ÉGYPTEL'Égypte arabe

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

1000 à 1100. Seldjoukides

1000 à 1100. Seldjoukides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

1200 à 1300. L'Asie des Mongols
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo


Les sultans mamelouks

Une puissance politique et économique

Les Ayyoubides laissèrent néanmoins quelques conceptions grandioses, que les sultans mamelouks surent exploiter. D'abord ils continuèrent, ils accentuèrent même le gouvernement des militaires, qui prennent définitivement le pas sur l'élément civil : la construction de la Citadelle en avait été le symbole. En second lieu, les Ayyoubides avaient fait en partie la preuve qu'un État formé de la réunion de l'Égypte et de la Syrie paraissait viable. Les principautés syriennes, qui presque toutes conservent intact leur territoire, furent incorporées comme provinces dans le système mamelouk. Enfin, le nouveau régime donna un caractère original aux prétentions panislamiques de la dynastie précédente. Les sultans mamelouks, non contents de conserver dans leurs protocoles le titre de sultan de l'Islam et des musulmans, donnèrent à l'État égyptien la qualification officielle de « royaume islamique ». Il est vrai que, grâce au sultan Baibars, les Mamelouks possédaient au Caire le calife abbasside ; cette présence conférait à l'État égyptien un surcroît de prestige et constituait un argument diplomatique pour les velléités d'un protectorat du Caire sur les villes saintes d'Arabie.

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

Vidéo

Gengis-Khan. Empire mongol. Croisades en Europe. Émergence du Mali en Afrique.Le XIIIe siècle est celui des Mongols. À partir de 1206, les troupes de Gengis Khan déferlent sur l'Asie et l'Europe. Xixia, Jin, Kharezm, Qipcaq, principautés russes sont vassalisés.Les descendants du conquérant... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La politique des sultans mamelouks, à l'aurore de leur puissance, fut très habile. Leurs hommes d'État découvrirent que certaines nations occidentales désiraient commercer avec l'Égypte, au mépris des interdictions de la papauté. En ce domaine, les États des croisés faisaient preuve de certaines divergences et quelques-uns d'entre eux contribuaient à accroître les ressources de l'Égypte. Grâce aux convois de navires venus d'Europe, les Mamelouks purent se procurer les matières premières qui leur faisaient défaut, comme le fer et le bois ; en outre, les Génois leur amenèrent les esclaves qui formaient leur armée.

Ces relations constituent un fait nouveau. Certes, il serait faux de prétendre que, depuis la conquête arabe, l'Égypte avait rompu toutes ses relations avec l'Europe : ce qui est vrai, c'est que les maîtres de l'Égypte s'étaient jadis pla [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages


Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur honoraire au Collège de France

Classification


Autres références

«  ÉGYPTE  » est également traité dans :

ÉGYPTE - Géographie

  • Écrit par 
  • Éric DENIS
  •  • 5 784 mots
  •  • 6 médias

Misr um al-dunya ou « l'Égypte mère du monde » se plaisent à dire les Égyptiens, soulignant l'antériorité universelle de leur civilisation, ou « l'Égypte don du Nil » selon l'expression d'Hérodote ; autant de formules qui figent les paysages des bords du Nil dans l'immuabilité. Pourtant, les mises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-geographie/

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 521 mots
  •  • 14 médias

Les « siècles obscurs » qui commençaient, pour l'Égypte, en 1517, avec la conquête ottomane, s'achèvent brusquement, à la fin du xviiie siècle, par l'invasion de Bonaparte. Sous la domination des pachas turcs puis sous celle des beys mamelouks, le pays s'était progressivement appauvri et affaibli. L'admirable syst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 17 médias

D’une révolution l’autre : 23 juillet 1952, une poignée d’officiers égyptiens renversait la monarchie, mettait fin à la tutelle britannique et faisait de l’Égypte un État souverain et indépendant, dans le concert des nations nouvellement décolonisées. 25 janvier 2011, dans le sillage de la Tunisie, quelques milliers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/

Voir aussi

Pour citer l’article

Gaston WIET, « ÉGYPTE - L'Égypte arabe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-arabe/