PRIMITIVE ÉGLISE

ANTIOCHE

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 2 585 mots

Dans le chapitre « Antioche chrétienne »  : […] Antioche fut évangélisée d'abord par des chrétiens de Jérusalem dispersés par la persécution qui suivit la mort d'Étienne (Actes des Apôtres, xi , 19-20) . Paul et Barnabé y séjournèrent toute une année (env. 43). C'est à Antioche que les disciples reçurent pour la première fois le nom de chrétiens (Actes, xi , 26) , vraisemblablement un sobriquet dont les affublèrent les païens. Antioche est le p […] Lire la suite

BARNABÉ saint

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 326 mots

Figure importante de l'Église primitive dont l'activité fut liée de très près à celle de saint Paul. Barnabé (en grec : Barnabas) apparaît pour la première fois dans les Actes des Apôtres ( iv , 36-37) : « C'était un lévite originaire de Chypre. Il vendit son champ, en apporta le montant et le déposa aux pieds des Apôtres. » On le retrouve dans le même livre : en ix , 27 (à Jérusalem, il prend Sau […] Lire la suite

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La vie de la communauté chrétienne »  : […] Ces conflits font apparaître combien est fausse une certaine image idyllique de la première Église. Le tableau que donne Luc de la communauté de Jérusalem, de son unité spirituelle et matérielle, outre qu'il a un caractère littéraire très marqué, ne convient qu'aux mois qui ont immédiatement suivi la Pentecôte. On doit dire au contraire que les premières décennies du christianisme comptent parmi c […] Lire la suite

CONFESSEUR

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 216 mots

Dans l'Église primitive, le titre de confesseur était donné à des chrétiens ayant souffert dans les persécutions autrement que par le sang versé. Le mot était primitivement mal distingué de celui de martyr. Le martyr était un témoin, il avait par son attitude témoigné de sa foi devant les juges. De la même façon, un confessor avait affirmé (plus exactement professé) son appartenance à l'Église. J […] Lire la suite

ECCLÉSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 742 mots

Dans le chapitre « Église et royaume de Dieu »  : […] Les exégètes contemporains (depuis J. Weiss et A. Schweitzer) ont rappelé le lien qui existe dans le Nouveau Testament entre l'Église et le Royaume de Dieu, notion beaucoup plus largement présente dans la prédication de Jésus que celle d'Église. Appréciant le constat et forçant un peu les choses, Alfred Loisy écrivait vers 1900 : « Jésus annonçait le Royaume, et c'est l'Église qui est venue » ( L' […] Lire la suite

FORMES MÉTHODE DE LA CRITIQUE DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 958 mots

Dans les années 1920 s'est développée, en Allemagne, une méthode d'approche des Évangiles synoptiques, la Formgeschichtliche Methode . Elle n'était pas totalement neuve : elle avait été inaugurée, au début du xx e siècle, à propos de la Genèse et des Psaumes, par le grand exégète de l'Ancien Testament, Hermann Gunkel. Elle doit son nom à l'un de ses deux grands manifestes, Die Formgeschichte des […] Lire la suite

JÉSUS FRÈRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 357 mots

Dans le Nouveau Testament, on parle à plusieurs reprises des frères (ou des frères et sœurs) de Jésus : dans Jean, ii , 12, et Actes, i , 14, on les trouve en compagnie de Marie, sa mère, et même de ses disciples ; dans I Corinthiens, ix , 5, ils sont à côté des Apôtres. Quatre frères sont explicitement nommés : Jacques, Joseph, Simon et Jude (Marc, vi , 3) ; les sœurs ne sont jamais présentées no […] Lire la suite

MISSIONS

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Antonin-Marcel HENRY, 
  • Anastasios YANNOULATOS
  •  • 17 270 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'apostolat dans la primitive Église »  : […] Le judaïsme rabbinique connaît l'institution d'envoyés officiels, les shelîḥîm (Actes, xxviii , 21) . Paul aurait été l'un d'eux lorsqu'il demanda des lettres de créance pour les synagogues de Damas en vue de persécuter les disciples de Jésus (Actes, ix , 2) . L'Église chrétienne hérite de cette coutume : de Jérusalem elle envoie Paul, Barnabé et quelques autres à Antioche, munis de leur lettre […] Lire la suite

NAZARÉENS, religion

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 395 mots

Les auteurs du Nouveau Testament appellent Jésus soit le « Nazôréen » ( nazôraios  ; cf. Matth., ii , 23 : « On l'appellera Nazôréen »), soit le « Nazaréen » ( nazarênos ) : ces deux formes ont la même signification et sont dérivées de Nazareth, le village d'où, selon la tradition des Évangiles, Jésus était issu. Cependant — l'adjectif « nazôréen » en effet ne vient pas forcément […] Lire la suite

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 547 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La question de l'image »  : […] Issu du judaïsme, qui a toujours strictement respecté l'interdiction vétérotestamentaire de faire des images de Dieu (parmi d'autres expressions, Dt  5, 8, et Lev.  26, 1) et ne commença sans doute que vers le milieu du iii e  siècle à illustrer l'histoire sainte, le christianisme a certainement hérité de sa réticence de principe à l'égard des représentations figurées : ainsi Clément d'Alexandrie […] Lire la suite

PIERRE saint (mort en 64)

  • Écrit par 
  • Félix CHRIST
  •  • 1 698 mots

Dans le chapitre « Le problème historique »  : […] Ce n'est qu'en procédant avec la plus grande prudence que l'on peut tenter d'évaluer le rôle joué par Simon Barjona avant Pâques. D'après les Évangiles, Jésus lui-même aurait donné à ce pêcheur galiléen – qui apparaît partout comme le porte-parole des disciples – le nom de « Pierre » (c'est-à-dire « Rocher », en araméen Képha, en grec Petros). On se trouve sur un terrain un peu plus sûr lorsqu'on […] Lire la suite

PRESBYTRE

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 652 mots

Le mot grec presbutéros (l'« ancien » ou l'« aîné ») n'est souvent qu'un qualificatif, mais il revêt aussi un sens plus technique et devient un substantif. Du grec classique il passe dans la littérature judéo-chrétienne, où le presbytre joue un grand rôle. En Asie Mineure et en Grèce, il garde un sens ordinaire même lorsque l'on confie le gouvernement des cités à des personnes d'expérience. C'est […] Lire la suite

TRADITION

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 6 370 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'élaboration de l'argument de tradition »  : […] Ainsi s'explique-t-on le prix que l' Église primitive attacha à ceux de ses membres qui étaient assez vieux pour avoir connu les apôtres (et que l'on appelait pour cette raison « anciens » ou « presbytres »). Parmi eux, saint Irénée mentionne, par exemple, « Clément de Rome, qui succéda en troisième lieu, après Lin et Anaclet, à Pierre et à Paul, qui a vu les apôtres et a conversé avec eux. Leur p […] Lire la suite