ÉGLISE & ÉTAT

AMÉRIQUE LATINE - Rapports entre Églises et États

  • Écrit par 
  • Jean Jacques KOURLIANDSKY
  •  • 6 706 mots
  •  • 2 médias

Le 12 octobre 1492, Christophe Colomb venait à peine de poser le pied sur une plage des Amériques qu'il y plantait une croix au nom des Rois catholiques. Le geste était symbolique. Il a marqué une hiérarchie de rapports entre souverains et autorités religieuses, un lien étroit entre politique et religion, qui se sont perpétués en Amérique latine pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-rapports-entre-eglises-et-etats/#i_3630

RELIGION - Religion et État

  • Écrit par 
  • Louis de NAUROIS
  •  • 8 429 mots

On entend ici par Église toute communauté d'adeptes d'une même religion, sans exclure, comme on le fait parfois, les religions non chrétiennes, ou les religions dépourvues plus ou moins complètement de structure hiérarchisée, avec distinction des simples fidèles et des ministres du cu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-religion-et-etat/#i_3630

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « La situation du clergé »  : […] Par suite de la division en plusieurs confessions et de l'émiettement territorial, les clergés ne constituent pas, en Allemagne, un ordre aussi solidement organisé qu'en France. Les Églises protestantes sont établies sur la base des possessions des princes luthériens ou calvinistes. Le principe Cujus regio, ejus religio souffre peu d'exceptions, la plus notable étant celle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_3630

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République fédérale d'Allemagne jusqu'à la réunification

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 16 224 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les Églises »  : […] Parmi les forces dont l'influence sur la vie publique contribue à donner son visage à la démocratie allemande, les Églises occupent une place privilégiée, qui tient tout d'abord à leur situation juridique. En France, depuis la séparation de l' Église et de l'État, l'appartenance à une religion est une affaire purement personnelle. En particulier, elle n'est pas indiquée sur les documents de l'état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-federale-d-allemagne-jusqu-a-la-reunification/#i_3630

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 178 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'Église »  : […] L'Amérique latine est avant tout un continent catholique : elle porte près de la moitié des fidèles de l'Église de Rome, un tiers de ses évêques. La population est chrétienne à 90 p. 100, et les protestants, bien qu'en progression, n'en représentent que moins de 5 p. 100. Le Brésil est le premier pays catholique du monde avec 135 millions de fidèles, les trois quarts de la population. Les nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-economie-et-societe/#i_3630

ANGLICANISME

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 4 368 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origines »  : […] La vie de l' Église fut toujours liée, en Angleterre, à celle de la nation, de façon plus étroite que sur le continent. L'établissement du christianisme au vii e  siècle, sous l'impulsion de l'Italien Augustin et du Grec Théodore de Canterbury, fut accompagné d'un développement culturel et de l'installation de formes de gouvernement auxquelles le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglicanisme/#i_3630

ANTICLÉRICALISME

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 3 474 mots

On se gardera de confondre l' anticléricalisme avec des notions voisines pareillement exprimées en termes négatifs. L' athéisme nie l'existence de Dieu, l'anticléricalisme suspend son jugement. Il peut tout aussi bien s'allier à une négation métaphysique (dans le cas du socialisme marxiste) ou aller de pair avec une profession de foi déiste. Il n'est p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticlericalisme/#i_3630

APPEL COMME D'ABUS

  • Écrit par 
  • Joël GREGOGNA
  •  • 693 mots

Voie tendant à la cassation ou à l'annulation d'une décision abusive d'une juridiction sortant du domaine de sa compétence, l'appel comme d'abus est un procédé de droit employé par la royauté dans sa lutte pour assurer la suprématie du pouvoir juridictionnel, à l'encontre des juridictions ecclésiastiques, au même titre que la saisie du temporel et que le système des cas privilégiés. Apparu assez t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appel-comme-d-abus/#i_3630

AUGUSTINISME

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN, 
  • Jeannine QUILLET
  •  • 5 573 mots

Dans le chapitre « La théorie médiévale de la théocratie pontificale »  : […] Le concept d'augustinisme politique appartient à l'histoire des doctrines politiques médiévales. C'est, en quelque sorte, par analogie avec ce qu'un certain nombre d'éminents historiens de la philosophie médiévale ont appelé l'augustinisme, et notamment Étienne Gilson, que H. X. Arquillière, dans son ouvrage intitulé L'Augustinisme politique , a élargi au domaine politique le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustinisme/#i_3630

BARMEN CONFESSION DE FOI DE (1934)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 485 mots
  •  • 1 média

Déclaration de l'Église confessante d'Allemagne contre le nazisme et contre l'emprise qu'il voulait exercer sur le protestantisme allemand. L'arrivée au pouvoir de Hitler, en janvier 1933, déchira ce dernier. Le 25 avril 1933, une « Église évangélique de la nation allemande » est créée qui entend regrouper les « chrétiens allemands » partisans du national-socialisme et réaliser dans l'Église prote […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confession-de-foi-de-barmen/#i_3630

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Une élite au pouvoir »  : […] Pendant les premières années de l'indépendance belge, la nécessité de protéger le jeune État contre les prétentions néerlandaises et de le consolider sur le plan intérieur permit le maintien de l'unionisme (collaboration des catholiques et des libéraux). Mais les oppositions en matière de philosophie politique ne tardèrent pas à réapparaître au premier plan. Le nouvel État était né d'un rêve de li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_3630

BIENS NATIONAUX

  • Écrit par 
  • Pierre DUPARC
  •  • 962 mots

Les propriétés de l'Église et des contre-révolutionnaires qui ont été saisies, nationalisées et vendues lors de la Révolution française forment les biens nationaux. La nature et l'importance de ces biens sont variables comme le sont les motifs de l'opération. En témoigne la série des lois et décrets qui régissent les biens nationaux. Une littérature abondante s'est attachée à éclairer cette questi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biens-nationaux/#i_3630

BONIFACE VIII (1235-1303)

  • Écrit par 
  • Marie-Dominique CHENU
  •  • 1 629 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme »  : […] Benedetto Caetani fut élu pape le 24 décembre 1294, alors qu'il approchait de la soixantaine. Élection régulière, mais déjà compromise, car elle lui conférait le pontificat suprême après l'abdication, nécessaire et troublante, de son prédécesseur, Célestin V, dont la sainteté ingénue allait nourrir l'opposition à un pape politique. Et la conjoncture, et le tempérament, et sa carrière antérieure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boniface-viii/#i_3630

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme chinois

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET, 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 4 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des cénacles au peuple »  : […] Religion d'étrangers établis en Chine dans les centres commerciaux qui jalonnent les grandes routes (de la vallée de la Wei aux vallées moyenne et inférieure du Yangzi, et de Canton à la vallée de la Han), le bouddhisme attire d'abord l'attention des cénacles lettrés à un moment où se produit en Chine un regain de la pensée taoïste et des discussions philosophiques (« École des mystères », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-chinois/#i_3630

CANADA - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Michel BRUNET, 
  • Alain NOËL
  •  • 19 332 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le Grand Compromis »  : […] Les deux colonies de la vallée du Saint-Laurent formèrent le Canada-Uni (1840). Ce fut à partir de cette époque que les habitants anglophones abandonnèrent graduellement le nom de British Americans pour adopter celui de Canadians qui se traduit en français par Canadiens. Les habitants d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-histoire-et-politique/#i_3630

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 001 mots

Dans le chapitre « Diverses écoles doctrinales »  : […] Cinquante ans d'application d'un Code latin, marqué par un esprit de rationalisation et de volontarisme juridiques, semblaient suffire à démontrer la nécessité d'une mise à jour des raisons essentielles du phénomène juridique dans l'Église. Il convient surtout d'affirmer que le Code de 1917 était le résultat d'une conception des rapports de l'Église catholique avec la société moderne où la volonté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-canonique/#i_3630

CANTERBURY ou CANTORBÉRY

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 661 mots
  •  • 2 médias

Sur un site occupé antérieurement, les Romains fondent, à un carrefour routier, la ville de Durovernum où l'on a découvert les vestiges d'un très vaste théâtre. Après la fin de l'occupation romaine et des invasions germaniques, elle prend le nom de Cantwarabyrig (le ville des hommes du Kent) et devient la capitale du royaume de Kent qui, à la fin du vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canterbury-cantorbery/#i_3630

CASAROLI AGOSTINO (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Roland MINNERATH
  •  • 834 mots

Le 8 juin 1998 disparaissait le cardinal Agostino Casaroli, ancien secrétaire d'État, figure emblématique de la diplomatie du Saint-Siège des années 1960 à 1990. Né en 1914 près de Plaisance (Piacenza, Émilie-Romagne), prêtre en 1937, il fut formé à la diplomatie pontificale. Il ne sera jamais en poste dans une nonciature, mais travaillera toujours à la secrétairerie d'État, accomplissant à l'exté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agostino-casaroli/#i_3630

CATHERINE D'ARAGON (1485-1536) reine d'Angleterre

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 274 mots
  •  • 1 média

Fille de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle la Catholique, Catherine est fiancée en 1498 à Arthur, prince héritier d'Angleterre, qu'elle ne rencontrera que trois ans plus tard pour l'épouser. Veuve l'année même de son mariage, elle épouse Henri VIII, en 1509, grâce à une dispense pontificale. Reine d'Angleterre, elle ne réussit à donner à la dynastie qu'une héritière : de ses cinq enfants, seule sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-d-aragon/#i_3630

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le tournant de la Révolution française »  : […] Le catholicisme, comme les autres confessions chrétiennes, se ressent de la profonde crise de conscience qui, tout au long du xviii e  siècle, façonne une Europe nouvelle. Le progrès des Lumières s'effectue en partie contre lui, mais hommes du pouvoir et gens d'Église subissent trop l'influence de ce courant pour réagir avec vigueur. Confinée dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_3630

CATHOLICISME - Le catholicisme contemporain

  • Écrit par 
  • Paul THIBAUD
  •  • 3 342 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Déclin... »  : […] Dans le contexte de la sécularisation, le christianisme, et particulièrement le catholicisme, était donc exclu de la société et devait désormais se cantonner dans les églises. D'instance structurante et identificatoire pour les sociétés occidentales, il devenait sous nos yeux un choix possible, particulier, quelque chose qui serait nécessairement minoritaire, lié à une option strictement personnel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-le-catholicisme-contemporain/#i_3630

CATHOLICISME LIBÉRAL ET CATHOLICISME SOCIAL

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 7 261 mots

Catholicisme libéral, catholicisme social, démocratie chrétienne : trois courants de pensée qu'il serait déraisonnable de traiter comme s'ils n'avaient entretenu aucune sorte de relation réciproque. Assurément, ce qui les différencie est souvent essentiel : entre catholiques libéraux et démocrates chrétiens, il y a toute la distance qui sépare au xix e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-liberal-et-catholicisme-social/#i_3630

CÉSAROPAPISME

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD, 
  • Michel MESLIN
  •  • 5 396 mots
  •  • 2 médias

Césaropapisme : ce mot anachronique a été forgé dans la seconde moitié du xix e  siècle, pour définir l'absorption par l'empereur (césar-), souverain temporel, des fonctions spirituelles dévolues au chef de l'Église chrétienne (-pape). Le problème des relations entre l'État romain et l'Église chrétienne s'est trouvé posé dans la prédication même d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesaropapisme/#i_3630

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'Église et l'État »  : […] Jusqu'aux années cinquante, l' Église pensait qu'il était naturel qu'un catholique appartînt au Parti conservateur (confessionnel catholique) ; séparée de l'État à partir de la Constitution de 1925, elle continua à jouer un important rôle de contrôle social, particulièrement dans les campagnes. Cependant, depuis l'époque de la « question sociale », au début du siècle, des tendances inspirées de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chili/#i_3630

CHRISTODOULOS Ier (1939-2008)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 731 mots

Christos Paraskevaïdis est né le 21 octobre 1939 à Xanthi, dans la Thrace occidentale grecque, d'une famille de Grecs pontiques chassée par les Turcs après la Première Guerre mondiale. Il prononce ses vœux sacerdotaux en 1961, puis, en 1965, il est ordonné prêtre. Deux ans plus tard, il est docteur en théologie de la faculté de droit et de théologie d'Athènes. Durant la dictature des colonels (1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christodoulos-ier/#i_3630

CITOYENNETÉ

  • Écrit par 
  • Dominique SCHNAPPER
  •  • 4 676 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La légitimité politique »  : […] En proclamant la souveraineté du citoyen, les révolutionnaires posaient un principe de transcendance des particularismes. Constitués en « nation », pour reprendre la formule de l'article 3 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, les citoyens cessaient d'être des individus concrets pour agir dans l'espace public en tant que citoyens. C'est pourquoi ils devenaient en principe citoyen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/citoyennete/#i_3630

CIVISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 4 694 mots

Dans le chapitre « Le fondement du civisme »  : […] Civisme et moralité pure . Il serait en effet tentant de faire du civisme une obligation de la moralité pure. Si l'on y parvenait, l'anticivisme se changerait en incivisme de la pensée, c'est-à-dire, encore que les termes jurent entre eux, en une faute purement théorique. Kant a pourtant voulu fonder un devoir de servir la société politique. On sait que, contre Wolff, Kant r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civisme/#i_3630

COMBES (É.)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 821 mots

Le nom d’Émile Combes s’identifie avec les pratiques politiques qui, au début du xx e  siècle, fondent la République laïque au moyen de l’anticléricalisme militant. Né le 6 septembre 1835 dans une famille pauvre du Tarn (son père est tailleur d’habits), sixième de dix enfants, Émile Combes, encouragé par un cousin prêtre, voit son avenir dans une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/combes-e/#i_3630

CONCORDAT

  • Écrit par 
  • Roland MINNERATH
  •  • 2 524 mots
  •  • 1 média

Un concordat est un traité de droit international par lequel le Saint-Siège, d'une part, et un État souverain, d'autre part, règlent l'ensemble des questions concernant les institutions et les activités de l'Église catholique sur un territoire donné. Les traités moins solennels qui n'envisagent que quelques aspects de la vie de l'Église, appelés tantôt conventions, accords, modus vivendi ou proto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concordat/#i_3630

CONFESSIONNALISME

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 4 045 mots

Dans le chapitre « Origines »  : […] Sans remonter aux sociétés primitives étudiées par les ethnologues, on se reportera à ce que les historiens nous apprennent de la cité antique. La religion s'y confond avec le patriotisme : les citoyens combattent indistinctement pour les dieux et les institutions de la cité, pour leurs foyers et leurs autels. Le civisme trouve son accomplissement suprême dans le culte rendu à la divinité. Parler […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confessionnalisme/#i_3630

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Rôle des missions chrétiennes »  : […] Les missions chrétiennes assumèrent aussi un vaste effort. Les missions catholiques jouissaient de la faveur de l'État colonial, car elles étaient menées par des Belges et donc « nationales ». Les missions protestantes furent, pour la plupart, britanniques, américaines et scandinaves. Un concordat de 1906 avec le Vatican fournit le cadre de la coopération de l'Église et de l'État, dans la tâche d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-democratique-du-congo/#i_3630

CROISADES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  • , Universalis
  •  • 8 148 mots
  •  • 4 médias

Expéditions militaires organisées par l' Église pour la délivrance de la Terre sainte, les croisades trouvent leur origine lointaine dans les prescriptions ecclésiastiques du ix e  siècle qui sanctifiaient le combat contre les infidèles pour la défense des chrétiens opprimés. La lutte qui, de 1096 à 1291, opposa les croisés aux musulmans constitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croisades/#i_3630

CROMWELL THOMAS (1485 env.-1540)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 408 mots

L'un des plus grands hommes d'État anglais du xvi e siècle, doué de qualités qui ont peut-être fait de lui « le plus remarquable révolutionnaire de l'histoire d'Angleterre » (G. R. Elton), Thomas Cromwell a joué un rôle primordial dans les grandes réformes et dans la politique de Henri VIII. Ses origines sont obscures et son destin d'abord incert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-cromwell/#i_3630

CULTE LIBERTÉ DU

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 641 mots

La liberté du culte devrait être le corollaire de la liberté de conscience. Mais, comme le culte est affaire de pratique collective et comporte des manifestations extérieures, les gouvernements ont longtemps estimé qu'il devait être strictement réglementé par une « police des cultes ». La liberté complète du culte et l'égalité de toutes les croyances devant la loi ont ainsi rencontré deux types d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte-du-culte/#i_3630

DÉCHRISTIANISATION

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE
  •  • 4 185 mots

Dans le chapitre « Décléricalisation »  : […] Bien que leurs origines communes ne l'impliquent guère et que leurs diverses formes offrent des spécifications différentes, les christianismes se présentent en général sous une forme hiérarchique impliquant une dichotomie entre un clergé et un laïcat. Le catholicisme est la confession qui présente la hiérarchisation la plus marquée, non seulement entre le clerc et le laïc, mais entre un haut et un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dechristianisation/#i_3630

DIRECTOIRE

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 4 527 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le catholicisme en question »  : […] Leur préoccupation majeure est d'ailleurs d'ordre religieux plus que politique. Sans vouloir nier la déchristianisation déjà poussée de certaines régions, il reste que le catholicisme demeure « la religion de la majorité des Français », comme le constatera le concordat de 1801. Or, après la destruction de l'ancienne Église de France en 1790, après les persécutions de 1791 à 1794, après la séparat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/directoire/#i_3630

DROIT DIVIN

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 483 mots

Désigne tout d'abord la loi divine de l'Église telle qu'elle se trouve consignée dans les Écritures, fondement immuable puisque sacré à partir duquel, s'adaptant aux situations nouvelles, l'Église élabore le droit canonique. Le droit divin des rois exprime une certaine conception du pouvoir. Depuis l'époque carolingienne et l'institution du sacre royal, on considère que le monarque reçoit de la Pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-divin/#i_3630

ECCLÉSIASTIQUES BIENS & BÉNÉFICES

  • Écrit par 
  • Louis de NAUROIS
  •  • 576 mots

On appelle « biens ecclésiastiques » des biens temporels, meubles et immeubles, qui sont la propriété d'une personne morale ecclésiastique (diocèse, paroisse, par exemple) selon le droit canonique, quelle que soit l'affectation de celle-ci : qu'elle ait une fin religieuse, culturelle, caritative, ou qu'elle soit simplement source de revenus. Ces biens sont soumis à des règles précises de gestion o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biens-et-benefices-ecclesiastiques/#i_3630

ÉRASTIANISME

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 206 mots

Doctrine de la suprématie absolue de l'État en matière ecclésiastique, l'érastianisme se rattache aux positions du Suisse Thomas Erastos, de son vrai nom Thomas Lieber (1524-1583). Né à Baden, professeur de médecine à Heidelberg, celui-ci est amené à s'opposer à l'Anglais George Wither, porte-parole des calvinistes qui veulent imposer leur Credo dans le Palatinat indépendamment de l'autorité civil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erastianisme/#i_3630

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Triomphe de l'unité religieuse »  : […] L'Église catholique était étroitement soumise au monarque, qui jouissait du droit de patronage pour la nomination à une cinquantaine d'archevêchés et d'évêchés. Les ressources du clergé étaient considérables : revenus des propriétés terriennes et dîmes, sans parler du casuel, mais il entretenait des écoles et des œuvres de charité. Il contrôlait de très près la vie intellectuelle, grâce aux collè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_3630

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - L'ère franquiste

  • Écrit par 
  • Guy HERMET
  •  • 7 214 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Église »  : […] Mais sans doute l'armée n'apporte-t-elle au régime franquiste que le renfort de la force brute, ou ne contribue-t-elle qu'à l'une de ses composantes idéologiques : celle qui touche à l'exaltation de l' unité nationale et à la condamnation absolue des séparatismes basque et catalan. Pour l'essentiel, cependant, la doctrine de l'« État nouveau » instauré à partir de 1936 procède de l'Église, au poi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-l-ere-franquiste/#i_3630

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 705 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La deuxième victoire socialiste »  : […] Ce triomphe difficile s'inscrit cependant dans un contexte où la politique économique du gouvernement socialiste n'est pas seule à faire l'objet de critiques, sur sa gauche. À droite, l'électorat catholique et l' Église n'apprécient pas certaines de ses réformes juridiques. Dès le 6 octobre 1983, Felipe Gonzalez fait approuver par le Congrès une loi sur l'avortement que l'épiscopat prend comme une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-le-retour-a-la-democratie/#i_3630

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Religion

  • Écrit par 
  • Sébastien FATH
  •  • 3 471 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une séparation assouplie des Églises et de l'État »  : […] Au vu de l'imprégnation religieuse de la culture américaine, qui va du serment sur la Bible (fermée) du président nouvellement investi jusqu'à la mention de Dieu sur les billets verts, on pourrait imaginer des liens étroits entre les institutions religieuses et l'État. Il n'en est rien. Outre-Atlantique, c'est un régime de séparation stricte qui prévaut, beaucoup plus radical que ses équivalents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-religion/#i_3630

EUROPE - Diversité religieuse

  • Écrit par 
  • Michel MIAILLE, 
  • Kathy ROUSSELET
  •  • 11 280 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Variété des situations nationales »  : […] La diversité des statuts religieux en Europe reflète l'histoire contrastée des rapports entre les Églises et les États. À une extrémité se situent les « Églises d'État », ou encore « officielles », personnes morales publiques bénéficiant d'une place tout à fait reconnue par l'État, y compris dans la responsabilité de certains actes qui, effectués par elles, auront une valeur juridique officielle ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-diversite-religieuse/#i_3630

FAMILLE - Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'enjeu social et politique des définitions de la famille »  : […] Ce n'est pas un hasard si Durkheim s'est tant intéressé à la famille. Car les réformes du droit de la famille cristallisaient à la fin du xix e  siècle et au début du xx e  siècle des oppositions parmi les plus profondes dans les univers politique, idéologique et économique de son temps. Il n'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-sociologie/#i_3630

FAMILLE - Les enjeux de la parentalité

  • Écrit par 
  • Daniel BORRILLO
  •  • 6 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mariage romain et ses suites médiévales »  : […] À l'origine du droit occidental, le mariage romain organisait, sous la puissance du pater familias , la société autour du citoyen, de l'homme libre. Bien que régie par le droit privé, l'alliance matrimoniale est aussi une affaire publique : elle instaure, en effet, un modèle d'unité sociale fondé sur la domination des femmes. Diverses formes de conjugalité ont coexisté à Rome […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-les-enjeux-de-la-parentalite/#i_3630

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le respect des particularismes locaux »  : […] L'assimilation des régions conquises fut facilitée par le respect des privilèges anciens. Le roi et les villes rattachées à la France sont unis par des traités de capitulation qui comportent l'engagement du souverain de reconnaître les libertés locales. Louis XIV accepte de prononcer en Franche-Comté le serment des comtes de Bourgogne et à Lille celui des comtes de Flandre, sorte de compensation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-formation-territoriale/#i_3630

FRANCE (Histoire et institutions) - L'État monarchique

  • Écrit par 
  • Jehan de MALAFOSSE
  •  • 7 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les cultes »  : […] Le catholicisme est religion d'État. Au Moyen Âge, le royaume de France, comme tous les royaumes occidentaux, était dans l'Église. À partir du xv e  siècle, l'universalisme de la Chrétienté a vécu, l'Église gallicane fait partie du royaume de France et, au siècle suivant, le succès de la Réforme accentuera l'évolution. La papauté ne conserve plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-l-etat-monarchique/#i_3630

FRÈRE-ORBAN HUBERT JOSEPH WALTER (1812-1896)

  • Écrit par 
  • Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS
  •  • 364 mots

Homme politique belge, avocat, député de Liège, Frère-Orban s'impose pendant le Congrès libéral de juin 1846 et devient l'un des chefs les plus actifs de son parti. Ministre des Travaux publics en 1847, il invite les classes dirigeantes à s'occuper du sort des travailleurs. Ministre des Finances de 1848 à 1852, il fait entreprendre des travaux d'utilité publique (chemin de fer, routes, canaux) pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubert-joseph-walter-frere-orban/#i_3630

GALLICANISME

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 3 698 mots

Le gallicanisme n'est qu'un cas particulier d'un antiromanisme qui s'est souvent manifesté dans l'histoire chrétienne. Poussée à la limite, l'hostilité à Rome conduisit à la sécession protestante. Mais, cette révolte mise à part, la défiance à l'égard de la papauté, plus ou moins vive selon les temps et les lieux, ne cessa guère de se faire jour d'une façon ou de l'autre au cours des siècles, soit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gallicanisme/#i_3630

HENRI II PLANTAGENÊT (1133-1189) roi d'Angleterre (1154-1189)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 578 mots
  •  • 2 médias

Petit-fils d'Henri I er , désigné par son grand-père pour lui succéder dès le moment de sa naissance, écarté en fait du trône par Étienne, neveu du roi défunt, Henri II doit tout à l'énergie de sa mère, Mathilde, et de son père, Geoffroi V Plantagenêt. Il est couronné en 1154 et, dès ce moment, il est le maître non seulement de l'Angleterre, mais aussi de la Normandie ; e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ii-plantagenet/#i_3630

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La vie des Églises »  : […] Le retour à la paix civile a concerné aussi la vie de Églises. Pendant plus de deux décennies, la situation du cardinal József Mindszenty, emprisonné de 1949 à 1956, et réfugié par la suite à l'ambassade des États-Unis à Budapest, a empêché toute normalisation des rapports entre l'Église catholique et les autorités communistes de Hongrie, quelle que fût d'ailleurs depuis le début des années soixan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_3630

INQUISITION

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX, 
  • Yves DOSSAT
  •  • 5 832 mots
  •  • 2 médias

On n'a pas toujours précisé le caractère original de l'Inquisition, forme de répression de l'hérésie établie par le pape Grégoire IX à partir de 1231. À cette date, la punition des hérétiques et l'anathème contre les ennemis de la foi étaient des faits déjà anciens, selon ce qui avait été en particulier prescrit par le deuxième concile du Latran (1139). Il appartenait aux évêques de rechercher le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inquisition/#i_3630

INTÉGRATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Gilles FERREOL
  •  • 1 272 mots

Dans le chapitre « De nombreuses contestations  »  : […] On peut citer, en premier lieu, la crise de la laïcité. La loi de séparation des Églises et de l'État en 1905 poursuivait une double finalité : émancipation vis-à-vis de la puissance ecclésiastique, intégration dans une collectivité unifiée. Outre sa suppression par le régime de Vichy de 1940 à 1944, un tel cadre a suscité des oppositions plus ou moins vives au cours du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/integration-sociologie/#i_3630

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 392 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le leadership d'Alcide De Gasperi »  : […] La victoire écrasante de la D.C. grâce à l'apport des voix de droite et du Midi risquant de rompre les équilibres internes du parti catholique, De Gasperi s'efforce de réaliser son objectif prioritaire : réconcilier avec la démocratie la majeure partie de la bourgeoisie et du monde catholique, facilement séduits par les solutions autoritaires. L'alliance quadripartite inaugurée en décembre 1947 qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-la-vie-politique-depuis-1945/#i_3630

JEAN-PAUL II, KAROL WOJTYLA (1920-2005) pape (1978-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT, 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 6 400 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une éthique supérieure aux lois du marché et de l'État »  : […] L'Académie des sciences sociales, que Jean-Paul II installe au Vatican, a pour mission de contribuer à repenser, sur des bases éthiques fortes, le processus de globalisation et d'élaborer une nouvelle doctrine de l'interdépendance entre les peuples, fondée sur la valeur de l'Autre, le respect des différences et des cultures et les droits humains fondamentaux. Ses encycliques sociales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-jean-paul-ii/#i_3630

JEAN SANS TERRE (1167-1216) roi d'Angleterre (1199-1216)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 359 mots
  •  • 1 média

Fils cadet de Henri II Plantagenêt, Jean attend longtemps en vain de recevoir une part des domaines paternels, en Irlande ou en France ; son mariage seul lui vaudra le comté de Gloucester. Opposé à son père, envieux du sort de son frère Richard Cœur de Lion, il lutte d'abord avec celui-ci contre la domination paternelle. À partir de l'accession au trône de Richard, en 1189, et, pendant les dix ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-sans-terre/#i_3630

KENYA

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Denis Constant MARTIN, 
  • Marie-Christine MARTIN, 
  • Hervé MAUPEU
  •  • 12 133 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La conquête du multipartisme et l'illusion électorale »  : […] La montée de la contestation a pris des formes diverses. Le nationalisme kikuyu, qui semblait anesthésié durant les années 1980, retrouve à la fin de la décennie toute sa vigueur. Les avocats de prisonniers politiques tentent d'alerter les O.N.G. internationales comme Amnesty International sur les violations des droits de l'homme. Certains prélats protestants dénoncent publiquement les dérives au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenya/#i_3630

LAÏCITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Émile POULAT
  •  • 7 588 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Révolution, entre « religion civile » et laïcisation »  : […] Dans la société de chrétienté, le problème du pouvoir était abordé, de façon dominante, sous l'angle des rapports distincts mais non séparés du spirituel et du temporel. Au cours des siècles, le temporel l'a de plus en plus emporté mais sans que le cadre institutionnel et socioculturel soit fondamentalement transformé. Ainsi, le roi de France est « le lieutenant de Dieu sur terre ». Sacré à Reims […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicite/#i_3630

LAÏCITÉ, notion de

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 1 318 mots

Dans le chapitre « Les formes de la laïcité »  : […] Sa forme la plus ancienne et son premier noyau, c'est sans aucun doute la « laïcité de l'État », quand on ne parlait encore ni d'État, ni de laïcité. L'expression est susceptible de recouvrir au moins trois sens. Sous l'Ancien Régime, l'État était « laïque » en ce sens que ses liens étroits avec l'Église reposaient sur l'indépendance mutuelle des deux pouvoirs. L'Église ne gouvernait pas l'État, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicite-notion-de/#i_3630

LAMENNAIS FÉLICITÉ DE (1782-1854)

  • Écrit par 
  • Louis LE GUILLOU
  •  • 1 706 mots

Dans le chapitre « La crise et la condamnation »  : […] Sensible déjà lors de sa collaboration aux journaux ultras, Le Conservateur , Le Défenseur , Le Drapeau blanc , lors de la publication de ses ouvrages De la religion considérée dans ses rapports avec l'ordre politique et civil (1826), et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicite-de-lamennais/#i_3630

LAUD WILLIAM (1573-1645)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 628 mots

Fils d'un drapier de Reading, Laud devient chapelain du roi d'Angleterre Jacques I er en 1611, évêque de Saint David's en 1621, protégé du duc de Buckingham, conseiller de plus en plus écouté de Charles I er , évêque de Londres en 1628, archevêque de Canterbury et primat de toute l'Angleterre en 1633. Cette carrière éblouissante s'explique par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-laud/#i_3630

LÉON XIII (1810-1903) pape (1878-1903)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 2 398 mots

Dans le chapitre « Le continuateur de Pie IX »  : […] Le cardinal Pecci, qui avait été nommé camerlingue en 1877, après la disparition de son adversaire G. Antonelli, fut élu pape le 20 février 1878, après un bref conclave où ses partisans furent d'abord quelques cardinaux italiens désireux de réagir contre l'intransigeance de Pie IX, puis la grande majorité des cardinaux étrangers. Mais son pontificat n'en fut pas pour autant une rupture avec l'acti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-xiii/#i_3630

LIÈGE, ville

  • Écrit par 
  • Jean LEJEUNE, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 6 992 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Église impériale »  : […] Nommés par les monarques germaniques qui ont succédé aux Carolingiens, les évêques font hommage aux empereurs qui, jusqu'au concordat de Worms (1122), les investissent de l' episcopatus . Après ce concordat, ils n'en demeureront pas moins fidèles aux premiers Staufen. L'épiscopat est un pouvoir spirituel qui implique des actes temporels : les évêques ont le devoir de faire ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liege-ville/#i_3630

LOI SUR LES ASSOCIATIONS (France)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 198 mots

Le régime légal des associations faisait partie du programme du ministère de Waldeck-Rousseau (1899-1902). Il a pour contexte le conflit entre la doctrine de la suprématie de la société civile et celle de la prééminence du pouvoir religieux. De fait, la loi sur les associations promulguée le 1 er  juillet 1901 retint d'abord l'attention par ce qu'elle excluait de son champ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-sur-les-associations/#i_3630

MACHIAVEL (1469-1527)

  • Écrit par 
  • Jean-François DUVERNOY
  •  • 6 688 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Limites »  : […] Dépassée : la grille interprétative qui sous-tend le discours machiavélien est évidemment antérieure à l'apparition de la « science politique » et des sciences humaines en général ; nous entendons de moins en moins les réalités auxquelles nous renvoient fortuna et virtù . Tous les efforts de l'intelligibilité que nous appelons « classique » sont diamét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machiavel/#i_3630

MADAGASCAR

  • Écrit par 
  • Marie Pierre BALLARIN, 
  • Chantal BLANC-PAMARD, 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Bakoly DOMENICHINI-RAMIARAMANANA, 
  • Paul LE BOURDIEC, 
  • David RASAMUEL
  • , Universalis
  •  • 35 096 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L’espoir de Ravalomanana »  : […] À la fin de l'année 2001 a lieu une nouvelle élection présidentielle où la victoire de Ratsiraka semble assurée. Le président sortant maîtrise les principaux rouages de l'État et dispose d'une Assemblée et d'une administration locale soumises. Or, le 16 décembre 2001, à l'issue du premier tour, Marc Ravalomanana – maire de la capitale, entrepreneur florissant issu d'une noblesse rurale appauvrie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madagascar/#i_3630

MARSILE DE PADOUE (1275 ou 1280-env. 1343)

  • Écrit par 
  • Jeannine QUILLET
  •  • 1 204 mots

Fils d'un « notaire » de l'université de Padoue, Marsile de Padoue (Marsilius Patavinus) appartient à un milieu de magistrats, d'obédience guelfe, qui a joué un rôle prépondérant dans la cité padouane au xiii e et au xiv e  siècle. Pourtant, son appartenance attestée au parti gibelin le fait s'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marsile-de-padoue/#i_3630

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les relations entre l'Église et l'État »  : […] Historiquement houleuses, les relations entre l'Église catholique et l'État mexicain ont été réformées en 1992. Profondément anticléricale, la réglementation datait de 1926 et, si les accords de 1929, qui mettaient fin à la Cristiada ou guerre des Cristeros (1926-1929), avaient permis sa non-application, elle laissait cependant le statut de l'Église dans un vide juridique incohérent. Dans les ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_3630

MÜLLER LUDWIG (1883-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 392 mots

Aumônier militaire, Ludwig Müller est un des premiers chrétiens à adhérer au parti nazi. Dès l'accession de Hitler au pouvoir, le problème des relations de l'Église protestante avec les nazis se pose avec une intensité dramatique croissante. Le 26 avril 1933, Hitler le nomme comme son « homme de confiance et plénipotentiaire pour les questions concernant l'Église protestante ». Au mois de mai, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-muller/#i_3630

NATION - Nation et idéologie

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  •  • 7 468 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les idéologies ethnico-nationales et les autres idéologies »  : […] Aux débuts de l'histoire, quand le monde humain apparaît comme un univers d'ethnies juxtaposées, l'idéologie ethnico-nationale domine fréquemment. Il n'apparaît que des linéaments d'idéologies construites sur d'autres fondements, par exemple dans les groupes cultuels spécialisés ou les associations fondées sur l'âge et sur le sexe. Mais la concurrence est vive avec des idéologies d'autres groupes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nation-nation-et-ideologie/#i_3630

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 720 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Réformes de l'administration provinciale (XVIIe s.) »  : […] Christian IV entendit protéger les paysans contre l'oppression seigneuriale et, sous son règne, la paysannerie commença à se transformer. Il procéda à une réforme de l'administration provinciale ; les cours de justice, s'inspirant de la loi norvégienne de 1604, défendirent les biens et les communaux villageois contre les baillis seigneuriaux et les intendants des domaines aristocratiques. Le privi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/#i_3630

OCKHAM GUILLAUME D' (1290 env.-env. 1349)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC, 
  • Jeannine QUILLET
  •  • 6 684 mots

Dans le chapitre « « Puissance ordonnée » de Dieu et contingence du politique »  : […] L'œuvre politique de Guillaume d'Ockham constitue une masse imposante d'écrits dont une partie seulement a fait l'objet d'une édition scientifique. Écrite sous la pression des circonstances, dans le feu des polémiques qui ont opposé son auteur à trois papes successifs, Jean XXII, Benoît XII et Clément VI, elle manifeste une certaine hétérogénéité à l'égard de l'œuvre logique ou théologique. Entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-d-ockham/#i_3630

ORIENT ÉGLISES CHRÉTIENNES D'

  • Écrit par 
  • Irénée-Henri DALMAIS, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 564 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Situations et modèles particuliers »  : […] Certaines Églises orientales ne rentrent qu'imparfaitement dans les cadres qu'on vient d'esquisser. C'est le cas de l'Église maronite, de l'Église d'Éthiopie, des communautés de l'Inde du Sud et des Églises dites uniates. L'Église maronite s'est constituée au cours du viii e  siècle à l'intérieur du patriarcat d'Antioche à partir de monastères de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglises-chretiennes-d-orient/#i_3630

ORTHODOXE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Bernard DUPUY, 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 23 318 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le centre de gravité politique de l'Église : Constantinople »  : […] L'Église, dans les limites de l'Empire, sera quadrillée à l'image de la carte administrative. La métropole du diocèse civil aura un « supermétropolite » ; la métropole de chaque province du diocèse, un métropolite dont dépendent les évêques des cités afférentes. Il y a six « supermétropoles » : Rome, Alexandrie, Antioche, Césarée de Cappadoce, Éphèse et Héraclée de Thrace. La nouvelle capitale, C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-orthodoxe/#i_3630

PAPAUTÉ

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la fin de l'âge patristique à la Réforme »  : […] La papauté ancienne n'a pas exercé partout de la même manière sa sollicitude universelle. Elle a, sur l'Italie, au moins sur les régions suburbicaires, un pouvoir métropolitain. Pour l'Occident, elle est un centre de communion et une cour d'appel. Pour l'Orient, qui veut être sui juris et déterminer lui-même synodalement sa vie, elle est, comme premier siège, un recours en ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papaute/#i_3630

PIMÈNE SERGE IZVEKOV (1910-1990) patriarche de Moscou (1971-1990)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 813 mots

Né dans une famille de condition modeste de la région de Moscou, à Bogorodsk, le 23 juillet 1910, Serge Izvekov avait pris l'habit monastique très jeune, en 1927, et c'est alors qu'il avait reçu le nom de Pimène. Il fut ordonné prêtre en 1932 alors que les persécutions contre l’Église battaient leur plein. Ses biographies officielles présentent une lacune dans sa vie entre 1935 et 1945. Des versio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-pimene/#i_3630

POLITIQUE - La philosophie politique

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 10 294 mots

Dans le chapitre « Le christianisme et l'Empire romain »  : […] Parmi les religions transcendantes, c'est le christianisme qui, en Occident, l'a emporté. Une des raisons (non l'unique) de son succès se trouve dans le fait que, très tôt, il s'organise comme Église (assemblée) ouverte à tous, sans condition de race, tradition, richesse, langue, condition juridique. Cette organisation est du type de celle de l'Empire par son esprit universaliste qui fait qu'elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-la-philosophie-politique/#i_3630

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 181 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les libertés publiques »  : […] Avant 1952, les droits et libertés civiques étaient constitutionnellement refusés aux ennemis du régime, la ligne politique générale étant modifiée aux différents stades de l'évolution, avec des mouvements cycliques de libéralisation partielle en rapport avec les crises économiques. Le développement excessif de l'appareil de sécurité et la diminution du rôle réel des organismes sociaux, surtout av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_3630

PROMULGATION DU CONCORDAT DE BOLOGNE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 221 mots
  •  • 1 média

Maître du Milanais depuis sa victoire sur les troupes suisses à Marignan (septembre 1515), François I er est en position de force en Italie. Il peut donc négocier avec le pape Léon X, sur une base favorable à son autorité, les relations entre monarchie française et Église catholique. Par le concordat promulgué à Bologne en 1516, le pape reconnaît au roi de France le droit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/promulgation-du-concordat-de-bologne/#i_3630

QUATRE ARTICLES DÉCLARATION DES (1682)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 570 mots

« Déclaration du clergé de France sur la puissance ecclésiastique », texte latin en un préambule et quatre articles (d'où son nom) ; elle fut votée le 19 mars 1682 par une assemblée générale extraordinaire du clergé de France, convoquée par Louis XIV, alors en conflit avec la papauté sur l'étendue de l'autorité royale en matière ecclésiastique : le roi, déterminé par Colbert, voulait à cette occas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/declaration-des-quatre-articles/#i_3630

RALLIEMENT

  • Écrit par 
  • Xavier de MONTCLOS
  •  • 764 mots

Le nom de « ralliement » fut donné à la nouvelle direction politique que Léon XIII indiqua aux catholiques français en les engageant à accepter le régime républicain. Les prodromes du ralliement datent des années 1879-1880. Lorsque les républicains, parvenus au pouvoir, commencèrent à appliquer leur programme de laïcisation, le Saint-Siège conseilla à certains leaders catholiques d'abandonner tact […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralliement/#i_3630

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Réforme anglicane »  : […] À la différence des autres Réformes entreprises par des hommes d'Église et des théologiens de large envergure, la Réforme anglicane fut préparée, instaurée et rétablie, en trois temps, sous les auspices de la monarchie. L'œuvre des souverains, inspirée par le désir de subordonner la vie ecclésiastique aux intérêts de l'État, n'aurait d'ailleurs pas survécu si la papauté n'avait été auparavant pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_3630

RÉGALE DROIT DE

  • Écrit par 
  • Frédéric BLUCHE
  •  • 578 mots

Les droits du roi ou droits régaliens étaient, sous l'Ancien Régime, l'expression même de la souveraineté. L'un d'entre eux était le droit de régale. Abus consolidé en droit au viii e siècle, il apparaît à l'époque carolingienne. Le roi l'exerce en cas de vacance d'un siège épiscopal, prenant le diocèse sous sa protection, assurant la défense de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-de-regale/#i_3630

RÉSISTANCE INTÉRIEURE ALLEMANDE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 278 mots

Au début du III e  Reich, les nationaux-socialistes rencontrent beaucoup d'hostilité au sein de la population. Mais les SA, les SS et la Gestapo réduisent au silence tous leurs adversaires en moins d'une année. Les irréductibles survivants ou ceux qui sont encore en liberté sont rares. La population dans son ensemble suit Hitler et elle écoute la propagande de Goebbels. To […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resistance-interieure-allemande/#i_3630

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Le « raskol » et l'Église officielle »  : […] Les résistances populaires prirent une autre forme, s'imbriquant dans un mouvement schismatique qui divisa l'orthodoxie et dressa contre l'Église officielle, soutien du pouvoir, une masse de fidèles, où se recrutèrent pendant deux siècles les opposants au régime. Une révision des Livres saints, une modifications des rites (le signe de croix à trois doigts au lieu de deux), introduites par le patri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_3630

SELDEN JOHN (1584-1654)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 590 mots

Juriste et humaniste anglais né à Salvington (Sussex). Diplômé d'Oxford, Selden est admis à Inner Temple en 1604 et appelé au barreau en 1612 ; mais il ne plaide que rarement. Après des travaux consacrés à l'histoire du droit et aux antiquités orientales, son Histoire des dîmes ( History of Tithes , 1618), dont les conclusions indisposent le clergé, lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-selden/#i_3630

SÉPARATION DES ÉGLISES ET DE L'ÉTAT, en bref

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 231 mots

Sous le Directoire, un décret du 3 ventôse an III (21 janv. 1795) avait posé le principe de séparation des cultes et de l'État. Mais celui-ci allait être de courte durée, le Concordat conclu entre Napoléon et le Saint-Siège restaurant les liens juridiques entre les deux autorités. La loi du 9 décembre 1905 met fin à la période concordataire ouverte en 1801 en instaurant, sans le mentionner, le pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/separation-des-eglises-et-de-l-etat-en-bref/#i_3630

SHOAH

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 5 884 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les conditions de réalisation du génocide »  : […] À l'évidence, l'extermination des juifs ne fut pas accomplie par le seul Hitler ni par la seule S.S. Il faut donc s'interroger sur ce qui a rendu possible une entreprise criminelle aussi massive, sur les conditions qui l'ont permise, sur les cercles concentriques des responsabilités. Parmi les conditions favorables, il faut mentionner, en premier lieu, le secret. L'extermination fut menée avec un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/#i_3630

SLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Fedor BALLO, 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL
  • , Universalis
  •  • 9 287 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  La Slovaquie devant un choix de société »  : […] Quant aux relations entre l'État slovaque et l'Église catholique romaine, elles demeurent une source permanente de tensions sociales et politiques. Terre d'élection du pape Jean-Paul II, qui y fit trois visites en quinze ans, la Slovaquie occupait une place de choix dans la politique de reconquête menée par le Saint-Siège après la chute du Mur de Berlin. Une grande partie des biens ecclésiastiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slovaquie/#i_3630

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 872 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Évolution des rapports entre l'Église et l'État »  : […] Le réveil religieux (surtout catholique) très marqué dans la jeune génération est un phénomène de société nouveau et qui n'a pas d'équivalent dans la tradition tchèque. Une véritable partie de bras de fer s'engagea entre les autorités tchécoslovaques et le Vatican à propos du sort de l'Église catholique. La politique de « normalisation » représenta sans doute la politique antireligieuse la plus d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/#i_3630

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les résurgences du passé »  : […] Bien que la commémoration de la « révolution de velours » ait de moins en moins d'adeptes, elle est l'occasion de campagnes visant à interdire les symboles et l'idéologie communistes, comme l'a demandé, par exemple, en février 2005, un groupe de sénateurs et d'anciens leaders étudiants, par le biais d'une pétition. Mais certains s'interrogent sur la pertinence d'une proposition de loi qui vise à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_3630

TEST ACT (1673)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 493 mots

Loi votée par le Parlement de Londres et promulguée par Charles II. Dû aux initiatives de lord Shaftesbury, le Test Act entendait opposer une barrière inexpugnable à toute tentative de restauration catholique en Angleterre, et cela après la décision royale de 1672 de concéder l'« indulgence » à tous les sujets catholiques et non-conformistes du royaume et alors que nombre de catholiques, dont le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-act/#i_3630

TOYNBEE ARNOLD JOSEPH (1889-1975)

  • Écrit par 
  • Alain PONS
  •  • 1 614 mots

Dans le chapitre « Du « breakdown » à la dissolution »  : […] Une civilisation, pendant sa croissance, forme un tout, une unité dans laquelle la minorité créatrice est librement suivie par la majorité qui l'imite (c'est le phénomène de la mimèsis ). Le déclin des civilisations, sur lequel Toynbee s'attarde longuement, se manifeste par le schisme qui se produit à l'intérieur de cette unité. La première étape du processus de déclin coïnci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-joseph-toynbee/#i_3630

TRAITÉ THÉOLOGICO-POLITIQUE, Baruch Spinoza - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-François MOREAU
  •  • 1 025 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le pacte social »  : […] Dans le champ politique, les hommes ont donné le pouvoir au souverain par un contrat originaire, afin qu'il les protège contre la nature, contre les autres hommes et contre leurs propres passions ; mais ces passions survivent au pacte, et l'État ne peut donc subsister que s'il ne se contente pas de ce revêtement juridique mais range de son côté des armes plus fortes : les intérêts et les passions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-theologico-politique/#i_3630

TRENTE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théologie tridentine »  : […] Dans l'œuvre du concile de Trente on peut distinguer trois niveaux : celui du dogme, celui de la discipline et, enfin, celui des décrets relatifs à la justice ecclésiastique et aux liens entre l'épiscopat et Rome. Ces décrets suscitèrent des réserves de la part des autorités politiques. Il ne plaisait pas aux rois de France et d'Espagne que le pape fût proclamé « évêque de l'Église universelle ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trente-concile-de/#i_3630

TROISIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Louis GIRARD
  •  • 14 385 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Agitation sociale et alertes extérieures (1905-1912) »  : […] Rouvier, successeur de Combes, mena à bien la séparation de l' Église et de l'État avec le concours d'un député élu en 1902, Aristide Briand, transfuge du syndicalisme révolutionnaire. Les cultes étaient libres, mais l'État les ignorait. Le pape Pie X ayant interdit la formation d'associations cultuelles, le clergé ne reçut pas les biens d'Église et occupa sans titre légal les édifices du culte. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-republique/#i_3630

VATICAN CITÉ DU

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 4 587 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une cité administrative »  : […] Pour tous, le Vatican symbolise le gouvernement central de l'Église catholique autour de son chef suprême. L'État du Vatican, c'est d'abord une cité administrative, qui lui pose un problème de taille. Il est, en effet, trop à l'étroit dans ses murs : il ne peut héberger ni tous ses services, ni tous leurs personnels. De même qu'il y a une France d'outre-mer, il existe ainsi un Vatican hors les mur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-du-vatican/#i_3630

VATICAN (Ier CONCILE DU)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 3 145 mots

Dans le chapitre « Préparation, programme et ouverture du concile »  : […] C'est le 26 juin 1867 que Pie IX annonça pour la première fois en public la décision, qu'il mûrissait depuis plusieurs années, de réunir un concile œcuménique. Son intention, précisée par les avis qu'il avait demandés à divers évêques jouissant de sa confiance, était, d'une part, de couronner l'œuvre de réaction contre le « naturalisme » et le rationalisme qu'il poursuivait depuis le début de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vatican-ier-concile-du/#i_3630

VILLOT JEAN (1905-1979)

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 1 475 mots

L'histoire retiendra le nom du cardinal Villot comme celui de l'ecclésiastique français qui, au xx e  siècle, accéda aux fonctions les plus hautes : ce prêtre auvergnat, devenu le second personnage de l'Église catholique romaine, eut à présider à deux reprises les délibérations du Sacré Collège réuni en conclave pour élire le successeur de saint P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-villot/#i_3630

VINET ALEXANDRE (1797-1847)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 239 mots

Critique et théologien protestant suisse, Vinet enseigna d'abord la langue et la littérature françaises à Bâle (1817), puis la théologie pratique à Lausanne (1837) et enfin, dans la même ville, la littérature française (1845). Ordonné pasteur en 1819, il n'accepte pas de charge pastorale, mais prêche très volontiers. En 1846, lors de la révolution vaudoise, il abandonne ses fonctions pour se cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-vinet/#i_3630

WALDECK-ROUSSEAU PIERRE MARIE RENÉ (1846-1904)

  • Écrit par 
  • Henri LERNER
  •  • 548 mots

L'une des figures les plus prestigieuses et les plus représentatives du personnel politique de la III e  République, Waldeck-Rousseau a laissé le souvenir d'un très grand homme d'État. Pourtant, l'un de ses biographes, Pierre Sorlin, juge cette réputation surfaite et souligne le contraste entre ce que fut réellement Waldeck-Rousseau et ce qu'il a représenté. La physionomie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-marie-rene-waldeck-rousseau/#i_3630

ZWINGLI HULDRYCH (1484-1531)

  • Écrit par 
  • Jacques Vincent POLLET
  •  • 7 184 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Réforme à Zurich »  : […] On date d'ordinaire de l'arrivée de Zwingli à Zurich l'adoption de la Réforme en cette ville. En fait, cet événement n'eut lieu que trois années plus tard. En 1519, Zwingli se déclara contre le renouvellement de l'alliance française, question alors à l'ordre du jour ; seul des cantons suisses, Zurich y renonça effectivement en 1521 et se trouva de ce chef isolé. Il se détacha également de l'allian […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huldrych-zwingli/#i_3630


Affichage 

Concordat de Bologne

photographie

Rencontre entre le roi François Ier et le pape Léon X à Bologne Par le concordat, conclu le 18 août 1516, le pape reconnaît l'autorité du roi sur l'Église de France Giorgio Vasari, salle Léon X (détail), Palazzo Vecchio, Florence 

Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

Afficher

Élisabeth II et George Carey, archevêque de Canterbury

photographie

L'Église d'Angleterre Depuis Henri VIII et la rupture avec Rome, le chef de l'Église d'Angleterre est le monarque, même si par délégation celui-ci a remis l'exercice de ses pouvoirs religieux au primat d'Angleterre, archevêque de Canterbury 

Crédits : Tim Graham/ Getty Images

Afficher

Gala de charité (États-Unis)

photographie

Al Smith Dinner, 16 octobre 2008 Le cardinal archevêque de New York Edward Michael en compagnie des candidats à la présidence John McCain et Barack Obama, lors du célèbre gala annuel de charité catholique Représentant près d'un cinquième de la population, l'Église catholique est un... 

Crédits : J. Watson/ AFP/ Getty

Afficher

Pâque russe, 2008

photographie

Vladimir Poutine face à Alexis II, patriarche de l'Église orthodoxe de Russie, lors de la messe de Pâques en la cathédrale du Christ-Sauveur, à Moscou État et Église orthodoxe ne sont pas vraiment séparés en Russie 

Crédits : STR/ AFP/ Getty

Afficher

Prière inaugurale lors de l’investiture de Barack Obama, janvier 2009

photographie

Barack Obama et George W Bush entourent Rick Warren, le pasteur évangélique de la megachurch Saddleback, lors de la cérémonie d'investiture du président des États-Unis en janvier 2009  

Crédits : P. Benic/ epa/ Corbis

Afficher

Signes religieux à l'école

photographie

Le crucifix est encore présent dans les écoles publiques d'Italie et d'Espagne, comme dans cette classe d'une école primaire de Burgos, en Castille Une pratique remise en cause par une décision de la Cour européenne des droits de l'homme du 3 novembre 2009, qui l'a jugée contraire au droit... 

Crédits : C. Manso/ AFP/ Getty

Afficher

Jean-Bertrand Aristide

photographie

Élu le 16 décembre 1990 président d'Haïti pour un mandat de cinq ans, le père Jean-Bertrand Aristide fut à plusieurs reprises chassé par ses opposants Les pressions internationales, en particulier des États-Unis, permirent son retour au pouvoir 

Crédits : Getty

Afficher

Visite de Jean-Paul II à Cuba

photographie

La visite de Jean-Paul II dans l'île castriste en janvier 1998 a été longuement préparée par les diplomates afin que chaque partie tire avantage de l'événement 

Crédits : P. Hanna/ AFP/ Getty

Afficher

Concordat de Bologne
Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

photographie

Élisabeth II et George Carey, archevêque de Canterbury
Crédits : Tim Graham/ Getty Images

photographie

Gala de charité (États-Unis)
Crédits : J. Watson/ AFP/ Getty

photographie

Pâque russe, 2008
Crédits : STR/ AFP/ Getty

photographie

Prière inaugurale lors de l’investiture de Barack Obama, janvier 2009
Crédits : P. Benic/ epa/ Corbis

photographie

Signes religieux à l'école
Crédits : C. Manso/ AFP/ Getty

photographie

Jean-Bertrand Aristide
Crédits : Getty

photographie

Visite de Jean-Paul II à Cuba
Crédits : P. Hanna/ AFP/ Getty

photographie