COPTE ÉGLISE

ABOUNA

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 228 mots

Mot arabe qui veut dire « notre père » abouna est devenu le titre ordinaire que donnent les chrétiens arabes à leurs simples prêtres. En Éthiopie, ce titre est réservé au patriarche de l'Église nationale. Depuis les origines (fin du iv e  s.) jusqu'à 1881, cette dernière n'eut qu'un seul évêque, l'abouna, qu'elle recevait de l'Église copte, un moine égyptien que le patriarche d'Alexandrie ordonna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abouna/#i_3661

CHENOUDA III (1923-2012)

  • Écrit par 
  • Matt STEFON
  •  • 361 mots
  •  • 1 média

Cent dix-septième pape d'Alexandrie et patriarche de la prédication de Saint-Marc et de toute l'Afrique, Chenouda III a dirigé l'Église copte (église chrétienne égyptienne) de 1971 à sa mort en 2012. Nazir Gayed Raphaël naît le 3 août 1923 à Assiout (Égypte). Il étudie l'histoire, la théologie, puis donne des cours sur la Bible au séminaire copte du Caire jusqu'en 1954. Il embrasse ensuite la vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chenouda-iii/#i_3661

CHENOUTÉ ou SCHENOUDI D'ATRIPÉ (mort en 451 env.)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 138 mots

Abbé du « Monastère blanc » (Deir-el-Abiad) en Haute-Égypte, Chenouté ou Schenoudi d'Atripé est l'écrivain le plus considérable du christianisme copte et, après saint Pacôme, le plus puissant organisateur du cénobitisme égyptien. Malgré son caractère passionné et violent (on rapporte qu'il tua de sa main un moine désobéissant), il gouverna durant quatre-vingt-trois ans deux mille moines et mille h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chenoute-schenoudi-d-atripe/#i_3661

COPTES

  • Écrit par 
  • Pierre DU BOURGUET, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 982 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'Église copte : la tradition monophysite »  : […] D'après la tradition locale, la fondation de l'Église copte remonterait à saint Marc, l'un des quatre évangélistes. La ville grecque d'Alexandrie connut certainement très tôt l'Évangile. De là il se répandit, quelquefois sous forme gnostique, dans l'arrière-pays copte. Le monachisme chrétien y naquit à la fin du iii e  siècle, exerçant une influence décisive sur l'Église du pays. Cependant le con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coptes/#i_3661

JACOBITE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 217 mots

Depuis la fin du viii e siècle, on appelle souvent jacobites les membres de l'Église monophysite syrienne occidentale, parce qu'elle doit la constitution de son épiscopat à Jacques Baradée (500 env.-578). À l'instigation de l'impératrice Théodora, qui penchait vers le monophysisme, ce moine fut ordonné évêque pour les tribus ghassānides, Arabes passés au service de l'Empire byzantin sur les front […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-jacobite/#i_3661

MONOPHYSITES ÉGLISES

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 385 mots

On désigne sous ce terme les Églises issues plus ou moins directement du refus des formulations du concile de Chalcédoine (451), qui définissaient l'unité de personne et la dualité des natures dans le Christ. Pour cette raison, on les nomme aussi non chalcédoniennes. Elles groupent aujourd'hui les Églises arménienne, copte, éthiopienne, syrienne-occidentale et malankare (de l'Inde du Sud). Ces Égl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglises-monophysites/#i_3661

ORIENT ÉGLISES CHRÉTIENNES D'

  • Écrit par 
  • Irénée-Henri DALMAIS, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 564 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Églises catholiques d'Orient ou « uniates » »  : […] Sous l'influence latine, surtout à partir du xvi e  siècle, nombre de chrétiens orientaux sont entrés en communion avec l'évêque de Rome, quelquefois sous la conduite d'une partie de leur épiscopat. Confessionnellement catholiques, ils n'ont pourtant adopté ni le rite latin ni les institutions occidentales, conformément aux décrets d'union du concile de Florence (1439-1445). Bientôt rejetées par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglises-chretiennes-d-orient/#i_3661


Affichage 

Chenouda III lors de la visite du pape Jean-Paul II en Égypte en 2000

photographie

Chenouda III restera sans doute dans les mémoires pour avoir rouvert le dialogue œcuménique avec l'Église de Rome, l'une des Églises avec lesquelles les coptes avaient rompu en 451 (concile de Chalcédoine) 

Crédits : John Samples/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Croix copte

photographie

À partir du modèle de la croix grecque , la croix copte ajoute, entre ses branches, quatre clous stylisés pour rappeler la passion du Christ 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Prêtre copte

photographie

L'Église copte d'Éthiopie s'est affranchie du patriarcat d'Alexandrie en 1959 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Chenouda III lors de la visite du pape Jean-Paul II en Égypte en 2000
Crédits : John Samples/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Croix copte
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Prêtre copte
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie