LARTET ÉDOUARD (1801-1871)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Édouard Lartet et la paléontologie

Né à Saint-Guiraud (près de Castelnau-Barbarens) dans le Gers le 15 avril 1801, Édouard Lartet, après avoir fait des études de droit à Toulouse, se destine à une carrière d’avocat. Lors d’un stage d’avoué à Paris, il va suivre des cours de sciences naturelles au Collège de France et fréquenter le Muséum national d’histoire naturelle. De retour dans sa région natale, il exerce son métier d’avocat. Son avenir bascule en 1833 lorsqu’un berger de Sansan lui apporte une dent de mastodonte trouvée dans un champ. Des fouilles de la zone de découverte de cette dent (futur site paléontologique de Sansan) sont organisées et Édouard Lartet y découvre en 1836 une mandibule de primate qu’il décrit l’année suivante. Il la considère comme appartenant à un grand singe fossile proche des gibbons. Cette pièce fossile est expertisée par une commission scientifique qui conclut qu’Édouard Lartet vient de découvrir le premier singe fossile. Cette découverte arrive à point nommé dans le débat scientifique entre fixisme et transformisme, validant l’idée d’une histoire paléontologique des primates (contrairement à ce que pensait le fixiste Georges Cuvier). Édouard Lartet entre alors dans le cercle des paléontologues. Cette mâchoire fossile, baptisée Pithecus antiquus par Henri-Marie Ducrotay de Blainville (1777-1850) en 1839, sera rapportée en 1849 à Pliopithecus antiquus par Paul Gervais (1816-1879). Aujourd’hui, les pliopithèques ne sont plus considérés comme des grands singes fossiles et sont regroupés dans une superfamille particulière de singes, les Pliopithecoidea. Sur les nombreuses espèces de mammifères décrites à Sansan par Édouard Lartet, près d’un tiers sont encore valides aujourd’hui.

Une autre mandibule de singe est découverte en 1856 par Alfred Fontan dans la carrière de Valentine à Saint-Gaudens (Haute-Garonne). Son étude est confiée à Édouard Lartet qui, cette même année, publie ses résultats à l’Académie des sciences [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeure de première classe au Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Autres références

«  LARTET ÉDOUARD (1801-1871)  » est également traité dans :

ÂGE ET PÉRIODE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 1 958 mots

Dans le chapitre « Grandes classifications »  : […] Toutefois, le temps biblique reste l'ultime référence, et le Déluge, en particulier, constitue l'une des bornes temporelles de référence : peut-on, se demandent les savants, retrouver les restes d'un homme « antédiluvien » ? C'est en ces termes que l'un des fondateurs de la préhistoire, Boucher de Perthes, publie en 1847 et 1857 ses Antiquités celtiques et antédiluviennes , définitivement reconnu […] Lire la suite

MADELEINE ABRI DE LA, site préhistorique

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET
  •  • 934 mots
  •  • 2 médias

L' abri de la Madeleine s'ouvre au cœur même du Périgord, à Tursac en Dordogne. Il s'agit de l'un des plus vastes et des plus riches gisements paléolithiques connus sous abri. Il offre une importante séquence stratigraphique de la fin de la dernière ère glaciaire. Depuis 1872 et les travaux de Gabriel de Mortillet, la Madeleine constitue le site éponyme de l'ultime époque de la fin du Paléolithiq […] Lire la suite

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La découverte de l’homme de Néandertal et de la race de Cro-Magnon »  : […] C'est en 1857 que Karl Fühlrott, un jeune maître d'école, et Hermann Schaaffhausen de l'université de Bonn, annoncèrent la découverte d'un squelette humain fossile dans une grotte du ravin de Neanderthal près de Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Le demi-siècle suivant verra ainsi, non sans mal, la reconnaissance des premiers groupes d'hominidés, au prix il est vrai d'innombrables polémiqu […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Brigitte SENUT, « LARTET ÉDOUARD - (1801-1871) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-lartet/