GALLIMARD ÉDITIONS

CAHIERS DU CHEMIN LES

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 589 mots

Les Cahiers du Chemin , trente livraisons parues de 1967 à 1977, font partie de ces revues littéraires qui sont destinées à graviter autour d'une collection éditoriale, ici préexistante. En l'espèce, les éditions Gallimard, qui disposent de la prestigieuse N.R.F. nourrissant la Collection blanche, créent la collection Le Chemin, sous la houlette de Georges Lambrichs, dès le d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cahiers-du-chemin/#i_93655

CENTENAIRE DE LA N.R.F.

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 043 mots

La Nouvelle Revue française , cette revue que Mauriac, avec un mélange de cruauté et de tendresse, appelait « la vieille dame de la rue Sébastien-Bottin », a fêté son centenaire en 2009, et l'anniversaire fut dignement célébré. Les éditions Gallimard n'avaient certes pas attendu cet âge canonique pour faire revivre, notamment avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/centenaire-de-la-n-r-f/#i_93655

GALLIMARD GASTON (1881-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 590 mots

Fils de Paul Gallimard et de Lucie Duché, Gaston Gallimard appartient à une famille de bourgeois parisiens cultivés qui fréquentait les livres, les peintres, les gens de théâtre (elle possédait les Variétés). Peut-être est-ce auprès de ceux-ci que Paul prit l'idée du roman dialogué en un prologue et cinq journées dont l'action se passe en Dalmatie à la veille de 1848 et qui, intitulé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-gallimard/#i_93655

GRENIER ROGER (1919-2017)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 994 mots

Journaliste, homme de radio et écrivain français, Roger Grenier fut un incomparable témoin de notre xx e  siècle littéraire. L'exergue malicieux de ses Brefs Récits pour une longue histoire (2012), emprunté à Valery Larbaud, en dit long sur la posture paradoxale de leur auteur dont l'œuvre abondante et limpide est constitué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-grenier/#i_93655

GROSJEAN JEAN (1912-2006)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 974 mots

Né en 1912 à Paris, d'un père ingénieur des Arts et métiers, Jean Grosjean devient orphelin de mère à trois ans. Il fait une école d'agriculture et, adolescent, travaille dans la métallurgie au Perreux. Bachelier à vingt ans, il entre au séminaire (1933) et est ordonné prêtre en 1939. Il quitte l'Église dix ans plus tard et se marie en 1950. Le peu d'indications qu'il a données sur sa vie avant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-grosjean/#i_93655

LE GOFF JACQUES (1924-2014)

  • Écrit par 
  • Étienne ANHEIM
  •  • 1 470 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un rayonnement intellectuel et institutionnel »  : […] L’influence intellectuelle de Jacques Le Goff dépasse cependant largement le cadre de son œuvre personnelle. Son rôle institutionnel au sein de la VI e  section de l’E.P.H.E., dont il assure la transformation en École des hautes études en sciences sociales en 1975, alors qu’il assure la présidence de l’institution (1972-1977), contribue à façonner le paysage des sciences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-le-goff/#i_93655

MARCHAND PIERRE (1939-2002)

  • Écrit par 
  • Claude COMBET
  •  • 753 mots

Né le 17 novembre 1939 à Bouin en Vendée, Pierre Marchand a commencé à travailler très jeune, d'abord en se louant comme ouvrier agricole avec son père, puis comme mousse sur les chantiers navals de Nantes. Dès le collège, il se passionne pour les premiers livres de poche. Monté à Paris, il est apprenti typographe à l'imprimerie Blanchard, puis part en 1959 en Algérie, pour vingt-sept mois. En 196 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-marchand/#i_93655

MERCURE DE FRANCE LE

  • Écrit par 
  • Claude DAUPHINE
  •  • 453 mots
  •  • 1 média

Le Mercure de France , dont le premier numéro parut le 1 er janvier 1890, fut fondé par un groupe de jeunes écrivains (G. Albert Aurier, J. Court, L. Denise, E. Dubus, L. Dumur, R. de Gourmont, J. Leclercq, E. Raynaud, J. Renard, A. Samain) qui, « ayant découvert les capacités administratives d'Alfred Vallette, avaient décidé de se mettre sous sa dir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mercure-de-france/#i_93655

NORA PIERRE (1931- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte VERGEZ-CHAIGNON
  •  • 894 mots
  •  • 1 média

Né en 1931 à Paris, l 'historien Pierre Nora a été marqué, dans son enfance et sa jeunesse, par la défaite de 1940, l'Occupation, l'affrontement entre gaullistes et communistes, et les guerres de décolonisation. Conscient du rapport de l'historien à son propre passé et à celui de son pays, il proposera à certains des plus éminents de ses confrères d'écrire leur « ego-histoire » (1987). Licencié e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-nora/#i_93655

N.R.F. (Nouvelle Revue française)

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 917 mots

De toutes les revues, La Nouvelle Revue française fut certainement la plus convoitée et la plus imitée. Réussite suprême, ses seules initiales, N.R.F., sont devenues familières et suffirent longtemps à désigner une haute ambition littéraire. À la fois revue de création et revue de critique, La N.R.F. s'est d'emblée imposée comme une revue ouverte, nota […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-revue-francaise/#i_93655

PAUVERT JEAN-JACQUES (1926-2014)

  • Écrit par 
  • Sylvain PAPAVERO
  •  • 933 mots
  •  • 1 média

« Ainsi, Monsieur, vous voulez travailler dans le livre ? » L'adolescent qu'interroge ainsi Gaston Gallimard est Jean-Jacques Pauvert. Né le 8 avril 1926 à Paris, élève médiocre mais passionné de littérature, il commence à travailler à quinze ans à la librairie Gallimard, sur la recommandation de son père . Là, il rencontre nombre d'auteurs de la N.R.F. : Camus, Queneau, Paulhan… De temps à autre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-pauvert/#i_93655

TEMPS MODERNES LES

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 765 mots

Revue par excellence de l'« intellectuel de gauche » des années 1950-1960, Les Temps modernes furent à la fois la revue de Sartre et le lieu d'expression privilégié d'un mouvement vite dominant dans la vie intellectuelle et littéraire d'alors : l'existentialisme. Dès le premier numéro, publié en octobre 1945 chez Gallimard, Sartre lance le thème-leitmotiv de ces années d'apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-modernes-les/#i_93655