ÉCRITURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le déchiffrement des hiéroglyphes

Le déchiffrement des hiéroglyphes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Jean-François Champollion

Jean-François Champollion
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Pierre de Rosette

Pierre de Rosette
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tous les médias


L'idéogramme et l'alphabet

L'écriture et l'Occident

Le déchiffrement des hiéroglyphes égyptiens, que Champollion réalisa en 1822 après des siècles d'essais infructueux, a bouleversé la conception que l'Occident se faisait jusqu'alors de l'écriture. Non seulement ces figures pittoresques que l'on interprétait par tradition comme des symboles ou des copies réalistes se révélaient être des signes, mais on leur découvrait aussi une faculté qui semblait depuis toujours réservée en propre à l'alphabet, la transcription phonétique des mots. Le dessin d'une bouche pouvait se lire « bouche », mais il notait également le son r, le dessin d'une chouette le m, celui d'une caille le w... Déterminante pour notre connaissance de la civilisation pharaonique, cette découverte l'était tout autant du point de vue d'une théorie générale de l'écriture. Car comment reconnaître encore au système alphabétique la supériorité dont on était convaincu qu'elle lui était due par principe, s'il s'avérait que d'autres, avant lui, avaient atteint le même niveau d'analyse sonore du langage ?

Le déchiffrement des hiéroglyphes

Le déchiffrement des hiéroglyphes

Vidéo

En étudiant les cartouches des souverains d'ascendance grecque, Champollion repère les lettres communes de Ptolémée et de Cléopâtre. Il peut en déduire la valeur phonétique de plusieurs hiéroglyphes, et se rend compte qu'un même son peut être rendu par différents signes. Sa connaissance... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jean-François Champollion

Jean-François Champollion

Photographie

Portrait de Jean-François Champollion réalisé en 1831 par Léon Cogniet (1794-1880). Huile sur toile, Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Il a pourtant fallu attendre encore plus d'un siècle pour que s'engage de façon sérieuse une remise en question du statut privilégié de l'alphabet dans l'ensemble des systèmes écrits. Champollion lui-même est, pour une part, responsable de ce retard. Car sa découverte, à vrai dire, reposait sur un malentendu. Elle concernait moins l'écriture en tant que telle que la langue qu'elle avait permis de véhiculer : sa Grammaire s'ouvre par un hommage à la philologie, science nouvelle, et science dominante, de son temps. Il était parvenu à lire les hiéroglyphes parce qu'il avait eu l'idée de comparer des textes rédigés en deux langues anciennes, – égyptienne et grecque –, avec la langue copte moderne que lui-même pratiquait. Mais c'est pour cette raison aussi qu'il avait pris à son compte sans songer à les discuter, car elles étaient sans incidences [...]

Pierre de Rosette

Pierre de Rosette

Photographie

La découverte, en 1799, de cette stèle trilingue (grec, démotique, hiéroglyphes) en basalte a permis le déchiffrement des hiéroglyphes en 1822 par Jean-François Champollion. 196 avant J.-C. British Museum, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités
  • : professeur à l'université de Paris-VII-Denis Diderot, directeur du Centre d'étude de l'écriture et de l'image

Classification


Autres références

«  ÉCRITURE  » est également traité dans :

APPRENTISSAGE DE L'ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Annie VINTER
  •  • 1 258 mots
  •  • 1 média

À l’heure de la généralisation des usages de communication électronique, on peut s’interroger sur la nécessité qu’il y a à exiger encore du jeune enfant d’apprendre à écrire à la main. Toutefois, tous les travaux entrepris ces dernières années à ce sujet témoignent de liens étroits entre apprentissage de l’écriture manuscrite, apprentissage de la reconnaissance visuelle des lettres et apprentissag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-l-ecriture/#i_6336

ÉCRITURE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 598 mots
  •  • 6 médias

L’invention de l’écriture a permis aux hommes de fixer leur histoire. Elle coïncide avec la formation des premières civilisations. L’histoire de l’écriture, des transformations de l’image figurée en symbole graphique, se déroule sur plusieurs millénaires. Le passage des systèmes idéographiques aux systèmes alphabétiques n’obéit pas à une évolution nécessaire. Si le Moyen-Orient et l’Égypte ont aba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-notions-de-base/#i_6336

ÉCRITURE EXPRESSIVE

  • Écrit par 
  • Thierry OLIVE
  •  • 1 122 mots

L’écriture expressive est une technique thérapeutique qui demande à l’individu de décrire par écrit ce qu’il ressent au sujet d’un événement personnel à l’origine d’un stress ou d’une difficulté. Initialement développée par le psychologue américain James Pennebaker durant les années 1990, l’utilisation de l’écriture expressive s’inscrit dans le champ des thér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-expressive/#i_6336

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écriture »  : […] Tandis que notre écriture, ainsi que toutes les écritures actuellement en usage dans le monde civilisé à l'exception de la seule écriture chinoise, ne fait que traduire pour l'œil la prononciation des mots, en Chine le signe graphique reste indépendant du signe phonique, ou phonème, celui qui s'adresse à l'oreille. On peut en français écrire le mot « dix » de deux manières : soit phonétiquement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_6336

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « L'écriture utilisée à des fins purement plastiques »  : […] La création calligraphique et picturale occupe en Chine une place privilégiée ; elle constitue non pas un métier spécialisé, mais une discipline spirituelle pratiquée par l'élite intellectuelle et sociale des lettrés. Ceux-ci trouvent dans cette double activité le moyen d'expression et d'accomplissement d'une expérience intérieure dont le but ultime est le perfectionnement du moi et la réalisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_6336

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « La vie intellectuelle sous les Han »  : […] Sous les premiers Han, la cour impériale et, pendant le ii e  siècle avant notre ère, les cours princières (en particulier celles des princes de Huainan et de Liang) sont le centre de l'activité intellectuelle, littéraire, scientifique et artistique. Elles réunissent une clientèle de lettrés, de savants et d'artistes. C'est dans ce milieu que se d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_6336

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 527 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « La littérature en « quôc ngũ' » »  : […] Les origines de la transcription de la langue vietnamienne par l'alphabet romain, la « romanisation », sont liées à l'histoire des missions catholiques dans le Sud-Est asiatique. Pour prêcher, les missionnaires qui étaient de nationalités diverses avaient noté les sons qu'ils entendaient à l'aide de l'alphabet romain, et ce sont les quatre langues d'origine de ces missionnaires (portugais, itali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/#i_6336

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « La calligraphie »  : […] Comme la Corée et le Vietnam, le Japon fit sienne l'écriture chinoise. Mais, à partir des modèles étrangers, il élabora un style original dans lequel s'expriment la sensibilité et le sens du décor qui sont les caractéristiques essentielles de l'art japonais. L'introduction des caractères à la cour du Yamato dut s'effectuer vers le v e ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_6336

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 24 707 mots
  •  • 15 médias

Partie centrale de la péninsule indochinoise avec un long appendice dans la presqu'île de Malacca, la Thaïlande n'a justifié son appellation moderne de pays des Thais (Thai) qu'à une date relativement récente. C'est en effet au xiii e  siècle que, allant du nord vers le sud au long des fleuves et sous la pression des Mongols conquérants de la Chi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thailande/#i_6336

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les caractères typographiques »  : […] La normalisation de la typographie se réalisa bien plus lentement. On sait que les copistes avaient coutume d'utiliser des écritures différentes selon la nature du texte et le degré, de solennité de l'ouvrage. Les livres d'Église et parfois les Bibles étaient calligraphiés en lettres de forme rigide et aux brisures nombreuses, les ouvrages universitaires étaient copiés en lettres de somme, rondes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/#i_6336

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Proche du mythe, l'épopée chante l'histoire d'une tradition, un complexe de représentations sociales, politiques, religieuses, un code moral, une esthétique. À travers le récit des épreuves et des hauts faits d'un héros ou d'une héroïne, elle met en lumière un monde total, une réalité vivante, un savoir sur le monde. Dans le procès de communication et de transmission, les sociétés « traditionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_6336

ENCYCLOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Alain REY
  •  • 5 699 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La mémoire et l'ordre : avant la Renaissance »  : […] Avec l'écriture apparaissent les moyens d'une mémoire collective : chiffres et lettres ou caractères ; déploiement du discours et inventaire des désignations. Les listes de noms apparaissent à Sumer avec les comptes : la mémoire des mots accompagne celle des quantités. Celle des textes, qui transmettent la connaissance et l'erreur, le mythe, ou encore le discours du pouvoir, induit celle des mots […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encyclopedie/#i_6336

CORÉE - Littérature

  • Écrit par 
  • Ogg LI, 
  • Marc ORANGE, 
  • Martine PROST
  •  • 9 752 mots

Dans le chapitre « Roman et langue chinoise sous les Yi »  : […] Contrairement aux poètes, les romanciers continuèrent à employer la langue chinoise, au moins jusqu'à la fin du xvi e siècle : ainsi, Kim Sisŭp (1434-1493) écrivit en chinois son Kŭmo sinhwa ( Histoire d'une tortue dorée ), publié probablement dans la seconde moitié du xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-litterature/#i_6336

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'écriture

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 4 054 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Différents types d'écriture »  : […] Peu d'écritures sont aussi esthétiques que l'écriture égyptienne . Profondément gravés au fronton des temples ou le long des obélisques, ses signes contribuent à la beauté de l'architecture dont ils constituent souvent le seul ornement. La volonté esthétique est rendue manifeste par le groupement des signes et la direction de l'ensemble de l'inscription. Profitant de ce que les signes sont de form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-l-ecriture/#i_6336

CALLIGRAPHIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 401 mots

Vers —  1200 Invention de l'écriture en Chine. Vers —  1000 Recherches d'ordre esthétique dans les inscriptions sur bronze. Fin —  iv e -début —   iii e  siècle La soie est déjà utilisée comme support d'écriture, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calligraphie-reperes-chronologiques/#i_6336

DIVINATION

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 6 942 mots

Dans le chapitre « Recueillir et déchiffrer les signes »  : […] Techniquement, la consultation divinatoire impliquait, dans la plupart des cas, une récitation de prières ou de formules adressées aux dieux ou aux génies qui pouvaient favoriser l'observation, la recherche et l'interprétation des signes, selon un code traditionnel. L'importance attachée à l' écriture par les civilisations mésopotamiennes explique assez clairement la formation d'un système déchiff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divination/#i_6336

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 017 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les principaux domaines de la créativité artistique »  : […] Les ouvrages généraux sur l'art islamique font, sans exception, une large place à l'architecture. C'est effectivement autour de la mosquée que gravite la vie de la communauté. Le Coran ne dit rien sur d'éventuels aménagements cultuels spécifiques, et on admet que les premiers édifices religieux de l'Arabie islamique étaient d'une grande austérité. Des édifices semblables à la Kaaba , pièce cubique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-l-art-et-l-architecture/#i_6336

CORÉE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Ogg LI, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 6 267 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Dynastie Chosŏn (1392-1910) »  : […] Créé en 1392 et reconnu par la dynastie chinoise des Ming sous le nom de Chosŏn, le nouveau royaume des Yi transféra, en 1396, la capitale de Kaesŏng à l'actuelle Séoul où, sous la protection de 27 440 soldats, le nouveau système d'administration fut installé sur le modèle de celui qui était en vigueur dans la Chine des Ming. Il était confié, toujours comme par le passé, aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-histoire/#i_6336

ART DE LA CALLIGRAPHIE (Chine)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 194 mots

En Chine, l'écriture témoigne de recherches esthétiques dès ses débuts, comme le montrent les inscriptions sur bronze des Zhou occidentaux (vers —  1050- —  771). Puis, avec l'essor de la classe des fonctionnaires lettrés à partir des Han ( —  206-220) et l'invention dans leur milieu de l'écriture cursive, la calligraphie devient un art complet. Cependant, vers 350, une dimension nouvelle devait ê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-de-la-calligraphie/#i_6336

ALPHABET

  • Écrit par 
  • Gilbert LAFFORGUE
  • , Universalis
  •  • 3 456 mots
  •  • 3 médias

Tout alphabet est une collection de signes graphiques qui correspondent à autant de sons vocaux dans une langue ou dans un groupe de langues donné ; la lettre, ou caractère, représente l'unité ultime dont se composent les phonèmes. Encore que l'histoire constate la transformation ou la disparition progressive de certaines lettres ainsi que la captation et l'adaptation entre alphabets, on peut co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphabet/#i_6336

GRAPHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 2 392 mots

La graphologie est l'étude de la personnalité à partir de l'examen de l'écriture. Sont donc exclus de son champ des domaines comme l'expertise en écriture, l'apprentissage de l'écriture ou encore la rééducation de ses troubles, même s'il arrive parfois que des graphologues s'y consacrent. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphologie/#i_6336

TANGUT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 608 mots
  •  • 1 média

Ancien peuple d'origine tibétaine, également dénommé Mi-ñag, les Tangut fondent, vers la fin du x e  siècle, dans le nord-ouest de la Chine (actuelles provinces du Shǎnxi et du Gansu, et régions de l'Ordos et du Qinghai ou Kökö-nōr), sous la direction de la dynastie Toba (nom chinois : Li), un empire connu sous son nom chinois de Xi-Xia (« Xia occ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tangut/#i_6336

DANS LA VILLE CHINOISE (exposition)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 1 004 mots

Annoncée sous le titre « Chine, villes d'ombre, villes de lumière », l'exposition consacrée aux villes chinoises et présentée du 18 juin au 19 septembre 2008 par la Cité de l'architecture et du patrimoine, à Paris, a finalement pris un nom plus générique : Dans la ville chinoise. Regards sur les mutations d'un empire . Il faut dire que, un quart de siècle après l'exposition o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dans-la-ville-chinoise/#i_6336

GOODY JACK (1919-2015)

  • Écrit par 
  • Alain GARRIGOU
  •  • 1 403 mots

Dans le chapitre « Diversité et originalité des recherches »  : […] En se plaçant du point de vue de l'Afrique, la démarche adoptée par Jack Goody opère une décentration originale. Il observe par exemple que la culture des fleurs y est absente alors que les fleurs ont des fonctions décoratives et funéraires dans les sociétés eurasiennes, ce qui le conduit à entreprendre un tour du monde des cimetières. La démarche est la même à propos de la cuisine, où il part du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-goody/#i_6336

INVENTION DU PAPIER EN CHINE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 230 mots

Il est acquis que le papier est né en Chine, mais la date de cette invention a fait l'objet de nombreux débats. L'histoire du papier débute vraisemblablement au ii e  siècle avant notre ère, comme l'attestent les récentes découvertes archéologiques de fragments de papier mis au jour depuis les années 1980. En 105, Cai Lun, haut fonctionnaire attac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-papier-en-chine/#i_6336

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littérature d'expression européenne »  : […] Contrairement à une idée reçue, l'Afrique n'a pas ignoré l' écriture : elle en a simplement longtemps limité l'usage et la diffusion. Elle a connu l'alphabet arabe introduit par l'islam ; les missionnaires chrétiens lui ont apporté l'alphabet latin ; elle a élaboré ses propres systèmes d'écriture : à date ancienne, dans les inscriptions berbères du Sahara ; dès l'époque médiévale, pour noter la v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_6336

AKKAD

  • Écrit par 
  • Gilbert LAFFORGUE
  •  • 2 881 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La production artistique »  : […] L'art offre plus d'originalité que l'organisation économique, et nous devons regretter que notre documentation se réduise à des trouvailles de hasard (pour une bonne part, le butin d'un roi d'Élam récupéré à Suse par les archéologues français). Il y a, en effet, un progrès énorme de la période du Dynastique archaïque à l'époque d'Akkad. On l'explique souvent par le triomphe des pasteurs sémitiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/akkad/#i_6336

ALEXIES

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre de PARTZ
  •  • 1 650 mots

Dans le chapitre « Les pathologies acquises de la lecture »  : […] Selon leur localisation et leur étendue, les lésions cérébrales perturbent différemment les circuits cérébraux qui sous-tendent l’activité de lecture. Les déficits affectant cette dernière prennent des formes diverses qui sont associées ou non à d’autres altérations du langage (comme l’écriture). Ainsi, certains patients présentent un déficit de l’identification des lettres. Dans les cas les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexies/#i_6336

AMÉNAGEMENT LINGUISTIQUE

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 4 727 mots

Dans le chapitre « Modalités de l'aménagement linguistique »  : […] De fait, la compréhension de la notion d'aménagement linguistique n'a cessé de se diversifier, et il est possible de l'articuler globalement aujourd'hui de la façon suivante : — l'aménagement du statut des langues ; il inclut le type de statut, constitutionnel, législatif, juridique, réglementaire (usage de la ou des langues, présence de ces langues dans la vie publique et administrative, apprenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenagement-linguistique/#i_6336

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

Dans le chapitre « De la parole à la communication »  : […] L’anthropologie de la communication se démarque également des approches plus étroitement linguistiques sur un autre point. Si, entre 1962 et 1964, Hymes passe de l’ethnographie de la parole à l’ethnographie de la communication, c’est pour souligner le fait que celle-ci ne se limite pas à l’échange de messages verbaux. La communication non verbale joue un rôle important dans la vie sociale, même s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-la-communication/#i_6336

APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

  • Écrit par 
  • Jonathan GRAINGER, 
  • Johannes ZIEGLER
  •  • 1 842 mots

La lecture est une invention culturelle, l'une des plus grandes de la civilisation. Les systèmes d’écriture, comme l’alphabet latin, ont été inventés pour transcrire le langage oral. C’est ainsi que le langage oral est devenu immortel. Dans le cerveau du lecteur, les symboles sur la page deviennent des sons du langage, et ces sons, porteurs du sens, nous font rire, parfois pleurer et surtout comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-la-lecture/#i_6336

ARCHAÏQUE MENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 026 mots

Dans le chapitre « L'écriture »  : […] Aussi bien de nombreux auteurs ont-ils préféré choisir comme critère de l'archaïsme le fait de ne pas connaître l'écriture, car il s'agit là d'une technique dont les implications culturelles sont directes et évidentes. C'est pourquoi l'on désigne souvent les peuples archaïques comme étant des « peuples sans écriture ». C'est là une équivalence commode et, le plus souvent, justifiée dans les faits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mentalite-archaique/#i_6336

BAMOUM

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 296 mots

Les Bamoum, qui vivent dans la région de Foumban (à l'ouest du Cameroun), ont un passé prestigieux. En témoigne le musée de Foumban qui contient dix-sept masques représentant les dix-sept souverains qui se sont succédé depuis le fondateur, Nacharé, venu du pays Tikar. Au xviii e  siècle, les Bamoum ont une histoire assez complexe. Ils ont dû subir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bamoum/#i_6336

BERBÈRES

  • Écrit par 
  • Salem CHAKER, 
  • Lionel GALAND, 
  • Paulette GALAND-PERNET
  •  • 7 634 mots

Dans le chapitre « Situation générale »  : […] L'emploi d'un terme unique pour désigner l'ensemble linguistique berbère est justifié par son unité profonde, immédiatement perceptible. Mais cette « langue berbère » ne se présente que sous la forme de parlers locaux, ou de dialectes régionaux qui mériteraient le nom de langues. Souvent l'intercompréhension n'est pas assurée. Tout favorisait la dialectalisation : la dispersion des locuteurs sur u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berberes/#i_6336

BIBLE - Bible et archéologie

  • Écrit par 
  • Pierre BORDREUIL, 
  • Arnaud SÉRANDOUR
  •  • 7 876 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les pionniers »  : […] L'archéologie a toujours joué un rôle majeur dans les débats sur la valeur historique de la Bible. À partir de la fin du xix e  siècle, époque des premières explorations archéologiques aux « pays de la Bible », les premières découvertes semblaient indiquer que la Bible rendait compte de manière assez satisfaisante de l'histoire de l'ancien Israël. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-bible-et-archeologie/#i_6336

BOUSTROPHÉDON

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 195 mots

Mode d'écriture archaïque (on l'observe chez l'enfant ainsi que chez certains malades mentaux), le boustrophédon consiste à tracer les lignes alternativement de gauche à droite et de droite à gauche, comme le bœuf ( bous en grec) labourant le champ ( strophein , tourner) trace les sillons continus. Cette façon d'écrire se rencontre dans des langues auss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boustrophedon/#i_6336

BRAILLE

  • Écrit par 
  • Françoise MAGNA
  •  • 6 986 mots
  •  • 3 médias

Inventé en 1825 par le Français Louis Braille (1809-1852), le braille est un système d'écriture en relief et de lecture manuelle à l'usage des aveugles et malvoyants. Adapté aux diverses langues du monde ainsi qu'à la musique, à la mathématique, à la phonétique, à la sténographie et à l'informatique, il est adopté dans le monde entier comme principal moyen de communication écrite des handicapés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/braille/#i_6336

CERVEAU ET PRODUCTION ÉCRITE

  • Écrit par 
  • Marieke LONGCAMP, 
  • Jean-Luc VELAY
  •  • 1 195 mots
  •  • 1 média

L’écriture est à la fois langage et motricité. Langage, car pour exprimer des idées il faut choisir les mots, former des phrases grammaticalement correctes, respecter l’orthographe. Motricité, car il faut coordonner finement les mouvements des doigts et du poignet pour tracer ces mots sur le papier. Écrire implique donc une cascade de processus cognitifs, et la frontière théorique entre ceux qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-production-ecrite/#i_6336

CHEROKEE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 759 mots

Indiens d'Amérique du Nord de la famille linguistique des Iroquois, les Cherokee habitaient dans l'est du Tennessee et dans l'ouest des deux Carolines. Ils vivaient autrefois dans la région des Grands Lacs, mais ils émigrèrent vers le sud après avoir été vaincus par les Delaware et par les Iroquois. En 1650, on estimait leur population à environ 25 000 personnes vivant sur un territoire de 100 000 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cherokee/#i_6336

CHYPRE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean POUILLOUX, 
  • Claude F. A. SCHAEFFER
  •  • 5 560 mots

Dans le chapitre « La présence grecque »  : […] En dépit de tant d'obstacles, l'île ne devait jamais cesser d'être grecque. La mythologie déjà la rattachait à l'Occident : venus de la Salamine athénienne, comme Teucros, ou encore d'Argos, ou du Péloponnèse central, les héros, disait-on, avaient le plus souvent débarqué sur la côte nord, le long du Karpas, que l'on appelait « rive des Achéens ». Ils avaient ensuite établi des cités, comme Teucro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre-antique/#i_6336

CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 115 mots

Dans le chapitre « Techniques »  : […] Le développement des techniques est aussi un fait aisément observable. Les préhistoriens ont d'ailleurs pris ce phénomène comme base de leurs classifications, non seulement parce qu'ils ne trouvent guère dans les vestiges exhumés d'autres signes distinctifs d'évolution, mais aussi parce que les formes d'outillage suivent dans la chronologie universelle un ordre constant : pierre taillée, pierre p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation/#i_6336

CODEX MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 2 841 mots

Dans le chapitre « De multiples supports d’écriture »  : […] L’évêque du Yucatán, Diego de Landa, fit brûler plusieurs manuscrits lors d’un autodafé en 1562. Encore convient-il de nuancer l’ampleur de ces destructions. On avance, sans chiffre précis, la destruction de centaines de codex. Mais Landa a peut-être aussi détruit des manuscrits coloniaux comme les Livres de Chilam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/codex-mayas/#i_6336

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « fait coranique » : sciences du Coran et exégèse »  : […] Considéré non comme une simple « Écriture inspirée », mais comme un message reçu directement de Dieu, le texte coranique a donc été un élément capital dans l'organisation des sociétés musulmanes, du premier siècle de l'hégire à l'époque contemporaine. Ce qui, à l'origine, avait marqué le passage des solidarités tribales de l' Arabie préislamique à un stade plus complexe de rapports sociaux, reposa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_6336

CRYPTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques STERN
  •  • 5 754 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'Antiquité à la révolution industrielle »  : […] Les premières manifestations de la cryptologie, dans les hiéroglyphes des prêtres égyptiens ou dans la Bible, en font plus un savoir initiatique qu'un mode de communication fonctionnel, donnant ainsi au mot « secret » son sens originel : ce qui est séparé, inaccessible au plus grand nombre et ne peut être révélé ; ce sens se retrouve d'ailleurs dans l'expression « les secrets de Nature » ; qui plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cryptologie/#i_6336

DE LA GRAMMATOLOGIE, Jacques Derrida - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Didier CAHEN
  •  • 1 246 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le supplément d’origine »  : […] Comme semble l’indiquer son titre, on lira d’abord dans De la grammatologie les prémisses d’un traité de l’écriture. S’y dessine un projet certes philosophique mais aussi culturel, et clairement politique ; il s’agit, dans le contexte particulier de la fin des années 1960, de mettre en question le structuralisme et son modèle linguistique porteur d’une philosophie implicite. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-grammatologie/#i_6336

DERRIDA JACQUES (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Catherine MALABOU
  •  • 3 353 mots
  •  • 1 média

Jacques Derrida est né en 1930 à El-Biar, près d'Alger. Il entre en 1950 à l'École normale supérieure et rédige en 1953-1954, sous la direction de Jean Hyppolite, son mémoire de maîtrise sur Le Problème de la genèse chez Husserl (1990). À partir de 1964, il enseigne à l'École normale supérieure, jusqu'en 1983 – date à laquelle il entre à l'École des hautes études en scienc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-derrida/#i_6336

ÉCRIT ET ORAL (linguistique)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 110 mots

Si l'origine du langage et donc des langues remonte à la nuit des temps, on peut raisonnablement postuler que, il y a 100 000 ans, Homo sapiens sapiens parlait déjà un langage parfaitement organisé. La naissance de l'écriture, quant à elle, remonte à environ 5 000 ans (chez les Sumériens et les Égyptiens). Le fossé entre ces deux ordres de datation suffit à révéler le caract […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrit-et-oral/#i_6336

ÉGYPTE DES PHARAONS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 520 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La magie des hiéroglyphes »  : […] Écriture figurative, le système hiéroglyphique égyptien apparaît organisé dès le début du III e  millénaire av. J.-C. Il comprend, à cette époque, pictogrammes, logogrammes, phonogrammes, signes déterminatifs et vingt et un signes alphabétiques. Inscrite sur les monuments, « l’écriture des dieux » en épouse les lignes et les formes. La lecture s’opère aussi bien à l’horizo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-des-pharaons/#i_6336

ENCRES

  • Écrit par 
  • Gérard MARTIN
  •  • 848 mots

Les encres sont des compositions liquides ou pâteuses, noires ou colorées, servant à écrire, à dessiner ou à imprimer. Elles ont été fabriquées pendant des siècles selon des recettes empiriques exploitant des substances naturelles. Elles sont, depuis une cinquantaine d'années, des produits très élaborés qui mettent à profit les ressources de la chimie organique. Les encres qui servent à écrire son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encres/#i_6336

ÉPIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH, 
  • Jean POUILLOUX
  • , Universalis
  •  • 7 220 mots

Dans le chapitre « Épigraphie grecque »  : […] L'épigraphie grecque étudie les inscriptions gravées sur matière non périssable : pierre, métal, argile, bois. Ce qui exclut les textes enregistrés sur papyrus ou parchemin, réservés aux spécialités que sont la papyrologie et la paléographie. En très grande majorité, ces documents se présentent de manière uniforme : le texte est gravé en majuscules, sans séparation entre les mots. En outre, d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigraphie/#i_6336

ÉTRUSQUES, en bref

  • Écrit par 
  • Jean-Paul THUILLIER
  •  • 1 203 mots

Dans le chapitre « La religion et l’écriture étrusques »  : […] Le seul élément qui reliait les cités de la dodécapole était en fait d’ordre religieux. Chaque année, sacrifices, cérémonies, foires et jeux se déroulaient dans le sanctuaire fédéral, le Fanum Voltumnae , qui devait se trouver près d’Orvieto. Les Étrusques honoraient des dieux qui ressemblaient à ceux du panthéon gréco-romain. Le peuple étrusque était co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etrusques-en-bref/#i_6336

GAUCHERIE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 464 mots

Le terme « gaucherie » comporte plusieurs sens. Ce terme fait référence au choix de la main gauche pour écrire, mais il signifie également « manque d’adresse ». Les gauchers seraient-ils maladroits, par opposition aux droitiers ? Ou s’agit-il d’une stigmatisation sans fondement dont sont souvent victimes les minorités ? On dit d’une personne qu’elle est gauchère si elle écrit avec sa main gauche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaucherie/#i_6336

GLOZEL, site archéologique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 1 990 mots

Le 1 er  mars 1924, un jeune paysan du Bourbonnais, Émile Fradin, mettait au jour en labourant près du hameau de Glozel (commune de Ferrières-sur-Sichon, Allier) une sorte de fosse garnie de pierres puis, en creusant à proximité pendant plusieurs semaines, une collection d'objets archéologiques. Le site semblait démontrer que l'écriture avait été inventée en France il y a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glozel-site-archeologique/#i_6336

ILLETTRISME

  • Écrit par 
  • José MORAIS
  •  • 965 mots

Le terme illettrisme, apparu il y a moins d’un demi-siècle en France, mais rarement utilisé dans les autres pays de langue française, est censé désigner l’état des personnes adultes qui ont quitté l’école en disposant de très faibles capacités de lecture et d’écriture ou qui sont devenues « illettrées » par manque de pratique. Plus récemment, sont apparues aussi des références à des « sous-lettrés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illettrisme/#i_6336

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 558 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La numération positionnelle décimale, une invention du sous-continent indien? »  : […] L’un des enjeux de l’histoire des mathématiques du sous-continent, et qui a intrigué à partir de la fin du xviii e   siècle orientalistes et mathématiciens, concerne l’invention du système de numération positionnelle décimale, qui serait à l’origine de celui que nous utilisons aujourd’hui. Il faut distinguer ici ce que dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde/#i_6336

INVENTION DE L'ÉCRITURE HIÉROGLYPHIQUE

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Les premiers signes hiéroglyphiques figurent sur des objets isolés (palettes à fard ou poteries), dès avant l'unification définitive du territoire égyptien sous l'autorité d'un souverain unique (vers — 3100). L'invention de l'écriture se repère à l'utilisation de phonogrammes notant, selon le principe de l'homophonie, le son correspondant à la prononciation de l'objet représenté, phonogrammes qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-de-l-ecriture-hieroglyphique/#i_6336

JAPON (Arts et culture) - La langue

  • Écrit par 
  • Bunkichi FUJIMORI
  •  • 2 784 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'écriture »  : […] L'écriture était inconnue avant l'introduction de la civilisation chinoise. Les premiers documents de la langue ne remontent guère au-delà du viii e  siècle, alors que le chinois était la langue des écritures officielles, tout comme le latin au Moyen Âge européen. À la première période, les traits spécifiques de la langue indigène étaient notés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-langue/#i_6336

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La monarchie : le Temple de Salomon »  : […] Le lent processus d'infiltration – terme correspondant mieux aux réalités que celui de « conquête » – des Hébreux en Canaan eut lieu à l'Âge du fer I, d'environ 1200 à 1000 avant notre ère. L'émergence d'une civilisation rudimentaire, l'établissement de cités modestes, rapportés dans le Livre de Josué, sont confirmés par les fouilles archéologiques. Le véritable changement intervint avec l'unific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_6336

LA CATHÉDRALE ILLUSTRÉE, DE HUGO À MONET (S. Le Men) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 958 mots

« Ceci tuera cela » : la prédiction de Victor Hugo, dans Notre-Dame de Paris , en 1831, sert de fondement à la réflexion historique de Ségolène Le Men, chercheur du CNRS au musée d'Orsay et professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Paris-X-Nanterre, dans un excellent ouvrage, La Cathédrale illustrée, de Hugo à Monet (CNRS éditions, P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cathedrale-illustree-de-hugo-a-monet/#i_6336

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Linguistique et sémiologie »  : […] La linguistique n'intéresse pas seulement le philosophe en raison de son épistémologie propre, mais encore pour la puissance d'expansion et de généralisation de ses modèles de description et d'explication. Bien avant Saussure, le philosophe et logicien américain Charles Sanders Peirce , suivant en cela une suggestion de l' Essai de Locke, avait conçu l'idée d'une théorie géné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_6336

LATÉRALISATION MANUELLE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 597 mots

Le terme « latéralisation » renvoie au fait que les organes corporels doubles, bien que symétriques en apparence, sont fonctionnellement asymétriques. C’est le cas pour les mains, les pieds, les yeux, les oreilles, organes corporels périphériques qui ne sont pas nécessairement tous latéralisés du même côté. Concernant la latéralisation manuelle (ou préférence manuelle), il est notoire que chacun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lateralisation-manuelle/#i_6336

L'AUTRE RIVE, LE LIBAN (exposition)

  • Écrit par 
  • Hélène ERISTOV
  •  • 1 046 mots

Du 27 octobre 1998 au 2 mai 1999, l'Institut du monde arabe à Paris a présenté le patrimoine libanais dans sa diversité – outillage préhistorique, idoles phéniciennes, stèles hellénistiques, mosaïques byzantines, icônes melkites –, mais aussi dans la continuité d'une civilisation méditerranéenne où les mythes naissent des errances du commerce et de la guerre. Plus de cinq cents objets venaient de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-autre-rive-le-liban/#i_6336

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

On sait que la « lecture » d'un texte est le résultat de la confrontation de l'acquit personnel de chacun avec les données qui lui sont proposées, sous forme d'une suite de signes symboliques. Les hommes d'un milieu ou d'une époque réagissent donc, face notamment aux œuvres littéraires, autant en fonction de la culture dans laquelle ils se trouvent immergés que de leur expérience personnelle . D'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecture/#i_6336

LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 12 068 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La dispersion »  : […] Par son testament du 23 avril 1519 (dont il existe une copie ancienne), Léonard laisse à son disciple Francesco Melzi tous ses manuscrits avec ses « instruments et portraits relatifs à son art et au métier des peintres ». Melzi revient en Lombardie et s'établit au château familial de Vaprio. Né en 1493, entré auprès de Léonard en 1508, il mourut en 1570 ; il passa donc cinquante ans après la mort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-de-vinci/#i_6336

LE SPLEEN CONTRE L'OUBLI. JUIN 1848 (D. Oehler) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 1 656 mots

Roland Barthes voyait dans la révolution de juin 1848 la fracture fondatrice de l' écriture . L'écriture, écrivait-il, « est le langage littéraire transformé par sa destination sociale, elle est la forme saisie dans son intention humaine et liée aux grandes crises de l'histoire ». 1848, en sonnant le glas de l'universalité de l'« idéologie bourgeoise », aurait marqué pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-spleen-contre-l-oubli-juin-1848/#i_6336

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 8 258 mots

Dans le chapitre « Du code oral au code écrit »  : […] Nombreux sont les travaux consacrés aux différents systèmes d'écriture (alphabétiques, idéographiques, hiéroglyphiques, ...), ainsi qu'à leurs conditions historiques et sociales d'émergence. En revanche, les études dédiées aux spécificités du code écrit et à ses relations à l'oral, restent assez sectorielles. Un premier domaine est celui des règles des systèmes d'écriture. La plupart des langues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-le-langage-au-carrefour-des-disciplines/#i_6336

LITTÉRATURE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CLÉMENT, 
  • Alexandra SAEMMER
  •  • 4 340 mots

Dans le chapitre « L’écriture hors du livre »  : […] Ses formes sont aussi multiples que ses supports. Si les premières décennies de la littérature numérique, en phase avec les recherches en cybernétique et en intelligence artificielle, ont été marquées par la combinatoire et la génération automatique, le texte littéraire a commencé à s’animer à partir des années 1980. Lettres et mots traversent alors l’écran, vibrent, se renversent, se rejoignent e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-numerique/#i_6336

MANUSCRITS - Le patrimoine écrit

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 7 509 mots
  •  • 1 média

La notion de « patrimoine écrit » s'applique à l'immense domaine des traces de la culture écrite conservées des origines jusqu'à nos jours. Des tablettes d'argile au papyrus, des stèles aux bois sculptés, des fiches de bambou aux rouleaux de soie, du parchemin au papier chiffon, du papier industriel au CD-ROM ou au réseau, les supports du patrimoine écrit, depuis plus de cinq millénaires, ont conn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuscrits-le-patrimoine-ecrit/#i_6336

MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 6 648 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Une première apogée préclassique »  : […] Sans qu'on puisse encore mesurer l'importance relative des apports extérieurs et du dynamisme interne, il reste que leur conjonction aboutit au Préclassique récent (300 av. J.-C.-250 apr. J.-C.) à un premier apogée de la civilisation maya. Son aspect le plus frappant est l'omniprésence, sur tout le territoire, d'une céramique particulière appelée Sierra Red, qui se définit par sa couleur rouge ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayas/#i_6336

MÉDIAS - Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 324 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Approches théoriques »  : […] Pour examiner ces quatre aspects intriqués que constituent les médias (technique, organisation, contenu et public), nombreuses ont été les approches théoriques à entrer en concurrence et à insister sur l'un d'entre eux. L'approche historique nous apprend que le terme « média » est utilisé pour la première fois en français en 1953, mais il est bien évident que l'étude du phénomène n'a pas attendu c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medias-sociologie-des-medias/#i_6336

MÉSOPOTAMIE - L'écriture cunéiforme

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 3 072 mots
  •  • 5 médias

L'écriture cunéiforme (appelée ainsi d'après son signe de base, en forme de « coin », en latin cuneus ) a constitué le système graphique principal, et longtemps unique, du Proche-Orient asiatique, entre la fin du IV e millénaire et le début de notre ère. Elle fut l'outil essentiel des cultures de ce vaste espace géographique. Nous croyons savoir, d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-l-ecriture-cuneiforme/#i_6336

MÉSOPOTAMIE - La religion

  • Écrit par 
  • Jean BOTTERO, 
  • Jean-Jacques GLASSNER
  •  • 6 449 mots

Dans le chapitre « L'écrit et l'oral »  : […] Pourtant, les premiers au monde, depuis les débuts du III e  millénaire, ses fidèles ont disposé d'un moyen de fixer et de transmettre la pensée : l'écriture. Construite sur un système de croquis significatifs – pictogrammes et idéogrammes, auxquels on avait ultérieurement conféré une capacité d'exprimer aussi des sons, des phonèmes, sans leur ôter le moins du monde celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-la-religion/#i_6336

MÉSOPOTAMIE - L'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HUOT
  •  • 5 128 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les premières villes »  : […] Du village à la ville, le passage ne s'est pas fait brutalement, mais on peine à en retracer les étapes. La ville n'est pas un gros village, mais un centre de relations et de décisions où se rencontrent les hommes et où s'échangent les marchandises, où se diffusent les idées. En basse Mésopotamie, l'archéologie note l'émergence des villes non seulement en remarquant l'apparition de grands bâtimen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-l-archeologie/#i_6336

MÉSOPOTAMIE - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Christine PROUST
  •  • 3 604 mots
  •  • 7 médias

Le Proche-Orient ancien a livré aux archéologues des centaines de tablettes d’argile contenant des textes mathématiques notés en écriture cunéiforme. Les plus anciennes d’entre elles remontent au début du III e  millénaire avant notre ère, et les plus récentes aux derniers siècles avant notre ère. Lorsque l’assyriologue François Thureau-Dangin et le mathématicien Otto Neu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-les-mathematiques/#i_6336

MIXTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 3 245 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un art raffiné »  : […] L'art mixtèque est présent dans presque toute la Mésoamérique pendant la période des cités-États. Certains chercheurs n'hésitent pas à affirmer qu'il dépasse les frontières stylistiques qui délimitaient auparavant les différentes régions. La manifestation la plus répandue est, sans doute, la céramique, et notamment le style appelé Mixteca-Puebla, mais les Mixtèques étaient aussi réputés pour l'orf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mixteques/#i_6336

MYTHE - Épistémologie des mythes

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 8 612 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mémoire de l'oreille »  : […] Depuis la fin des années 1960, après les travaux de Havelock et dans le prolongement des enquêtes de Parry, une nouvelle problématique tend à s'imposer qui analyse, dans le monde grec, l'émergence progressive de l'écriture au-dedans d'une civilisation traditionnelle. Havelock a montré de manière décisive que l'épopée homérique, dont Parry avait reconnu l'appartenance à l'oralité, ne pouvait plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-epistemologie-des-mythes/#i_6336

ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, 
  • Fabrice JEJCIC
  •  • 4 753 mots
  •  • 1 média

L'orthographe est définie, en général, comme la manière correcte d'écrire les mots d'une langue, à une époque donnée. Elle correspond aussi aux manières plus ou moins personnelles d'écrire, en contraste avec la norme : ainsi en va-t-il en particulier pour les variétés de français et les variétés d'auteurs. L'orthographe, enfin, s'inscrit dans un cadre socioculturel prégnant qui a pu créer un amalg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orthographe/#i_6336

PALÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert MARICHAL
  •  • 4 855 mots

L'objet de la paléographie est, comme son nom l'indique, l'étude des anciennes écritures. Tout historien, tout philologue doit donc être paléographe, et il y a autant de paléographies qu'il y a d'écritures. Cependant, la paléographie n'est pas seulement l'art de déchiffrer les textes, c'est aussi celui de les dater, de les localiser, d'en critiquer l'authenticité : tel a même été le but des travau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleographie/#i_6336

PÂQUES ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Michel ORLIAC
  •  • 4 624 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'écriture des Pascuans »  : […] Eyraud et Roussel signalent une écriture, tracée sur des tablettes de bois, ressemblant beaucoup aux hiéroglyphes égyptiens. Les Pascuans en ont perdu le sens : ils brûlent les tablettes ou les échangent contre les trésors apportés par les étrangers. En juin 1869, grâce à une de ces tablettes, remise par Roussel à M gr  Jaussen, évêque de Tahiti, l'île fournit un nouveau s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-de-paques/#i_6336

PARCHEMIN

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 435 mots

Peau de mouton, de veau ou de chèvre spécialement préparée pour recevoir l'écriture. La peau de très jeune veau, d'une grande finesse, est dite « vélin ». L'invention du parchemin, attribuée par la légende aux habitants de Pergame (d'où le nom de pergamenum ), date sans doute du début de l'ère chrétienne. C'est vers le iv e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parchemin/#i_6336

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 882 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Néo-Élamites et Perses »  : […] Le royaume élamite fut restauré à la fin du viii e  siècle, mais éclaté en plusieurs principautés, avec Suse pour métropole de prestige. Sur son acropole fut édifié un petit temple revêtu de carreaux émaillés polychromes, fixés par des pommeaux en forme de protomes d'animaux et de monstres. C'était là une adaptation de l'art de la faïence siliceu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_6336

PHÈDRE, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 918 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Critique de l'écriture et « enseignement oral »  »  : […] Un passage fameux du Phèdre , rapportant le mythe de l'invention de l'écriture par le dieu égyptien Theuth, insiste sur la menace que représente l'écrit pour la pratique philosophique : « Car, à mon avis, ce qu'il y a de terrible, Phèdre, c'est la ressemblance qu'entretient l'écriture avec la peinture. De fait, les êtres qu'engendre la peinture se tiennent debout comme s'ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phedre-platon/#i_6336

PSYCHOLOGIE ÉVOLUTIONNISTE

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 1 756 mots

Dans le chapitre « Synthèse et critiques »  : […] La psychologie évolutionniste se présente comme un modèle explicatif puissant, nous renvoyant à la fin du Paléolithique où se serait formé le cerveau dont aurait hérité l’ Homme moderne, et dont il subirait les contraintes et exprimerait les potentialités dans la diversité et la complexité de ses adaptations au milieu culturel contemporain. Le modèle incorpore les thèses centrées sur l’importance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-evolutionniste/#i_6336

SENS UNIQUE, Walter Benjamin - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 1 716 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dire la modernité »  : […] Dans Sens unique , que Benjamin nommait sans plaisir son « livre d'aphorisme », l'auteur articule une analyse désespérée de l'illusion sociale, une dramatique eschatologie (« Si l'élimination de la bourgeoisie n'est pas accomplie avant un moment presque calculable de l'évolution technique et scientifique [...] tout est perdu ») et une réflexion fondamentale sur l'écriture. O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sens-unique/#i_6336

SIGLE & ACRONYME

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 971 mots

On appelle sigle la forme d'abrègement qui consiste à prendre la première lettre de chacun (ou de certains) des mots d'un groupe : ainsi P.M.U. à partir de Pari mutuel urbain, S.N.C.F. à partir de Société nationale des chemins de fer français, ou F.B.I. à partir de Federal Bureau of Investigation. On distingue le sigle au sens propre de l'acronyme, qui consiste à prendre la première syllabe (ou ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigle-et-acronyme/#i_6336

SIGNE ET SENS

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 769 mots

Dans le chapitre « Sens et interprétation »  : […] On a maintenu à dessein l'opposition entre sémantique et sémiotique dans les limites de la plus petite unité de discours, la phrase. Qu'en est-il du sens lorsque l'on passe à des séquences plus longues de discours, à des textes , à des œuvres dotées d'une unité propre, marquées par un style original, rattachées à des genres divers tels que récit, poésie, essai ? On avait évo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signe-et-sens/#i_6336

STÈLE DE MÉSHA

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 725 mots
  •  • 1 média

Cette stèle de basalte noir (106 × 68 × 36 cm) a été découverte le 19 août 1868 par Frederick Augustus Klein , Alsacien au service de la Christian Missionary Society anglicane de Jérusalem, alors qu’il était en visite auprès du cheikh de la tribu des Beni Hamideh à Dhibân, à l’est de la mer Morte. Elle comporte les restes de trente-quatre lignes d’une écriture régulière moa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stele-de-mesha/#i_6336

SUMER

  • Écrit par 
  • André PARROT
  •  • 4 075 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Structure politique »  : […] La date de l'établissement des Sumériens en Mésopotamie n'est pas encore fixée de toute certitude. Le seul point qui ne prête pas à contestation c'est qu'ils ne sont pas des autochtones. Ils venaient d'ailleurs, de l'Est très vraisemblablement, probablement de l'Iran. Certains ont pourtant supposé que l'origine était à chercher dans l'une ou l'autre des contrées du golfe Persique, en l'espèce l'îl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sumer/#i_6336

TRADITION

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 6 370 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Nouveau Testament »  : […] Tel est le climat psychologique et culturel où naquit le culte de la tradition. En soi, le prix que, dans le christianisme, on reconnaît à la tradition est indifférent au canal qu'elle emprunte, et qui peut être la parole ou l'écrit ; à l'appui de ce sens large du mot, on cite l'injonction de saint Paul aux chrétiens de Thessalonique : « Demeurez fermes et retenez les traditions que nous vous avo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition/#i_6336

TRANSCRIPTIONS ET TRANSLITTÉRATIONS

  • Écrit par 
  • Denis AUTESSERRE, 
  • France AUTESSERRE
  •  • 2 176 mots
  •  • 4 médias

Lorsqu'on se réfère aux dictionnaires, on s'aperçoit que les définitions des mots « transcription » et « translittération » restent imprécises, sinon contradictoires, et renvoient très souvent à des notions plus générales telles qu'«   écriture » ou « notation ». Un premier travail de mise au clair s'impose donc : comment chaque terme se définit-il par rapport aux autres par ses usages et son cham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transcriptions-et-translitterations/#i_6336

TYPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 589 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La prototypographie »  : […] Le procédé de reproduction par pressage de lettres mobiles, mis au point vers 1445 à Mayence par Gutenberg, s'accompagne de la création d'un moule à fondre les caractères qui assure leur multiplication et leur remplacement. L'imprimerie concurrence dès lors la copie manuelle des codex réalisée dans les monastères. Vers 1449, pour l'impression de la Bible à 42 lignes, Gutenberg déploie un appareil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typographie/#i_6336

URUK

  • Écrit par 
  • Jean-Daniel FOREST
  •  • 1 020 mots
  •  • 3 médias

Mentionnée dans la Bible sous le nom d'Erech, Uruk reste pendant près de quatre mille ans un des principaux sites de la Mésopotamie . C'est un de ses rois semi-légendaires, Gilgamesh, qui est le héros d'une célèbre épopée, écrite en sumérien à la fin du ~ III e  millénaire, remodelée en akkadien au début du II e , puis recopiée avec constance pend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uruk/#i_6336

WARBURTON WILLIAM (1698-1779)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 271 mots

Ordonné prêtre de l'Église anglicane en 1727, vicaire pendant dix-huit ans de la paroisse de Brant-Broughton (Lincolnshire) près de Newark, où il naquit, Warburton s'est d'abord trouvé impliqué dans la controverse qui suivit la publication de La Dunciade , commencée en 1728, en raison des relations qu'il entretint avec M. Concaven et L. Theobald, que Pope n'avait guère ménagé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-warburton/#i_6336

YÉMEN. AU PAYS DE LA REINE DE SABA (exposition)

  • Écrit par 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 1 228 mots

L'exposition Yémen. Au pays de la reine de Saba , présentée du 24 octobre 1997 au 28 février 1998 à l'Institut du monde arabe à Paris, a constitué la plus importante manifestation jamais consacrée à l'art et à l'archéologie du Yémen antique. Elle donna en effet l'occasion de découvrir, de la préhistoire à l'avènement de l'islam, une civilisation dont la connaissance a beaucou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yemen-au-pays-de-la-reine-de-saba/#i_6336

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre BALPE, Anne-Marie CHRISTIN, « ÉCRITURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture/