ÉCRITS SUR L'ART MODERNE, Louis AragonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la critique d'art aux écrits poétiques sur l'art

Une troisième période pour Aragon critique d'art au cours des années 1960 : il continue à encenser les grands artistes du Parti communiste comme Picasso ou Léger mais il se tourne vers un autre genre d'écrit sur l'art. Ces textes, souvent de circonstance, marquent un retour vers la littérature avec des poèmes en vers qui font office de préface dans les catalogues consacrés à Marc Chagall, André Masson ou Fernand Léger. De même, lorsqu'il présente des expositions dans la presse, il donne à voir des tableaux par des poèmes en vers. Ainsi, dans un article intitulé « Cinq tableaux d'une exposition » publié dans Les Lettres françaises en 1966, Aragon consacre un poème à chacun des tableaux de Paul Klee. Parmi ces écrits poétiques sur l'art des grands maîtres du xxe siècle, on note un texte consacré à un artiste contemporain tchécoslovaque alors méconnu : Jiří Kolář, dont les œuvres révèlent une pratique étonnante du collage avec papier journal et photographies d'œuvres d'artistes historiques. Par « ce double blasphème du périssable et de l'intemporel », les collages de Jiří Kolář « remettent en question toutes les données de l'art ». Ses œuvres prolongent les recherches des dadaïstes et des surréalistes, notamment les photomontages politiques de l'artiste allemand John Heartfield. Ce choix audacieux montre que, lorsque Aragon s'éloigne des peintres célèbres, c'est pour revenir à son premier émerveillement artistique : le collage.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marianne JAKOBI, « ÉCRITS SUR L'ART MODERNE, Louis Aragon - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits-sur-l-art-moderne/