LAMINAIRE ÉCOULEMENT

FLUIDES MÉCANIQUE DES

  • Écrit par 
  • Jean-François DEVILLERS, 
  • Claude FRANÇOIS, 
  • Bernard LE FUR
  •  • 8 846 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Couche limite laminaire »  : […] Dans le cadre des équations de Navier (cf. chap. 3), donc pour des écoulements laminaires de fluides newtoniens, le schéma de couche limite est accessible, sous certains de ses aspects, à la théorie pure. C'est le cas de la plaque plane, sans incidence, en présence d'un gradient de vitesse nul, problème auquel correspond la solution de Blasius, impliquant une hypothèse d'affinité sur la loi de di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-des-fluides/#i_24973

MATIÈRE (physique) - État liquide

  • Écrit par 
  • Jean-Louis RIVAIL
  •  • 3 245 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La viscosité des liquides »  : […] La grandeur qui mesure la résistance d'un liquide à l'écoulement, appelée viscosité, est définie par la loi de Poiseuille. D'après cette loi, le débit volumique d V/ dt d'un fluide, dans un tube cylindrique de rayon r , de longueur l , sous l'action d'une différence de pression ΔP entre les extrémités du tube, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etat-liquide/#i_24973

POISEUILLE JEAN LÉONARD MARIE (1797-1869)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 638 mots

Médecin et physicien, Jean Léonard Marie Poiseuille fit d’importantes observations au xix e  siècle sur l’écoulement des fluides visqueux, en particulier le sang. Son nom a été donné à une unité de viscosité dynamique (le poiseuille ou pascal-seconde) et également à une loi d’écoulement des fluides, la loi de Hagen-Poiseuille. Jean Léonard Marie P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-leonard-marie-poiseuille/#i_24973