ÉCONOMIE PUBLIQUE

AGRÉGAT ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 482 mots

Dans le chapitre « De l'arithmétique politique à la comptabilité nationale »  : […] de la Première Guerre mondiale et, plus nettement, après la crise de 1929. D'un côté, les responsabilités croissantes des États en matière économique suscitent une demande accrue de statistiques économiques et un début de financement public pour leur coûteuse élaboration. De l'autre, la volonté de donner une base empirique au raisonnement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agregat-economique/#i_35633

CAPITALISME (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 1 413 mots

Dans le chapitre « L’émergence d’un nouveau capitalisme mondialisé »  : […] siècle, qu’il s’agisse des États-Unis ou des nouveaux pays industriels asiatiques. En second lieu, la résilience du capitalisme est liée à la capacité des États à intervenir pour construire des institutions et mettre en œuvre des politiques publiques correctrices. C’est ainsi que les politiques publiques keynésiennes ont contribué à la forte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-notion-de/#i_35633

EXTERNALITÉ, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET
  •  • 1 767 mots

Dans le chapitre « Comment « internaliser » les externalités ? »  : […] Les instruments à la disposition des pouvoirs publics pour diminuer les inefficacités dues aux externalités peuvent être classés en trois catégories : la réglementation, les incitations économiques et la création de marchés. Ces différents instruments ont pour objectif commun d'augmenter l'efficacité des décisions en conduisant l'émetteur à tenir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/externalite-economie/#i_35633

FRAUDE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 4 395 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Conséquences de la fraude »  : […] La fraude scientifique est un gaspillage manifeste d'argent public. Entre 1992 et 2012, pas moins de 2,3 milliards de dollars (valeur 2012), soit un peu moins de 1 p. 100 des budgets, ont été attribués par les N.I.H. à des projets ayant débouché sur la rétractation d'au moins un article pour fraude. Il faudrait de surcroît comptabiliser les coûts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fraude-scientifique/#i_35633

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

économie intéressent une branche de la science économique appelée « économie publique ». Selon Jacques Drèze, l'économie publique est née dans les années 1950 lorsqu'elle s'est distinguée de la finance publique, laquelle étudie spécifiquement le financement de l'État, en investissant le problème particulier de la tarification de biens ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-l-etat-economie/#i_35633

LAFFONT JEAN-JACQUES (1947-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 871 mots

théorie des mécanismes d'allocation des ressources en présence d'asymétrie d'information, avec des applications, entre autres, au financement des biens publics, à la régulation des entreprises publiques et à la conception des mécanismes d'enchères. Ces travaux permettent, par exemple, de comprendre l'échec de la planification centralisée soviétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-laffont/#i_35633

MACROÉCONOMIE - Politique économique

  • Écrit par 
  • Antoine d' AUTUME
  •  • 4 871 mots

pas disparu du champ de l'économie. Ils s'expriment à travers la politique économique, qui désigne l'ensemble des décisions et des actions entreprises par l'État en matière économique. Les politiques conjoncturelles ont un horizon de court terme et visent à améliorer le fonctionnement de l'économie, sans toucher à ses structures. Les politiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-politique-economique/#i_35633

MATHÉMATIQUE ÉCOLE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • François ETNER
  •  • 2 774 mots

Dans le chapitre « À quoi sert l'économie mathématique ? »  : […] dans un modèle général microéconomique. Pour illustrer cette tradition, supposons que l'État, ou une entreprise publique, ou une instance de régulation, s'interroge sur l'opportunité d'une action. Si on agit, il en coûtera tant et avec des avantages divers pour les uns et pour les autres. Le calcul économique formalise d'abord, et chiffre ensuite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-economique-mathematique/#i_35633

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « La révélation des préférences pour un bien public »  : […] Considérons, par exemple, le projet de construction d'un pont qui permette de réduire le temps de trajet entre deux localités séparées par un fleuve. Certains contribuables en bénéficieront beaucoup, parce qu'ils voyagent souvent entre ces deux villes ; d'autres, plus casaniers, préféreraient voir l'argent public employé autrement. Comment savoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-incitations-et-contrats/#i_35633

MUSGRAVE RICHARD (1910-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 929 mots

au tempérament très actif ne se voit pas mener la vie oisive d'un retraité retiré de tout. C'est donc avec enthousiasme qu'il accepte la proposition de l'université de Santa Cruz en Californie de lui confier l'animation de plusieurs séminaires de recherche sur les finances publiques et le rôle économique de l'État, ses sujets de prédilection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-musgrave/#i_35633

NOUVELLE ÉCONOMIE POLITIQUE, analyse économique du vote

  • Écrit par 
  • Jean-François LASLIER
  •  • 7 210 mots
  •  • 1 média

à cette conception ancienne de l'économie politique est rudimentaire : de même que l'ingénieur aéronautique décide de la forme d'une aile afin que l'avion puisse voler, le législateur décide des lois afin d'assurer aux individus revenu et subsistance. On appellerait plutôt maintenant « économie publique » ce que recouvre la définition de Smith […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-economie-politique/#i_35633

PRESCOTT EDWARD C. (1940-    )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 122 mots

Dans tous les cas, les politiques publiques laissées à la discrétion des gouvernements ne peuvent qu'osciller d'une forme d'intervention à une autre (monétaire, budgétaire, fiscale) au gré des cycles économiques. Seul le degré de crédibilité accordé aux autorités publiques leur donnera une capacité d'agir. Autrement dit, c'est davantage le jugement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-c-prescott/#i_35633

RULES RATHER THAN DISCRETION : THE INCONSISTENCY OF OPTIMAL PLANS, F. E. Kydland et E. C. Prescott - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Fabien TRIPIER
  •  • 1 231 mots

Dans le chapitre « L'incohérence temporelle des politiques discrétionnaires »  : […] Kydland et Prescott comparent l'efficacité de deux types de politique économique. L'autorité publique peut suivre des règles (rules) préétablies ou, au contraire, mener une politique discrétionnaire (discretion) en adaptant ses choix à chaque période selon les circonstances. Ils montrent qu'il est préférable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rules-rather-than-discretion-the-inconsistency-of-optimal-plans/#i_35633

TRANSPORTS - Transports et économie

  • Écrit par 
  • Rémy PRUD'HOMME
  •  • 9 152 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un rôle clé dans le développement économique »  : […] Cette considération débouche sur l'importance et la nécessité d'évaluations économiques cas par cas. Le calcul économique public – qui a pratiquement été inventé en France par Jules Dupuit, au milieu du xixe siècle, sur l'exemple des investissements de transport –, également appelé analyse coûts- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transports-transports-et-economie/#i_35633