ÉCONOMIE MÉDIÉVALE

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 077 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La révolution agricole du Moyen Âge »  : […] Pour tenter de surmonter ces difficultés, à partir de l'an 1000, dans la moitié nord tempérée froide de l'Europe, l'usage de toute une gamme d'outils se répandit, en relation avec l'essor de la sidérurgie. Fourneaux à fonte et forges hydrauliques ont permis de produire plus de fer, de meilleure qualité, qui a servi à fabriquer des faux. Grâce à cet outil essentiel, plus efficace que la faucille, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-jusqu-au-xixe-siecle/#i_29755

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'économie agricole »  : […] Comme l'a montré F. Mauro dans son tableau du xvi e  siècle, la production agricole intéressait surtout les plaines ou certains plateaux de faible altitude, la montagne étant le domaine de la forêt et de l'élevage ; les vallées étaient toutefois cultivées plus haut qu'aujourd'hui. Partout dominaient des champs ouverts. Si la propriété était tantôt communautaire (forêts, landes, prés d'altitude), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_29755

ARTISANAT

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Louis LERETAILLE
  • , Universalis
  •  • 7 093 mots

Artisanat : mot récent, réalité ancienne. Si le terme n'apparaît qu'à la fin du xix e  siècle, sa racine étymologique ars en révèle toute l'ambivalence. À l'origine il englobe, en effet, l'ensemble des activités manuelles extra-agricoles, au point qu'on ne distingue pas l'artisan de l'artiste. Mis à part la distinction, selon la taille de l'entreprise et l'effectif employé, entre le « secteur des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artisanat/#i_29755

BAZAR

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 3 365 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Aspects historiques »  : […] Si on le considère dans une perspective historique, le marché, de même que le bain, semble avoir été en milieu musulman un héritage du monde antique, aussi bien méditerranéen qu'oriental. La plupart des éléments qui le structurent étaient en effet connus dès l'Antiquité, notamment, sur le plan fonctionnel, diverses particularités concernant le commerce de détail, l'artisanat, le commerce de gros, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bazar/#i_29755

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les conditions matérielles »  : […] La chute de Constantinople (1453), la découverte du Nouveau Monde (1492), de l'Afrique occidentale, de l'Inde, la formation d'un empire-monde des Habsbourg (Saint Empire, Pays-Bas, Espagne, Italie, Nouveau Monde) bouleversèrent le paysage de l'Europe occidentale. Le fait que les Pays-Bas méridionaux aient su profiter davantage des innovations financières et économiques et jouer un rôle prépondéran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_29755

BILLON

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 700 mots

Terme qui désigne les monnaies de métal vil, ou de métal précieux dont le titre est très fortement altéré. Les monnaies de billon ne doivent leur pouvoir libératoire qu'à la confiance du public et leur valeur intrinsèque est toujours très inférieure à leur valeur nominale. Le terme est le plus généralement appliqué aux monnaies divisionnaires qui souffrent le plus des crises monétaires et de l'usu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/billon/#i_29755

BOINEBROKE JEAN DE (mort en 1285/86)

  • Écrit par 
  • Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS
  •  • 310 mots

Illustre membre d'un lignage qui domine la draperie douaisienne à la fin du xiii e siècle, Jean de Boinebroke représente l'aristocratie marchande de cette époque, maîtresse de l'économie urbaine, méprisante à l'égard des artisans et tenant les leviers de la vie politique. Boinebroke est un gros drapier, c'est-à-dire qu'il produit ou achète la laine brute, la fait filer, carder, teindre, tisser da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-boinebroke/#i_29755

BOURSE DE BRUGES

  • Écrit par 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 268 mots

Il est difficile de dater avec précision l'apparition des premières Bourses. D'après Fernand Braudel, elles remontent au moins au xiv e  siècle, avec le développement des premiers centres financiers en Europe méditerranéenne (Pise, Venise, Florence, Gênes, Valence, Barcelone...), sur lesquels, contrairement aux foires, l'activité était permanente et essentiellement financière. La création de la Bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-de-bruges/#i_29755

CHANG'AN [TCH'ANG-NGAN]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 990 mots

Actuelle Xi'an, capitale de la province chinoise du Shaanxi. La première Chang'an (Paix éternelle) est établie comme capitale de l'empire par les Han (~ 202), sur la rive droite de la Wei et à une quinzaine de kilomètres au sud de Xianyang, la capitale des Qin qu'ils viennent de renverser. La ville met environ un siècle à acquérir son étendue définitive. Elle est entourée d'une muraille de forme i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chang-an-tch-ang-ngan/#i_29755

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Révolution de l'économie et transformation de la société »  : […] L'époque des Song se signale d'autre part par toute une série de nouveautés qui apparentent la Chine des xi e - xiii e siècles à l'Europe des xv e - xvii e  siècles. La grande jonque de haute mer – produit de toute une accumulation d'expériences et de trouvailles techniques (gouvernail d'étambot, ancres, compartiments étanches, treuil, système de voiles, boussole marine en usage plus d'un siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_29755

COMMERCIAL DROIT

  • Écrit par 
  • Yves GUYON
  •  • 5 739 mots

Dans le chapitre « Historique »  : […] Ce sont des considérations historiques qui expliquent en bonne partie l'existence d'un droit commercial distinct du droit civil. Les commerçants ont toujours été régis par un droit spécifique, car ils avaient recours au crédit beaucoup plus systématiquement que les simples particuliers. En effet, l' acte de commerce le plus habituel est l'achat pour revendre, ce qui implique presque toujours que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-commercial/#i_29755

COMPTE MONNAIE DE

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 1 082 mots

Complètement tombé en désuétude de nos jours, le système de la monnaie de compte est la base de la pratique monétaire médiévale ; déjà esquissé à l'époque des grandes invasions, il s'est prolongé jusqu'à la réforme monétaire de la Révolution française. Dans ce système, les deux fonctions essentielles de la monnaie, comme mesure des valeurs et comme moyen de paiement, sont séparées l'une de l'autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-de-compte/#i_29755

CORVÉES

  • Écrit par 
  • Claude GAUVARD
  •  • 987 mots

Prestations en travail exigées de certains hommes, libres ou non, en échange d'une protection ou de terres, les corvées peuvent être de nature publique ou être des services domaniaux. Les corvées de nature publique sont exigées par l'État de tous les hommes libres pour le bien de tous. Il s'agit d'une sorte d'impôt en nature. Dès le ~ III e millénaire, l'État égyptien entretient les digues et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corvees/#i_29755

DÉFRICHEMENTS, histoire médiévale

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 1 011 mots

Les défrichements sont les progrès les plus spectaculaires réalisés par l'agriculture médiévale ; ils ont permis de cultiver de vastes étendues gagnées sur les landes et la forêt, mais aussi sur les marécages, les fonds de vallées humides, les bords de mer : les polders flamands ou les fens anglais sont à inclure dans ce mouvement. L'aire des défrichements couvre toute l'Europe occidentale, jusqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defrichements-histoire-medievale/#i_29755

DENIER, monnaie

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 1 018 mots
  •  • 1 média

Nom d'une monnaie ( denarius nummus ) que l'on retrouve de l'époque romaine à la fin de l'Ancien Régime, avec une valeur extrêmement variable, tantôt comme espèce monétaire véritable, tantôt comme simple monnaie de compte. Dans les premiers siècles de son histoire, Rome s'était servie de monnaies étrangères, surtout grecques, ou avait frappé des monnaies à l'imitation de celles-ci. Le denier appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denier-monnaie/#i_29755

DÎME, Moyen Âge

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 1 051 mots

Redevance, en nature ou en argent, portant principalement sur les revenus agricoles, la dîme, au Moyen Âge, est destinée à permettre l'exercice du culte par l'entretien du clergé et des lieux de culte, et à fournir assistance aux pauvres. On lui trouverait de nombreux antécédents dans l'Antiquité, juive en particulier. La tradition chrétienne la relie aux dons volontaires des membres des premières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dime-moyen-age/#i_29755

DOMAINE SEIGNEURIAL

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 667 mots

C'est à l'époque carolingienne que l'on voit se dessiner l'organisation matérielle du domaine, telle qu'elle subsiste jusqu'au xiii e  siècle. L'ensemble des terres d'un grand propriétaire était partagé en « manses » ou unités de culture ; l'un d'eux, généralement plus vaste, était le « manse du seigneur » ( mansus indominicatus ) dont les revenus étaient entièrement consacrés à l'entretien du pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domaine-seigneurial/#i_29755

DOMESDAY BOOK

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 415 mots
  •  • 1 média

Document cadastral du début de l'époque normande en Angleterre, le Domesday Book — ou simplement le Domesday — fut dressé par Guillaume le Conquérant. Devenu roi d'Angleterre après la défaite d'Harold à Hastings (1066), Guillaume voulut connaître, de façon précise, les biens et ressources du pays. La descriptio fut terminée en 1086 ; elle devait servir de base à l'établissement de l'impôt royal. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domesday-book/#i_29755

ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

  • Écrit par 
  • Jacques THISSE
  •  • 12 076 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Externalités de communication et marché du travail »  : […] Le modèle proposé par Hideaki Ogawa et Masahisha Fujita (1980) permet d'illustrer de façon plus concrète le mécanisme d'agglomération impliquant à la fois des producteurs et des travailleurs. La force d'agglomération réside dans l'existence d'externalités de communications entre entreprises, autorisant l'échange d'informations, comme on l’a vu plus haut. Toutes choses égales par ailleurs, les pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-regionale-et-urbaine/#i_29755

ÉCU D'OR

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 1 055 mots

Première monnaie d'or frappée en France par Saint Louis, après plusieurs siècles d'interruption de la frappe de ce métal, l'écu eut un succès énorme, et, repris, modifié, altéré, fut la monnaie d'or nationale la plus courante jusqu'au xvii e  siècle. La reprise de la frappe de l'or s'explique par le renouveau des échanges commerciaux, et par l'afflux de ce métal en Europe, une des conséquences des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecu-d-or/#i_29755

ÉPIDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 16 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Conséquences démographiques et économiques »  : […] Les répercussions démographiques et économiques de la peste noire furent également profondes et durables. L'épidémie survenait dans une population en voie de stagnation sinon de déclin depuis l'optimum de la fin du xiii e  siècle. Les énormes vides creusés par le mal devaient sans doute être rapidement comblés, dans un milieu que cette brusque perte de substance libérait en effet du poids du surpe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemies/#i_29755

FOUAGE

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 56 mots

Taxe levée sur chaque « feu », ou foyer familial, c'est-à-dire sur une unité de perception parfois toute théorique, dans la mesure où plusieurs familles (au sens moderne du mot) coexistaient, en certains endroits, sous le même toit. À l'époque moderne, le « fouage » désigne la taille royale en Bretagne. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fouage/#i_29755

FRANZESI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 261 mots

Famille florentine. Célèbres en France sous les noms de Biche et de Mouche, deux frères, Biccio et Musciatto, fils d'un petit seigneur toscan, Guido Franzesi, financiers audacieux, se rendent indispensables au roi Philippe le Bel, dont ils dirigent, à la fin du xiii e  siècle, la politique financière, tout en s'enrichissant prodigieusement : en 1295, parés du titre de trésoriers royaux et de colle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-franzesi/#i_29755

GROS, monnaie

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 384 mots

Depuis la réforme monétaire carolingienne, alors que l'habitude s'était instaurée de compter par deniers, sous et livres, on ne frappait plus en réalité que des deniers. Pour répondre aux besoins de la renaissance économique du xiii e siècle et également afin d'unifier la monnaie du royaume et de supplanter la monnaie féodale, Saint Louis fit frapper en 1266 le « gros d'argent », ou sou d'argent. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gros-monnaie/#i_29755

GUILDE ou GILDE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 366 mots

Organisation de solidarité groupant, dès l'époque carolingienne, dans l'Europe du Nord-Ouest, des hommes ayant des intérêts communs (marchands, artisans, paysans même) et mal garantis par les liens de dépendance et de protection du système féodo-vassalique. Les guildes (ou gildes) se multiplient aux x e et xi e  siècles, surtout aux Pays-Bas et en Rhénanie, en Angleterre et dans la France du Nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guilde-gilde/#i_29755

HAAKON IV HAAKONSSON ou HÅKON IV HÅKONSSON (1204-1263) roi de Norvège (1217-1263)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 476 mots

Roi de Norvège (1217-1263), né en 1204 près de Skarpsborg, mort le 15 décembre 1263 à Kirkwall, dans les Orcades. Haakon IV Haakonsson, dit Haakon l'Ancien, est le fils posthume illégitime reconnu de Haakon III (1170 env.-1204, règne 1202-1204) et le petit-fils de Sverre Sigurdsson de Norvège (1145/1151 env.-1202, règne 1184-1202). Il est élevé à la cour d'Inge II Baardsson (1185-1217, règne 120 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haakon-iv-haakonsson-hakon-iv-hakonsson/#i_29755

JURÉS & JURANDES

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 432 mots

Sous l'Ancien Régime, on appelait jurande un corps de métier constitué par le serment mutuel que se prêtaient, chaque année dans la plupart des cas, les maîtres : serment d'observer les règlements, mais aussi serment de solidarité et de morale professionnelle. Ces métiers étaient gouvernés par des syndics, ou gardes, ou maîtres (qu'il ne faut pas confondre avec les simples membres du métier ayant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jures-et-jurandes/#i_29755

LIBERTÉS URBAINES

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 655 mots

Ensemble de franchises et de droits civils et politiques obtenus par les villes d'Occident à partir de la renaissance des fonctions économiques urbaines vers le x e  siècle. C'est au xii e  siècle que, de plus en plus peuplées et riches, les villes s'organisent, traitent avec leur seigneur — le comte, l'évêque, le roi — et jouent souvent de la rivalité de ceux qui exercent le pouvoir politique (le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libertes-urbaines/#i_29755

LIVRE, monnaie

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 350 mots

Unité de poids dont la valeur est variable, la livre servit très tôt d'unité monétaire dans la mesure où la taille de la monnaie fut établie d'après la livre : les sous d'or de Constantin étaient fabriqués à la taille de 72 par livre. C'est à l'époque carolingienne que fut instauré le système d'équivalence qui durera pendant tout le Moyen Âge : Charlemagne ayant décidé que l'on taillerait 240 deni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-monnaie/#i_29755

MANSE

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 514 mots

L'institution du manse, qui connut son plein essor à l'époque carolingienne, était destinée à assurer la mise en valeur d'un domaine dans un monde qui ignorait presque totalement le salariat et dans lequel l'esclavage de type antique était en régression. Une partie d'un domaine était fractionnée en manses, unités de culture (maison, jardin, vigne, terres arables et usage des communaux) confiées à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manse/#i_29755

MARINE MARCHANDE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise ODIER, 
  • Yves POULIZAC, 
  • Martine RÉMOND-GOUILLOUD
  • , Universalis
  •  • 4 862 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] Le Moyen Âge est marqué par le développement de flottes de commerce dans la mer du Nord et la Baltique. Les commerçants de villes telles que Hambourg, Brême, Lubeck colportent dans ces régions laines et peaux de Russie, dentelles et draps d'Angleterre, huiles scandinaves : ils se groupent vers 1250 pour former la puissante Ligue hanséatique, syndicat professionnel chargé d'assurer la défense comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-marine-marchande/#i_29755

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Renaissance de la piraterie (Ve-Xe s.) »  : […] Le déferlement des peuples germaniques sur tout l'Occident et l'Empire eut pour principal effet sur l'histoire de la Méditerranée de faire de l'Europe latine un monde campagnard et continental. Les habitudes instaurées par Rome d'utiliser des produits de provenance lointaine et apportés par la mer, l'huile, le papyrus, les épices orientales, furent longues à se perdre : au vii e  siècle, alors que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_29755

MESNIE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 188 mots

Le terme de mesnie (maisonnée, famille), peu utilisé depuis le Moyen Âge, désigne les gens vivant ensemble, qu'ils soient ou non du même sang. Cette notion s'oppose à celle de lignage. Déjà, au Moyen Âge, la mesnie est une notion assez vague, et l'administration fiscale préfère compter les feux, c'est-à-dire les foyers allumés. Le feu étant rapidement devenu (au cours du xiv e  siècle) une unité f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesnie/#i_29755

MESTA

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 901 mots

À partir du xii e siècle, lorsque la reconquête de l'Espagne sur les Maures progresse nettement, les souverains de Castille récompensent leurs vassaux, nobles et chevaliers des ordres militaires, des services rendus dans la lutte contre l'adversaire musulman, par la cession de terres qui seront destinées en priorité à l'élevage. Ces nouveaux propriétaires sont au xiii e siècle assez nombreux pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesta/#i_29755

MOYEN ÂGE - Le monde médiéval

  • Écrit par 
  • Léopold GÉNICOT
  •  • 12 274 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'unité économique »  : […] L' économie évolua en sens inverse. Le Moyen Âge débuta, on l'a vu, dans la contradiction des échanges, le rétrécissement des horizons, la « ruralisation » de l'Occident. À partir du x e ou du xi e  siècle, il connut un renouveau du commerce et un progrès constant des relations d'affaires. Moment et agents de cette reprise s'induisent plus qu'ils ne se constatent. Marc Bloch et, à sa suite, un gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-le-monde-medieval/#i_29755

NORMANDIE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT, 
  • Lucien MUSSET
  •  • 7 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le temps de la prospérité (XIIIe-XIVe siècle) »  : […] Si le xiii e  siècle vit les Normands s'effacer de la grande histoire, les avantages matériels ne leur manquèrent pas. L'agriculture fit de rapides progrès, par l'extension des défrichements et surtout dans l'ordre technique (assolements, engrais, méthodes de labour). L'utilisation des moulins à eau et à vent permit d'en valoriser les produits. Sur les côtes, la pêche du hareng et l'exploitation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/normandie/#i_29755

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 720 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « L'Union Danemark-Suède-Norvège (1380-1523) »  : […] Alors que l'Union entraînait entre Suède et Danemark d'atroces querelles – qui aboutirent finalement à l'indépendance de la Suède en 1523 –, elle fut acceptée sans trop de peine en Norvège, dont l'aristocratie déclinante était colonisée par des éléments suédois et germano-danois. Après 1380 et jusqu'en 1814, l'histoire politique de la Norvège se confond à peu près avec celle du Danemark. Du moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/#i_29755

NOUVELLE FRAPPE D'OR EN OCCIDENT

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 227 mots

Pour la première fois depuis le début du ix e  siècle, une monnaie d'or est émise dans une principauté latine. En 1018, la comtesse Ermessende de Catalogne fait frapper des mancusos , pièces d'or dont le nom provient de l'arabe ( manqūsh  : « gravé »). Cet événement manifeste une évolution importante en Occident : la pénurie d'or qui, dès l'époque carolingienne, avait conduit à l'abandon dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-frappe-d-or-en-occident/#i_29755

PARISIS, monnaie

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 342 mots

Terme qui a désigné la monnaie royale de Paris. Bien que, de toute ancienneté, il y ait eu à Paris un atelier monétaire, le nom de parisis ne paraît pas antérieur au règne de Philippe I er (1060-1108) : à cette époque, un certain nombre d'autres ateliers royaux furent soumis aux mêmes règles que celui de Paris, ce qui eut pour conséquence l'existence du système parisis. L'établissement d'une monn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parisis-monnaie/#i_29755

PHILIPPE V LE LONG (1294-1322) roi de France (1316-1322)

  • Écrit par 
  • Claude GAUVARD
  •  • 459 mots

Frère de Louis X, deuxième fils de Philippe le Bel et de Jeanne de Navarre, Philippe V prend le pouvoir dans des conditions douteuses. En attendant la naissance de Jean I er , il se déclare aussitôt régent du royaume et devient roi à la mort de ce dernier. Lettré, il a le sens du pouvoir. Son esprit de décision l'emporte sur les oppositions qu'il rencontre. À l'extérieur, il règle par la paix le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-v-le-long/#i_29755

PRÉCAIRE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 358 mots

Il faut distinguer la précaire ( precaria ), qui est l'acte de requête par lequel un vassal demandait à son seigneur de lui faire un don suffisant pour assurer sa subsistance, ou par lequel un homme libre demandait un bienfait en offrant en échange sa fidélité et ses services, du précaire ( precarium ) qui est précisément le bien fructifère concédé par le puissant à celui qui se place sous sa prot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precaire/#i_29755

SEL

  • Écrit par 
  • Jean Claude HOCQUET
  •  • 11 192 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'État, le monopole et l'impôt du sel »  : […] Le cycle économique du sel a été organisé de multiples façons : le prélèvement se présente tantôt comme plus-value et profit commercial, tantôt comme impôt. Entre un régime libre sans impôt ni taxe et un monopole intégral où toutes les tâches, à chaque moment du cycle, sont accomplies par des agents de l'État, toutes les nuances sont possibles. Il suffit en fait à l'État d'intervenir à l'une de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sel/#i_29755

SERVAGE

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 3 160 mots

Dans l'Europe féodale, le servage apparaît comme une adaptation de l' esclavage aux exigences d'une morale nouvelle, à l'effacement des institutions de droit public, au renforcement de l'aristocratie, et surtout aux nécessités d'une économie privée de moyens techniques, où le travail humain demeure un facteur fondamental de la production, mais où les profits de la guerre de pillage tiennent moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/servage/#i_29755

SOCIÉTÉS DROIT DES

  • Écrit par 
  • Bernard FAU
  •  • 4 654 mots

Dans le chapitre « L'héritage médiéval »  : […] Il est indéniable que c'est dans les statuts des cités commerçantes du Moyen Âge, spécialement des cités italiennes, qu'il convient de chercher l'origine historique des diverses formes de sociétés commerciales actuellement usitées. Cette filiation historique, tout d'abord, est très apparente en ce qui concerne la société en nom collectif, dont tous les caractères spécifiques apparaissent déjà da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-des-societes/#i_29755

SOU

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 436 mots

Unité monétaire de l'or à partir de 312. Constantin fixa la taille du sou ( solidus aureus ) à 72 par livre romaine (327,45 g), soit au poids de 4,55 grammes. L'abondance des émissions du sou, son excellent aloi et la régularité de son poids lui assurèrent un grand succès. Il eut pour sous-multiple le semis ou semissis, rarement frappé, du poids de 2,27 grammes, et le triens ou tremissis, tiers du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sou/#i_29755

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La Bohême médiévale. Les Přemyslides et les premiers Luxembourg »  : […] Jusqu'au xiii e  siècle, au moins, les relations conflictuelles entre les princes ou les rois de Bohême et « l'empire romain » (ou, depuis le xii e  siècle, le « Saint Empire », et depuis le xv e , le « Saint Empire romain germanique ») constituent un facteur très important pour l'histoire du pays. Les empereurs, en effet, interviennent très tôt dans les affaires de leurs voisins tchèques, mais au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_29755

TONLIEU

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 56 mots

Au Moyen Âge, les tonlieux sont les taxes indirectes sur les marchandises ; ces taxes sont perçues lors du transport, au passage des ports, des ponts, etc., et lors des transactions sur les lieux de marché. Par la suite, et jusqu'à la Révolution, le « tonlieu » ne désigna plus que les droits de marché. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tonlieu/#i_29755

TOURNOIS, monnaie

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 534 mots

Monnaie extrêmement répandue au Moyen Âge (le nom de tournois vient de la ville de Tours, où le chapitre de Saint-Martin battait monnaie au viii e  siècle). On a, au temps de Pépin et de Charlemagne, des deniers d'argent aux effigies de ces princes, portant la légende Sancti Martini . Ce droit de monnayage paraît avoir été supprimé par le capitulaire de Thionville, en 805 ; car, après cette date, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tournois-monnaie/#i_29755

VIENNOIS, monnaie

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 173 mots

La monnaie de Viennois a ceci de particulier qu'elle ne fut pas frappée à Vienne. Les Dauphins de Viennois avaient assuré leur domination sur tout le pays, sauf sur Vienne, qu'ils ne commandèrent jamais. Ils firent confirmer leur droit de battre monnaie par l'empereur, dont ils étaient vassaux, en 1155 et en 1238. Ils avaient de nombreux ateliers monétaires dispersés dans les châteaux d'Avisan, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viennois-monnaie/#i_29755

VILLENEUVE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 153 mots

Quand le mouvement communal se développe au xii e  siècle, certains seigneurs ou le roi créent des agglomérations nouvelles, auxquelles ils accordent des franchises pour y attirer des immigrants. Ils espèrent augmenter leurs ressources grâce au travail des nouveaux habitants, asseoir leur autorité sur un territoire, éventuellement faire concurrence à leurs voisins. Nombre de ces « villes neuves » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villeneuve/#i_29755


Affichage 

Espagne, IXe-XIVe siècle, économie

carte

Essor économique de l'Espagne musulmane, IXe-XIVe siècle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hanse : expansion du commerce

dessin

L'activité commerciale de la Hanse en Europe, entre le XIIIe et le XVIe siècle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Islam, VIIIe-XIIIe siècle, économie

carte

Le monde musulman dans l'économie mondiale à l'époque abbasside 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pays musulmans : importations aux Xe et XIe siècles

tableau

Les importations des pays musulmans aux Xe et XIe siècles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Espagne, IXe-XIVe siècle, économie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Hanse : expansion du commerce
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Islam, VIIIe-XIIIe siècle, économie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pays musulmans : importations aux Xe et XIe siècles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau