TRAITE ÉCONOMIE DE

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Économie sucrière et esclavage »  : […] Du milieu du xvi e  siècle au milieu du xviii e , Cuba renouvelle très lentement sa population sur la base d'une économie esclavagiste. On compte en 1544 – au moment le plus aigu de la dépression démographique – quelque 322 foyers européens (surtout espagnols, mais également des Italiens, des All […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_34952

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le commerce triangulaire »  : […] La logique de l'économie de plantation est fondée sur le rôle complémentaire de chaque élément du système de production. Et surtout sur le flux régulier des esclaves noirs. Le rôle mondial de la côte de l'Afrique est modifié. Les capitaines des navires négriers la prospectent systématiquement, nouent alliance avec les chefs locaux, font sentir leur influence au-delà de la frange littorale. En t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_34952

MARTINIQUE

  • Écrit par 
  • Christian GIRAULT
  •  • 2 802 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une colonisation intensive »  : […] Les fouilles archéologiques témoignent d'une présence continue de l'homme à partir du i er  siècle de notre ère – tout d'abord les Arawaks, puis les Karibs, rencontrés par les premiers Européens – ; cependant la densité d'occupation était modeste au regard des Grandes Antilles. Les Espagnols ne colonisent pas l'île lorsqu'ils la découvrent au déb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martinique/#i_34952

TRAITE DES NOIRS

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 4 771 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le commerce d'esclaves en Afrique »  : […] Pour mesurer les conséquences du pillage exercé sur les populations du continent noir, on doit tenir compte de plusieurs facteurs. Avant que les îles atlantiques (Madère, Canaries, São Tomé) et l'Amérique ne soient reliées au commerce négrier, des réseaux caravaniers et maritimes approvisionnent déjà le nord de l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Inde et l'Insulinde en captifs originaires d' Afrique n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-noirs/#i_34952