ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L'

De la théorie des externalités aux droits de propriété : les fondements de l'économie de l'environnement

L'économie de l'environnement s'est développée sur la base d'un concept économique de référence, celui d'effet externe. C'est en termes d'externalité que s'interprète la nuisance engendrée par la pollution, ou plus généralement par la dégradation du capital naturel. La perte de bien-être qui en résulte est assimilée par la théorie économique à une perte d'utilité ou de satisfaction pour les agents économiques. Lorsque les mécanismes de régulation marchande n'intègrent pas une telle perte (situation de défaillance du marché), autrement dit, lorsque le jeu du marché ne permet pas sa compensation, alors se pose le « problème d'environnement » ou, plus généralement, le « problème de gestion du capital naturel ».

Le concept d'effet externe

Arthur Cecil Pigou, en 1920, donne de l'effet externe la définition suivante : « L'essence du phénomène est qu'une personne A, en même temps qu'elle fournit à une autre personne B un service déterminé pour lequel elle reçoit un paiement, procure par là même des avantages ou des inconvénients d'une nature telle qu'un paiement ne puisse être imposé à ceux qui en bénéficient ni une compensation prélevée au profit de ceux qui en souffrent ».

L'effet est parfaitement symétrique et peut ainsi être positif ou négatif : on parle d'économie externe si l'effet est positif et de déséconomie externe si l'effet est négatif. En matière d'économie de l'environnement, ce sont les effets externes négatifs (déséconomies externes) qui permettent de représenter les phénomènes de nuisance et de pollution. L'absence de compensation par un paiement exprime le caractère non marchand de l'économie ou de la déséconomie. Externe signifie ici extérieur à l'échange marchand.

L'économie ou la déséconomie externe s'analyse en termes de divergence entre coût privé et coût social ; ce dernier traduit un coût pour l'ensemble des agents économiques formant la collectivité. On peut considérer que toute[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur des Universités en sciences économiques, UMR.63 IRD - université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Classification


Autres références

«  ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L'  » est également traité dans :

ENVIRONNEMENT - Environnement et économie

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX, 
  • Christelle HUE
  •  • 6 537 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1980, les pollutions et l'utilisation des ressources naturelles ont changé d'échelle. La découverte du trou dans la couche d'ozone, la mise en garde contre les conséquences climatiques des émissions de gaz à effet de serre, la pollution marine, la perte en biodiversité , la dégradation quantitative et qualitative des ressources en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-environnement-et-economie/#i_27665

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification

  • Écrit par 
  • Hans BRODERSEN
  •  • 5 888 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Consolidation des finances publiques »  : […] et pour stopper la baisse relative de compétitivité de l'appareil de production. Dès 1999, Gerhard Schröder met en place une réforme de l'imposition de la consommation d'énergie pour en optimiser l'utilisation, favoriser les énergies renouvelables et augmenter l'assiette du financement de la Sécurité sociale. Ce point est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-l-economie-allemande-depuis-la-reunification/#i_27665

COP 21

  • Écrit par 
  • Catherine AUBERTIN
  •  • 3 290 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le cadrage de la question climatique remis en cause »  : […] La question climatique est alors investie par l’économie de l’environnement et traitée comme une question de pollution. Un accord multilatéral sous l'égide des Nations unies devait fixer un plafond souhaitable d'émissions de GES, exprimé en équivalents de dioxyde de carbone (CO2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cop-21/#i_27665

COÛT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Xavier GREFFE
  •  • 4 114 mots

Dans le chapitre « L'économie de l'environnement »  : […] Cela nous amène logiquement à ce qui est devenu le terrain par excellence du coût social : l'économie de l'environnement. Face aux nombreuses menaces qui pèsent sur le Terre, les économistes ont été conduits à mettre en évidence les dommages pour la collectivité qui accompagnent le déroulement des activités privées ; la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cout-social/#i_27665

DÉCROISSANCE

  • Écrit par 
  • Fabrice FLIPO
  •  • 5 443 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les thèses en présence »  : […] de certains produits, notamment les pesticides. La même année, l'économiste américain William Nordhaus estime que le problème est moins la ressource naturelle que le capital et le travail, qui permettent d'accéder à des ressources très abondantes comme l'énergie nucléaire (par fission et, un jour sans doute, par fusion), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decroissance/#i_27665

ÉCOLOGIE ET SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 7 805 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Prendre en compte les services écologiques »  : […] pas appréhendés par les estimateurs économiques traditionnels : ils sont hors marché. C'est ce constat qui suscita l'émergence, dans les années 1990, d'un nouveau champ scientifique, à l'interface de l'économie et de l'écologie : l'économie écologique. Celle-ci a pour but de promouvoir des stratégies de gestion et de développement écologiquement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecologie-et-societe/#i_27665

ÉCONOMIE MONDIALE - 2006 : symphonie de croissances

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 2 855 mots

Dans le chapitre « La finance du carbone  »  : […] À la suite des engagements pris par différents États de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, notamment dans le cadre du protocole de Kyōto, de véritables marchés financiers des droits à polluer se sont développés, comme celui institué en 2005 par l'Union européenne, le système européen d'échange de quotas d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2006-symphonie-de-croissances/#i_27665

ÉCOTAXE

  • Écrit par 
  • Franck-Dominique VIVIEN
  •  • 2 344 mots
  •  • 4 médias

La taxe environnementale, ou écotaxe, est un des principaux instruments de la politique de l'environnement. Recouvrant différents types de taxation, elle est utilisée dans la perspective du « principe pollueur-payeur » qui trouve ses origines dans les travaux de l'économiste libéral anglais Arthur Cecil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecotaxe/#i_27665

EXTERNALITÉ, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET
  •  • 1 767 mots

Une externalité peut être positive ou négative selon que sa conséquence sur le bien-être est favorable ou défavorable. La pollution sous toutes ses formes est un exemple typique d'externalité négative : lorsqu'une usine rejette des déchets dans l'environnement, elle inflige, sans contrepartie, une nuisance aux habitants de la région. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/externalite-economie/#i_27665

IMPÔT - Politique fiscale

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MONNIER
  •  • 7 258 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles perspectives  »  : […] L'une des évolutions importantes des années 1990 est l'irruption de la préoccupation écologique dans les débats publics, mais également dans les systèmes fiscaux. Les activités humaines produisent des externalités, que l'on peut définir de la façon suivante : il y a externalité lorsque l'action d'un agent économique influe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-politique-fiscale/#i_27665

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 949 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'environnement »  : […] premières années de son indépendance par concentrer ses efforts sur le développement. Depuis les années 1980, les dangers provoqués par la dégradation de l'environnement ont pris des proportions telles qu'il s'agit pour le pays d'un défi majeur. Les dommages causés à l'environnement pourraient correspondre à 4 voire 6 p. 100 du P.I.B. par an, et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-l-economie-contemporaine/#i_27665

INÉGALITÉS - Analyse et critique

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 9 523 mots

Dans le chapitre « Aggravation des inégalités »  : […] non monétaires à la « vraie » richesse et au bien-être (par exemple l'activité bénévole ou le travail domestique). Puis on soustrait la valeur estimée des « richesses perdues », qu’il s’agisse de richesses naturelles (destruction de la couche d'ozone, autres dommages à l'environnement, destruction de ressources non renouvelables) ou de richesses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-analyse-et-critique/#i_27665

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

Dans le chapitre « Externalités »  : […] a une incidence sur le bien-être d'un autre, sans que cette interaction fasse l'objet d'une transaction économique. La pollution est un effet externe négatif évident : en produisant, une usine peut déverser dans la nature des matières polluantes qui affectent l'état de santé et donc le bien-être des populations environnantes. De la même façon, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-l-etat-economie/#i_27665

KITAKYŪSHŪ

  • Écrit par 
  • Nicolas LEPRÊTRE
  •  • 655 mots

Pour accompagner la restructuration de l’industrie lourde, la municipalité et les acteurs privés ont orienté leur action, en lien avec les associations environnementales, autour de la reconversion écologique à partir des années 1990. Le recyclage des déchets a été le premier domaine d’action avec la mise en œuvre d’un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kitakyushu/#i_27665

MARCHÉS DE DROITS À POLLUER

  • Écrit par 
  • Stéphanie MONJON
  •  • 836 mots

Un marché de droits à polluer, encore appelé marché de permis négociables, est un instrument économique de politique environnementale qui vise à limiter le niveau global de rejets polluants en répartissant les coûts à supporter pour respecter cette contrainte de manière efficace […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marches-de-droits-a-polluer/#i_27665

MARÉES NOIRES

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 7 599 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'indemnisation des dommages  »  : […] La nature des dommages à indemniser est très variée. Les économistes distinguent, d'une part, le coût de la lutte, du nettoyage et de la restauration, d'autre part, des dommages économiques, marchands ou non. Ces derniers comprennent les pertes économiques, les pertes d'aménité (d'agrément) et, enfin, les dommages écologiques au sens strict. Pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees-noires/#i_27665

NATURE VALEUR ÉCONOMIQUE DE LA

  • Écrit par 
  • Jean-Michel SALLES
  •  • 2 810 mots
  •  • 1 média

L'idée de donner une valeur économique à la nature ou, plus récemment, à la biodiversité et aux services rendus par les écosystèmes (services dits écosystémiques) a émergé dès les années 1960. Elle suscite toujours un large débat, tant au sein de la communauté scientifique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valeur-economique-de-la-nature/#i_27665

RICHESSE DÉFINITIONS ET MESURES DE LA

  • Écrit par 
  • Jean GADREY
  •  • 4 758 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les variantes du « P.I.B. vert » ou « indices de bien-être économique durable » »  : […] au bien-être (par exemple l'activité bénévole, le travail domestique). Puis on soustrait la valeur estimée des « richesses perdues », notamment naturelles (destruction de la couche d'ozone, autres dommages à l'environnement, destruction de ressources non renouvelables), mais aussi sociales (coût social du chômage, des délits, des accidents de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/definitions-et-mesures-de-la-richesse/#i_27665

Voir aussi

Pour citer l’article

Sylvie FAUCHEUX, « ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-l-environnement/