ÉDUCATION ÉCONOMIE DE L'

ÉDUCATION Économie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François LECLERCQ
  •  • 3 986 mots

L'approche économique contemporaine de l'éducation s'est développée à partir de la fin des années 1950 avec les travaux de Theodore Schultz (Prix Nobel 1979, Gary Becker (Prix Nobel 1992) et Jacob Mincer qui ont fondé la théorie du capital humain. Selon cette théorie, les compétences acquises dans le système d'enseignement (école, collège, lycée, […] […] Lire la suite

BECKER GARY STANLEY (1930-2014)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 233 mots

Dans le chapitre « L'homo oeconomicus omniprésent »  : […] The Economics of Discrimination , premier ouvrage publié en 1957 par Becker, est accueilli avec beaucoup de réserves de la part de ceux qui pensent que le sujet de la discrimination raciale ne peut pas concerner des économistes. La structure théorique de Becker découle de l'idée qu'une discrimination a lieu chaque fois qu'un agent économique (un employeur blanc par exemple) est disposé à payer pou […] […] Lire la suite

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT, 
  • Universalis
  •  • 19 444 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les « Chicago boys » et le « modèle » chilien »  : […] Au-delà de la terreur politique et du changement de régime qu'il induit, le coup d'État du 11 septembre 1973 est également à l'origine d'une véritable rupture économique, dotant la junte d'une identité que ne pouvait lui fournir un projet politique quasi inexistant. À un État interventionniste depuis la Seconde Guerre mondiale et, surtout, à la politique keynésienne et aux nationalisations mises e […] […] Lire la suite

ÉDUCATION L'accès à l'éducation dans le monde

  • Écrit par 
  • François ORIVEL
  •  • 5 796 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Différences filles-garçons dans le secondaire »  : […] Si l'on observe l'évolution de la parité entre 1999 et 2004 en moyennes pondérées (tabl. 10), on voit qu'au niveau du secondaire la parité est acquise dans les pays développés, et à peu près acquise dans les pays en transition, même si l'on peut noter un léger recul en Europe centrale et orientale. Plus surprenant est le fait qu'en Asie de l'Est la discrimination vis-à-vis des filles ait fortemen […] […] Lire la suite

FAMILLE Économie de la famille

  • Écrit par 
  • Catherine SOFER
  •  • 5 334 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La demande d'enfants »  : […] Parmi les explications du phénomène de baisse de la fécondité avec le revenu, Becker rejette l'idée selon laquelle les enfants représenteraient un « bien inférieur » au sens que les économistes donnent à ce terme, c'est-à-dire un bien dont la consommation baisse (à prix constant) quand le revenu augmente. Mais alors comment expliquer ce paradoxe apparent ? Il fait apparaître que la demande d'enfan […] […] Lire la suite

INÉGALITÉS Les inégalités économiques

  • Écrit par 
  • Charlotte GUÉNARD, 
  • Éric MAURIN
  •  • 5 370 mots

Dans le chapitre « La persistance des inégalités entre pays »  : […] La réduction des inégalités internationales passe par une mondialisation plus équilibrée, moins brutale, mais ce facteur n'est pas suffisant. Dans tous les pays, la pauvreté a tendance à persister au fil des générations, et cette persistance rend les inégalités devant la pauvreté entre pays particulièrement difficiles à faire reculer. Les pays les plus pauvres sont, en effet, ceux qui investissen […] […] Lire la suite

INNOVATION

  • Écrit par 
  • Abdelillah HAMDOUCH
  •  • 8 853 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Innovation, croissance et développement  »  : […] Le retard accumulé par l'Europe (à l’exception des pays d’Europe du Nord) par rapport aux États-Unis et à la plupart des grands pays asiatiques dans les technologies à l'origine d'une partie significative de la croissance économique depuis le milieu des années 1990 peut être expliqué, au moins en partie, par des rigidités institutionnelles et surtout par le manque de volontarisme des politiques p […] […] Lire la suite

LE CAPITAL HUMAIN, UNE ANALYSE THÉORIQUE ET EMPIRIQUE, Gary Stanley Becker Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 1 083 mots

Dans le chapitre « Une autre sorte de capital »  : […] Becker définit le capital humain comme un stock de ressources productives incorporées aux individus eux-mêmes, constitué d'éléments aussi divers que le niveau d'éducation, de formation et d'expérience professionnelle, l'état de santé ou la connaissance du système économique. Toute forme d'activité susceptible d'affecter ce stock (poursuivre ses études, se soigner, etc.) est définie comme un invest […] […] Lire la suite

MACROÉCONOMIE Croissance économique

  • Écrit par 
  • Jean-Olivier HAIRAULT
  •  • 9 705 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Imperfection des marchés financiers »  : […] Il n'est pas toujours possible d'emprunter le niveau de fonds souhaité, ce qui peut limiter l'investissement et l'accumulation. Comme il existe un risque de non-remboursement pour le prêteur, ce dernier peut exiger des collatéraux ou garanties (cautions, hypothèques, etc.). Il faut donc être suffisamment riche pour emprunter. Il s'agit là obstacles qui peuvent entraver notamment le financement des […] […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 259 mots

Dans le chapitre « Les modèles de signaux »  : […] Dans de nombreuses situations, le vendeur d'un bien possède une information sur la qualité de ce bien qui est meilleure que celle dont disposent les acheteurs éventuels. Un exemple célèbre dû à George Akerlof en 1970 décrit le marché des voitures d'occasion. Supposons, pour simplifier, qu'il n'existe que deux types de voitures sur ce marché : les bonnes et les mauvaises occasions. Chaque vendeur […] […] Lire la suite

ROYAUME-UNI Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE, 
  • Catherine MATHIEU
  •  • 12 032 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La contrainte sociale : des inégalités persistantes »  : […] Même si le revenu moyen disponible ajusté des ménages britanniques est supérieur à la moyenne des pays de l’Union européenne et pratiquement équivalent à celle des pays de la zone euro (25 155 € en 2019), le Royaume-Uni se distingue toujours par son retard en matière sociale, malgré des progrès sensibles depuis 1997. L'éducation et la formation sont toujours les points faibles de la société brita […] […] Lire la suite

SERVICES ÉCONOMIE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 12 751 mots

Dans le chapitre « La montée des services collectifs : l'exemple de l'enseignement de masse »  : […] Les services collectifs méritent une attention particulière non seulement en raison de leur forte croissance et de leur poids élevé dans l’ensemble des effectifs du tertiaire, mais aussi parce qu'ils sont représentatifs à divers égards des caractéristiques et tendances de l'emploi tertiaire : féminisation croissante (essentiellement axée d'ailleurs sur des activités depuis longtemps déjà à fort ta […] […] Lire la suite