ÉCONOMIE DE L'ASSURANCE

ASSURANCE - Économie de l'assurance

  • Écrit par 
  • Pierre PICARD
  •  • 5 618 mots

L'activité d'assurance trouve son origine dans la volonté des agents économiques (les individus, mais aussi les entreprises) de se protéger contre les aléas de l'existence, qu'il s'agisse de dommages aux biens (automobiles, habitations) ou aux personnes (santé, invalidité, décès), que ceux-ci aient été causés involontairement à autrui (responsabilité civile) ou à soi-même. Certaines assurances son […] Lire la suite

ASSURANCE - Histoire et droit de l'assurance

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 7 480 mots
  •  • 1 média

Curieusement, l'opération d'assurance, pourtant omniprésente dans la vie quotidienne du particulier et de l'entreprise, n'est véritablement et précisément définie, en France, ni par le Code civil ni même par le Code des assurances. Il faut se contenter de la définition communément admise : l'assurance est l'opération par laquelle une partie – l'assureur – s'engage à exécuter une prestation au pro […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Une science trop humaine ?

  • Écrit par 
  • Bernard GUERRIEN
  •  • 4 849 mots

Dans le chapitre « Faut-il des économistes, et des théories économiques ? »  : […] Telle serait, pour un esprit critique, la situation en économie. D'un côté, une accumulation de faits, de données, de traitements statistiques plus ou moins élaborés, qui cherchent à dégager des relations ou des tendances dans le cadre de théories relativement simples – mais entre lesquelles il n'est généralement pas possible de s'y retrouver, tant les éléments non pris en compte dans chacune d'el […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE - Théorie microéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 6 000 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Incertitudes et informations »  : […] Dès l'introduction de cet article, il a été précisé que, en théorie microéconomique, deux objets matériellement identiques mais disponibles à des dates différentes étaient traités comme des biens différents. À la fin de la section 1, il a été indiqué que le système des prix des biens était constitué de prix actualisés à la première date. Ceci ne signifie pas que toute difficulté relative à l'écoul […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « L'assurance en cas de décès »  : […] Prenons l'exemple d'un assureur qui vend ce qu'on appelle techniquement de l'« assurance en cas de décès », c'est-à-dire qui promet le versement d'un capital aux proches en cas de décès de l'assuré et espère se rembourser sur les versements de primes effectués par l'assuré au cours de sa vie. La prime sera en principe d'autant plus élevée que l'espérance de vie de l'assurée est plus courte. L'ass […] Lire la suite