UKIYO-E ÉCOLE

HIROSHIGE ANDŌ (1797-1858)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 335 mots
  •  • 3 médias

Maître incontesté de l'estampe de paysage, Andō Hiroshige remporta un égal succès au Japon et en Occident. Jamais sans doute maître de l'école Ukiyo-e, née de la peinture de genre, ne comprit et ne traduisit mieux l'âme même de la nature […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hiroshige/#i_17483

HOKUSAI KATSUSHIKA (1760-1849)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  • , Universalis
  •  • 1 420 mots
  •  • 2 médias

Il sut allier, dans un style très personnel, la technique Ukiyo-e à la grande tradition picturale chinoise et japonaise. Il renouvela le monde des formes et des couleurs et contribua grandement à rénover l'art de l'estampe en y introduisant le paysage comme genre indépendant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hokusai/#i_17483

IMPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU
  •  • 9 469 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Une philosophie du changement »  : […] du cabinet de travail de Zola dans le fameux portrait peint par Manet. Ces estampes si singulières sont du style de l'Ukiyo-e, école à cheval sur le xviiie et le xixe siècle, et qui compte Utamaro, Hokusai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impressionnisme/#i_17483

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 375 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « La sécularisation de la xylographie »  : […] à la xylographie que de reproduire fidèlement leurs peintures. Or une école – l'Ukiyo-e – comprit très vite les possibilités et les limites de la xylographie : c'est-à-dire que le format de la planche déterminait la densité de la composition, que la taille du bois exigeait un dessin elliptique rompant avec les nuances habituelles qu'offrait le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_17483

KIYONAGA TORII (1752-1815)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 207 mots
  •  • 1 média

Le dessinateur d'estampes, le peintre, l'illustrateur que fut Torii Kiyonaga, compte parmi les artistes les plus accomplis du mouvement Ukiyo-e. Et son œuvre gravé passe généralement pour avoir déterminé l'apogée de la xylographie japonaise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiyonaga/#i_17483

MORONOBU HISHIKAWA (mort en 1694)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 272 mots

Hishikawa Moronobu eut une influence décisive sur l'Ukiyo-e : après avoir puisé ses sources dans la peinture de genre, ce mouvement prend avec lui visage d'école. Il en fut d'ailleurs plus le formateur que le fondateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moronobu/#i_17483

NISHIKAWA SUKENOBU (1671-1751)

  • Écrit par 
  • Lucie PROST
  •  • 338 mots

Peintre, illustrateur et graveur, Nishikawa Sukenobu, l'un des maîtres de la peinture Ukiyo-e, domine l'art de l'illustration à Kyōto dans la première moitié du xviiie siècle. Élève de Kanō Einō, maître très connu de l'école Kanō de Kyōto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nishikawa/#i_17483

SHARAKU TŌSHŪSAI (actif 1794-1795)

  • Écrit par 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT
  •  • 1 195 mots

de la vie de Tōshūsai Sharaku, qui est pourtant une des figures les plus marquantes de l'Ukiyo-e. Il apparaît comme un isolé, n'appartenant à aucun groupe, à aucune école. Le peu de renseignements que donnent les sources contemporaines sont souvent contradictoires. Il semble toutefois que, sous le nom de Saito Jūrōbei, il ait été acteur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sharaku-toshusai-actif-1794-1795/#i_17483