RĀJPUT ÉCOLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Peinture érotique, école rajput

Peinture érotique, école rajput
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Scène de fauconnerie, école du Rajasthan

Scène de fauconnerie, école du Rajasthan
Crédits : Bridgeman Images

photographie


La peinture rājasthāni

Les plus anciennes peintures de la province rājasthāni semblent bien devoir être attribuées à l'État de Mewār, et cela dans les trente premières années du xvie siècle, alors que Mewār était un État puissant qui n'avait pas encore subi le sac de Chittor, en 1568, par l'empereur moghol Akbar. Ces peintures se caractérisent par la présentation de personnages toujours vus de profil, à l'œil immense, au nez pointu, aux gestes saccadés, se détachant sur un fond uni, le plus souvent de couleurs vives. Un grand charme émane des arbres très stylisés entourés de branches fleuries sur lesquelles sont juchés des oiseaux. Après le sac de Chittor, il y aura une éclipse dans la production picturale, mais celle-ci reprendra au xviie siècle, notamment entre 1630 et 1660 avec l'illustration du Rāmāyaṇa et d'une rāgamālā de Sahibdin. Cette peinture restera profondément régionale ; atteinte inévitablement par l'influence moghole, elle conservera une note romantique qui lui est très particulière.

L'école de Bundi naquit au début du xviie siècle, et fut un rejet de l'école de Mewār. Sous le règne de Rāj Singh (1652-1681), une grande quantité de miniatures furent exécutées. Les visages sont petits et arrondis, avec une ombre prononcée près des yeux et sur les joues afin de bien modeler la face. La palette se compose de rouges embrasés, de bleus et de verts. Mais c'est vers 1680 que le style de Bundi atteint son apogée avec l'illustration de rāga et rāginī.

C'est seulement à la fin du xviie siècle, sous le règne d'Umed Singh, que la peinture de Koṭah prendra sa personnalité propre. Le sujet essentiellement traité est la chasse, organisée quelquefois avec plusieurs milliers de personnes, dont un certain nombre de femmes. Les peintres montrent les chasseurs à l'affût, tapis dans une nature exubérante et stylisée à la manière du douanier Rousseau (W. G. Archer). Au début du xixe siècle, la peinture devint plus naturaliste et perdit ensuite de sa valeur sous l'influence anglaise.

Kishangarh fut une petite principauté du centre du Rājasthān, fondée vers 1609 par Kishan Sing [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : licenciée ès lettres, chargée de mission au musée Guimet

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Andrée BUSSON, « RĀJPUT ÉCOLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-rajput/