TENDAI ÉCOLE DU

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 527 mots

Dans le chapitre « Le syncrétisme shintō-bouddhique »  : […] Lorsque le bouddhisme fut transmis au Japon, on ne vit d'abord dans les différents buddha que l'équivalent des divinités traditionnelles japonaises et on les appela d'ailleurs «  kami de Chine », plaçant ainsi les deux entités sur le même plan. Si ce fut la cause des premières confrontations, il est hors de doute que cette assimilation facilita aussi grandement l'implantation de la nouvelle relig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-japonais/#i_70626

GENSHIN (942-1017)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 273 mots

Moine bouddhiste japonais de la secte Tendai, également appelé Eshinsōzu et Imakashō, Genshin était né à Taima, en Chine. À dix ans, il quitta secrètement sa famille et gagna le monastère du Hiei-zan où il se mit à l'école de Ryōgen. Ses parents le recherchèrent pendant des années, avant de s'apercevoir qu'il était devenu un moine fameux. À quinze ans, il fut nommé hakkōshi (maître en Saddharmapu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genshin/#i_70626

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « L'architecture religieuse bouddhique (bukkyō kenchiku) »  : […] À partir du vi e  siècle, le Japon consacre toutes ses forces intellectuelles et politiques à assimiler la culture chinoise, en particulier le bouddhisme, alors en plein rayonnement. Charpentiers et moines émigrés de Corée ont eu la responsabilité des premières fondations, d'où de considérables apports technologiques, spatiaux et formels, fruits de plusieurs siècles d'une tradition florissante. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_70626

SAICHŌ (767-822)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 393 mots

Moine bouddhiste japonais, fondateur de la secte Tendai, Saichō, né à Shiga, dans la province d'Ōmi, fait ses études au Kokubun-ji de cette province. En 785, ayant reçu les défenses complètes, il demanda et obtint l'autorisation de se retirer dans la montagne, où il construisit un ermitage sur le mont Hieizan. En 788, cet ermitage devint un petit temple appelé Hieizan-ji, puis Shikan-in ; il est c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saicho/#i_70626

VOYAGE DE SAICHŌ ET KŪKAI EN CHINE

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 185 mots

Depuis l'introduction du bouddhisme au vi e  siècle, les Japonais ne cessèrent d'accueillir des moines du continent, mais aussi de se rendre en Chine. Profitant d'une ambassade en 804, deux moines partirent pour étudier dans la Chine des Tang. Saichō (767-822) séjourna au mont Tiantai où il reçut la transmission de l'enseignement de cette école. De retour au Japon, il s'installa sur le mont Hiei, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyage-de-saicho-et-kukai-en-chine/#i_70626