AMARĀVATĪ ÉCOLE D'

Bibliographie

D. Barrett, Sculptures from Amarāvatī in the British Museum, Londres, 1954

M. Benisti, « Les Stūpa aux cinq piliers », in Bull. École franç. Extrême-Orient, vol. LVIII, Paris, 1971

P. Dupont, « Les Buddha dits d'Amaravati en Asie du Sud-Est », ibid., vol. XLIX, 1959

A. H. Longhurst, « The Buddhist Antiquities of Nāgārjunakoṇḍa », in Mem. of the Archaeol. Survey of India, no 54, Delhi, 1938

T. N. Ramachandran, « Nāgārjunakoṇḍa 1938 », in Mem. of the Archaeol. Survey of India, no 71, Calcutta, 1953

C. Sivaramamurti, « Amarāvatī Sculptures in the Madras Government Museum », in Bull. of the Madras Government Museum, vol. IV, Madras, 1942

P. Stern & M. Benisti, Évolution du style indien d'Amarāvatī, Paris, 1961.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Mireille BENISTI : maître de recherche honoraire au C.N.R.S., conservateur honoraire des musées de France

Classification

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Scène de vénération des symboles du Buddha, art de l'Inde

Scène de vénération des symboles du Buddha, art de l'Inde

Scène de vénération des symboles du Buddha, art de l'Inde

Bas-relief en calcaire représentant une scène de vénération des symboles du Buddha. École…

Autres références

  • BOUDDHISME (Arts et architecture) - Représentations du Buddha

    • Écrit par Bruno DAGENS
    • 2 842 mots
    • 8 médias
    ...siècle avant notre ère), cette iconographie se développe à Bodhgayā puis à Sāñcī (aux environs de notre ère) et atteint son sommet beaucoup plus tard à Amarāvatī (iie siècle de notre ère), alors que l'Inde du Nord multiplie déjà les images du Buddha. Quelquefois employés seuls, les symboles y sont plus...
  • INDE (Arts et culture) - L'art

    • Écrit par Raïssa BRÉGEAT, Marie-Thérèse de MALLMANN, Rita RÉGNIER
    • 49 040 mots
    • 67 médias
    ...assure l'équilibre des figures. Du début de l'ère chrétienne au ive siècle l'école de Mathurā exalta les formes féminines, tandis que celle d'Amarāvatī s'attachait surtout à traduire le mouvement et introduisait une harmonie nouvelle dans les proportions et de la grâce dans les poses.
  • INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

    • Écrit par Bernard Philippe GROSLIER
    • 5 213 mots
    • 6 médias
    ...prospecté – ni même partout identifié – les premiers comptoirs. Ainsi trouvons-nous, groupés aux ive et ve siècles, et appartenant à l'école d' Amarāvatī, le fameux Bouddha de Sikendeng (Sulawesi) et celui de Dong-duong (Champa : actuel Centre-Vietnam) et des pièces plus petites à Śrī Kṣetra...
  • SRI LANKA

    • Écrit par Osmund BOPEARACHCHI, Universalis, Delon MADAVAN, Éric MEYER, Édith PARLIER-RENAULT
    • 21 677 mots
    • 15 médias
    ... siècle avant notre ère (Bhārut, Sāncī, Amarāvatī). Plus abouties, les sculptures de l'Abhayagiri dāgoba sont apparentées à celles de l'école d'Amarāvatī à son apogée (150 env. apr. J.-C.). À cette époque sont sans doute aussi réalisées les premières images du Buddha. Comme les effigies...

Voir aussi