ÉCLAIRAGE

ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges ZISSIS
  •  • 8 119 mots
  •  • 12 médias

L’éclairage électrique a profondément bouleversé notre vie quotidienne. Il serait aujourd’hui inimaginable de s’en passer. Ainsi, du point de vue énergétique, plus de 30 milliards de lampes électriques (toutes technologies confondues) sont utilisées sur Terre, ce qui représente 19 p. 100 de la production mondiale d'électricité, soit près de 3 140 térawatts-heure (TWh) d'énergie électrique par an. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclairage-domestique/#i_3167

AUTOMOBILE - Technologie

  • Écrit par 
  • Georges BRESSON, 
  • Jean-Pierre CAPET, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • Thierry HALCONRUY, 
  • Frédéric RIVAS, 
  • Jean-Pierre VÉROLLET
  • , Universalis
  •  • 15 836 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « Les équipements extérieurs »  : […] Les vitres fixes sont le plus souvent collées sur la structure pour participer à sa rigidité et ne pas s'éjecter en cas de choc. Le pare-brise est en verre feuilleté dont la couche intermédiaire, en plastique, évite l'éparpillement en de multiples morceaux lors d'un choc. Il peut être athermique pour réfléchir le rayonnement solaire en été. Du verre feuilleté peut être auss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-technologie/#i_3167

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Éclairage des studios »  : […] L'éclairage en studio est totalement artificiel. Chaque plateau dispose d'un équipement électrique de grande puissance. On compte de 300 à 500 watts par mètre carré. Les rampes de branchement pour les projecteurs sont fixes ou mobiles. On les appelle des pianos . Les projecteurs sont de types très divers. Ils sont destinés à fournir deux modes d'éclairage, la lumière d'ambian […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_3167

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Photographie de cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 4 316 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La lumière du jour »  : […] La faible sensibilité des premières pellicules (de l'ordre de 6 à 8 ASA) obligeait les opérateurs à travailler à la lumière du jour, même pour filmer des scènes censées se passer en intérieur. Les premiers studios, comme celui de Méliès à Montreuil-sous-Bois, dénommé « atelier de pose », sont d'immenses verrières à l'intérieur desquelles sont élevés des décors de toiles peintes . Les prises de vue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-photographie-de-cinema/#i_3167

GAZ D'ÉCLAIRAGE

  • Écrit par 
  • Stanislas de CHAWLOWSKI
  •  • 687 mots

Vers 1610, le savant flamand Van Helmont a appelé « esprits » des composés volatils qu'il avait obtenus à la suite de diverses réactions. Esprit se dit ghoast en flamand ( ghost en anglais). Ce mot, déformé en gaz, devait connaître une prodigieuse carrière internationale. Le gaz d'éclairage, provenant de la distillation de la houille en vase clos, n'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-d-eclairage/#i_3167

GAZ D'ÉCLAIRAGE, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 153 mots

L'Écossais William Murdock (1754-1839) est à la fois le premier utilisateur du gaz d'éclairage et un inventeur qui permet de réaliser des progrès dans les moteurs à vapeur au sein de l'entreprise de Matthew Boulton et James Watt. Le gaz d'éclairage est issu de la distillation de la houille à l'abri de l'air : il est principalement constitué d'hydrogène, de méthane et de monoxyde de carbone. Auteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-d-eclairage-en-bref/#i_3167

LANTHANE ET LANTHANIDES

  • Écrit par 
  • Concepcion CASCALES, 
  • Patrick MAESTRO, 
  • Pierre-Charles PORCHER, 
  • Regino SAEZ PUCHE
  •  • 11 267 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Éclairage fluorescent »  : […] Les luminophores aux terres rares (fig. 5) ont pratiquement permis de reconstituer la lumière du jour par conjugaison, dans des proportions précises, de trois couleurs primaires à 0,450 μm (bleu), 0,550 μm (vert) et 0,610 μm (rouge). Dans un tube fluorescent à basse pression, classique, on transforme le rayonnement U.V. émis par la vapeur du mercure en fluorescence de couleur blanchâtre de l'halo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanthane-et-lanthanides/#i_3167

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Éclairage, alignement, guidage et applications grand public »  : […] La lumière laser, émise en faisceau quasi parallèle, se prête, mieux que toute autre, à toutes les transformations optiques. Elle peut être focalisée sur un objet ou un échantillon pour y créer un éclairement intense. En impulsions courtes, elle fige sur place les mouvements et les événements les plus rapides, y compris, au laboratoire, certaines réactions chimiques dont la rapidité interdisait j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_3167

LAVOISIER ANTOINE LAURENT (1743-1794)

  • Écrit par 
  • Arthur BIREMBAUT
  •  • 6 967 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Carrière administrative et premiers travaux scientifiques »  : […] La description que Lavoisier a laissée d'une aurore boréale observée en 1763 constitue le plus ancien document conservé touchant son activité scientifique. Dès cette année 1763, il avait commencé des levés géologiques dans le Bassin parisien, afin d'aider Guettard à établir la carte minéralogique de la France. Celui-ci, ne pouvant envisager de dresser une carte géologique, se proposait essentiell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-laurent-lavoisier/#i_3167

LED À NANOFILS

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 684 mots
  •  • 1 média

Les nanosciences – et leurs conséquences, les nanotechnologies – qui explorent les matériaux à l’échelle du nanomètre (le milliardième de mètre), connaissent des progrès rapides grâce à une importante mobilisation de chercheurs et de moyens au carrefour de la recherche fondamentale et des développements industriels. Une des caractéristiques essentielles des nanomatériaux est l’extrême sensibilité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/led-a-nanofils/#i_3167

MAURER INGO (1932- )

  • Écrit par 
  • Claire FAYOLLE
  •  • 873 mots

« Créateur de lumière ? Il n'y en a que deux : Dieu et Thomas Alva Edison. Et nous, les concepteurs et créateurs de lampes, nous ne faisons que cacher ce que ces deux-là ont créé. » Ainsi s'exprime le designer allemand Ingo Maurer lors de l'exposition Lumières, je pense à vous du Centre Georges-Pompidou à Paris, en 1985, où il présente un système d'éclairage à basse tension […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ingo-maurer/#i_3167

MEURTRE DANS UN JARDIN ANGLAIS, film de Peter Greenaway

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 1 046 mots

Dans le chapitre « Le jeu cruel des erreurs »  : […] Le récit développé dans le film est aussi énigmatique que complexe. Le thème général est celui du contrat et de l'exécution des douze dessins par l'artiste peintre commentant en voix off sa démarche. Les esquisses sont visualisées et l'on voit la main du dessinateur diriger son crayon sur un papier quadrillé. Mr. Neville ne se sépare pas d'un cadre rectangulaire qui lui permet de limiter la vue qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meurtre-dans-un-jardin-anglais/#i_3167

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 715 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Éclairages par réflexion de type métallographique »  : […] L' éclairage des objets opaques étudiés en science des matériaux est généralement réalisé en faisant traverser l'objectif par la lumière incidente. L'objectif sert donc en même temps de condenseur. On utilise à cet effet une lame semi-transparente ou un prisme à réflexion totale. Les modes d'éclairage par réflexion en fond clair et fond noir sont aussi disponibles. De très nombreuses applications […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie/#i_3167

MUSÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • André DESVALLÉES, 
  • Raymonde MOULIN
  •  • 13 792 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Exploitation »  : […] Tandis qu'au xix e  siècle les musées s'adressaient à un public restreint d'amateurs, de connaisseurs et d'artistes, à partir du xx e  siècle, ils sont utilisés, non seulement pour servir au progrès des connaissances humaines, mais pour seconder l'enseignement et enfin concourir à l'éducation pop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/museologie/#i_3167

OLED (organic light emitting diode) ou DIODE ÉLECTROLUMINESCENTE ORGANIQUE

  • Écrit par 
  • Pascale JOLINAT
  •  • 1 687 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nouvelles applications »  : […] En dehors des afficheurs (téléphones portables, baladeurs…) et des écrans de visualisation (appareils photo, caméras, téléviseurs…), domaines où l’électroluminescence organique est déjà présente, l'éclairage pourrait aussi bénéficier des avancées de cette technologie. Grâce au développement de nouveaux matériaux et de techniques d'encapsulation efficaces, des prototypes d’OLED émettant de la lumi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oled-diode-electroluminescente-organique/#i_3167

PHARES

  • Écrit par 
  • Ian C. CLINGAN
  •  • 8 879 mots

Dans le chapitre « Source lumineuse »  : […] Le bois fut utilisé jusqu'au xix e  siècle, même si, à partir de 1550 environ, il fut de plus en plus souvent remplacé par la houille. Ce combustible plus compact et brûlant plus longtemps fut privilégié notamment dans le nord-ouest de l'Europe. Un phare pouvait alors consommer plus de 300 tonnes de houille par an. Les feux de houille éclairaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phares/#i_3167

PHOTOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Michel CAGNET, 
  • Pierre FLEURY
  •  • 8 298 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Éclairage »  : […] Dans la plupart des cas, on utilise pour l'éclairage des sources lumineuses dont la couleur dite blanche rappelle celle de la lumière naturelle du soleil ; mais pour certaines applications particulières (éclairage public, balisage de piste aérienne, lampes de laboratoire, etc.), on se sert de sources colorées. L'éclairage électrique est, de loin, le plus fréquent, pour des raisons de commodité et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photometrie/#i_3167

PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2014

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 721 mots

Le prix Nobel de physique 2014 a été décerné à trois physiciens japonais spécialistes de l’optoélectronique, ce domaine de la science des matériaux qui conçoit et étudie des composants électroniques capables d’émettre ou de détecter des signaux lumineux. Isamu Akasaki (né le 30 janvier 1929 à Chiran), Hiroshi Amano (né le 11 septembre 1960 à Hamamatsu) et Shuji Nakamura (né le 22 mai 1954 à Ika […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physique-2014/#i_3167

SODIUM

  • Écrit par 
  • Luc AUFFRET, 
  • Albert HÉROLD, 
  • André METROT, 
  • Bernard PIRE
  •  • 4 688 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Autres utilisations physiques »  : […] La décharge électrique dans une atmosphère raréfiée de sodium produit une lumière jaune intense (raie d'émission D) qui trouve son application dans l'éclairage routier (lampes à vapeur de sodium). Contenu dans un tube de fer, le sodium a été proposé comme conducteur électrique présentant un rapport conductivité/poids intéressant. De petites quantités de sodium améliorent certaines qualités des all […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sodium/#i_3167

TUNNELS

  • Écrit par 
  • Michel MAREC, 
  • Jean PÉRA
  •  • 8 814 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Tunnels routiers »  : […] Le développement du trafic automobile dans les villes et la nécessité de liaisons rapides de grande capacité donnent aux tunnels routiers un essor récent. Ces ouvrages sont remarquables par leurs grandes sections, comparables à celles des usines souterraines . En effet, pour placer trois voies routières, des distances entre parois d'au moins 12 à 13 mètres sont nécessaires. Le premier tube du tunn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunnels/#i_3167

ULTRAVIOLET

  • Écrit par 
  • Jacques ROMAND, 
  • Boris VODAR
  •  • 4 447 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Autres applications »  : […] On dressera ci-dessous une liste des principales applications de l'ultraviolet. – En éclairagisme, existence de tubes « fluorescents », où le rayonnement ultraviolet émis par une décharge électrique dans un gaz sert à exciter le spectre de fluorescence (visible) du dépôt recouvrant la paroi du tube. La température de couleur est plus élevée, la température réelle plus basse et le rendement en lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultraviolet/#i_3167

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Lumières variables »  : […] À l'aube et au crépuscule, en l'absence d'éclairage artificiel, la vision (dite alors mésopique ) évolue progressivement. Mais si une luminance  L assez intense, reçue par l'œil, s'établit brusquement et disparaît de même, la perception ne commence et ne cesse qu'avec un certain retard. La durée des perturbations, de l'ordre du dixième de seconde, varie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/#i_3167


Affichage 

Ancienne et nouvelles technologies pour les lampes d’éclairage domestique

tableau

Ce tableau résume les équivalences entre l'ancienne technologie et les technologies modernes, moins énergivores, ainsi que les avantages et les inconvénients de ces dernières  

Crédits : Encyclopædia Universalis France ; photographies : shutterstock.com

Afficher

Interdiction des lampes énergivores en Europe

tableau

En 2008, la Commission européenne a établi un calendrier d'interdiction de mise sur le marché de lampes domestiques énergivores et non directionnelles (excluant ainsi les lampes spots) En 2015, elle a repoussé le bannissement des lampes halogènes de classe C au 1er septembre 2018 À partir de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lampes d’éclairage : efficacité lumineuse

tableau

Exprimée en lumens par watt (lm/W), l'efficacité lumineuse, encore appelée « rendement lumineux », représente le rapport entre le flux lumineux émis par la lampe d'éclairage et la puissance électrique consommée pour produire cette lumière Elle donne une indication sur les performances de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lampes d’éclairage : flux lumineux

tableau

Ce tableau fait correspondre les flux lumineux typiques des lampes fluocompactes et à LED avec les puissances électriques des lampes classiques à incandescence Avec ces dernières, seule la puissance électrique (qui correspond aux besoins électriques nécessaires à leur bon fonctionnement),... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lampes d’éclairage : la température de couleur

dessin

Exprimée en kelvins (K), la température de couleur indique la teinte générale de la lumière produite par une lampe Celle-ci peut varier d'un blanc chaud à un blanc froid  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lampes d’éclairage : label énergétique

dessin

Cette étiquette, dite étiquette-énergie, obligatoire sur les emballages de lampes domestiques, définit la classe d'énergie à laquelle appartient la lampe (indiquée en noir à droite) À gauche sont indiquées les différentes classes énergétiques, des plus efficaces (A++) aux moins... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lampes pour éclairage domestique

dessin

Depuis la disparition des lampes à incandescence, d'autres types de lampes, fondés sur des technologies différentes, ont été mis au point Quelle technologie faut-il privilégier selon les pièce de la maison que l'on doit éclairer ? 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L’environnement visuel

dessin

La source de lumière, l'objet à détecter et le système visuel constituent les trois éléments de l'environnement visuel Pour optimiser au mieux l'action de « voir », on ne peut agir que sur la source de lumière et ses caractéristiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France ; photographies : Shutterstock.com

Afficher

Principe de fonctionnement d’une lampe à LED

dessin

Ce type de lampe est constitué d'un assemblage de diodes électroluminescentes (appelées LED, pour light emitting diode) qui sont des dispositifs électroniques capables d'émettre de la lumière lorsqu'ils sont parcourus par un courant électrique Ce schéma de principe (échelle non respectée)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Principe du fonctionnement de la lampe halogène

dessin

Évolution de la lampe à incandescence classique, la lampe halogène, plus efficace, fonctionne sur le même principe : le courant électrique (i), chauffe un filament de tungstène (1) qui émet alors une lumière blanche Soumis à une température très élevée (de l'ordre de 300 0C),... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Qualité de la lumière : température de couleur et indice de rendu de couleur

tableau

Pour définir la qualité de la lumière produite par une lampe d'éclairage, on utilise deux paramètres : la température de couleur et l'indice de rendu des couleurs Le premier tableau (en haut) montre les valeurs de la température de couleur (en kelvins) disponibles pour chaque type de lampe... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schéma de principe du fonctionnement de la lampe fluocompacte

dessin

Le tube (plié, torsadé…) d'une lampe fluorescente compacte (dite fluocompacte) contient un gaz rare (argon ou un mélange argon-krypton) et une très faible quantité de mercure (Hg) liquide (moins de deux millièmes de gramme par lampe) Ce dernier s'évapore très partiellement sous l'action... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ancienne et nouvelles technologies pour les lampes d’éclairage domestique
Crédits : Encyclopædia Universalis France ; photographies : shutterstock.com

tableau

Interdiction des lampes énergivores en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lampes d’éclairage : efficacité lumineuse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lampes d’éclairage : flux lumineux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lampes d’éclairage : la température de couleur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lampes d’éclairage : label énergétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lampes pour éclairage domestique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

L’environnement visuel
Crédits : Encyclopædia Universalis France ; photographies : Shutterstock.com

dessin

Principe de fonctionnement d’une lampe à LED
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Principe du fonctionnement de la lampe halogène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Qualité de la lumière : température de couleur et indice de rendu de couleur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Schéma de principe du fonctionnement de la lampe fluocompacte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin