ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Interdiction des lampes énergivores en Europe

Interdiction des lampes énergivores en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Principe du fonctionnement de la lampe halogène

Principe du fonctionnement de la lampe halogène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Schéma de principe du fonctionnement de la lampe fluocompacte

Schéma de principe du fonctionnement de la lampe fluocompacte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Principe de fonctionnement d’une lampe à LED

Principe de fonctionnement d’une lampe à LED
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Quelques rappels historiques

La toute première lampe électrique fut inventée en 1813 par Humphry Davy (1778-1829) et son élève Michael Faraday (1791-1867) lors de travaux essayant de reproduire en laboratoire – grâce à l’utilisation d’une source électrique qui mettait en « batterie » plus de trois mille éléments (piles) de Volta – l’expérience de Franklin qui avait démontré la nature électrique de la foudre. Davy est aussi connu pour sa lampe de sécurité pour les mineurs (1816), dispositif qui n’a rien à voir avec cette lampe électrique puisque c’est une lampe à huile dont il isole la flamme du milieu ambiant par une fine grille métallique.

Appelée « œuf de Davy » à cause de sa forme, la toute première lampe électrique utilisait un arc électrique pour convertir l’énergie électrique en lumière selon le procédé de luminescence. Il s'agissait d'une étincelle produite par le passage du courant entre deux « charbons » conducteurs. Cette lampe, dite lampe électrique à arc, très puissante, émettait une lumière bleutée crue. Dans une lecture adressée le 9 mars 1860 à l’Institution royale de la Grande-Bretagne, Faraday mentionne l’utilisation de cette source de lumière pour guider les navigateurs près des côtes ou des détroits dangereux. Il fait référence à un phare de marine anglais existant à South Foreland (près de Douvres) et équipé à partir de 1858 d’une lampe électrique à arc dont la lumière, traversant le pas de Calais, était visible jusqu’en France. Plusieurs variantes de cette lampe à arc ont ensuite vu le jour au cours du xixe siècle, dont la plus réussie est connue sous le nom de « bougie de Iablotchkov » (brevetée en 1876). Ces lampes à arc furent réservées à l’illumination des places, des chantiers et des villes. Elles ont dominé le marché de l’éclairage public, mais elles n’ont pas été utilisées pour l’éclairage intérieur sauf pour illuminer les scènes de théâtre et d’opéra.

L’arrivée de la lampe à incandescence de l’Américain [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, directeur du groupe de recherche Lumière et matière du laboratoire plasma et conversion d'énergie (Laplace), université Toulouse-III-Paul-Sabatier

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges ZISSIS, « ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclairage-domestique/