ÉBULLITION

CAVITATION

  • Écrit par 
  • Serge BINDEL
  •  • 840 mots

Ébullition d'un liquide sous vide, donc généralement à température ordinaire ; ce vide peut être produit statiquement (par un émetteur d'ultrasons, par exemple) mais plus fréquemment au sein d'un écoulement, notamment dans les circuits hydrauliques, dans les machines hydrauliques (pompes, turbines) et autour des hélices marines. La cavitation prend toujours naissance à partir de « noyaux » ou « ge […] Lire la suite

CONTINUITÉ ET DISCONTINUITÉ, physique

  • Écrit par 
  • Jean-Marc LÉVY-LEBLOND
  •  • 1 228 mots

La dichotomie continu /discontinu, comme tous les couples de contraires tirés de l'expérience courante, est mise à mal par la théorie physique. La transformation d'un liquide en gaz montre déjà le caractère limité et relatif de la distinction. L'eau de la casserole que nous mettons sur le feu voit sa température augmenter régulièrement et continûment – jusqu'à ce qu'elle commence à bouillir, c'es […] Lire la suite

DELUC JEAN-ANDRÉ (1727-1817)

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 1 353 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Météorologie et instruments à la fin du xviiie siècle »  : […] Dans les années 1760, il s’intéresse à la météorologie et aux transformations de l’eau (hygrométrie, évaporation, chaleur latente), ce qui le conduit à mettre au point de nouveaux instruments de mesure. Il améliore le thermomètre de Réaumur en remplaçant l’alcool par le mercure et invente un hygromètre à fanon de baleine à l’origine d’une vive polémique avec un autre Genevois, Horace Bénédict de […] Lire la suite

DISTILLATION

  • Écrit par 
  • Jean DURANDET
  •  • 4 048 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Définitions »  : […] On exprimera ici la composition des mélanges en fractions moléculaires (rapport entre le nombre de molécules du constituant considéré et le nombre total correspondant de molécules du mélange). On les représentera par x pour les liquides et y pour les vapeurs. Un mélange binaire sera parfaitement défini par la connaissance de la fraction moléculaire en un seul constituant ( x A par exemple), l'aut […] Lire la suite

MATIÈRE (physique) - État liquide

  • Écrit par 
  • Jean-Louis RIVAIL
  •  • 3 245 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La phase liquide »  : […] En général, dans le cas d'un corps pur, le changement d'état, c'est-à-dire le passage du solide au liquide ou du liquide au gaz, intervient à une température fixe qui reste constante tant que les deux phases sont en présence et qui ne varie qu'avec la pression. Ces changements d'états sont réversibles. En l'absence de phénomènes parasites (surfusion), la fusion du solide se produit à la même temp […] Lire la suite

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Détecteurs de particules

  • Écrit par 
  • Pierre BAREYRE, 
  • Jean-Pierre BATON, 
  • Georges CHARPAK, 
  • Monique NEVEU, 
  • Bernard PIRE
  •  • 10 941 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La chambre à bulles »  : […] Inventée en 1952 par le physicien américain D. Glaser, la chambre à bulles a été l'un des détecteurs les plus employés sur les aires expérimentales entre les années 1955 et 1970. Remplacée par les détecteurs électroniques aux possibilités plus diversifiées et au rendement très nettement supérieur, elle a gardé jusqu'au milieu des années 1980 un intérêt particulier pour certains types d'expérience […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard DIU
  •  • 6 108 mots

Dans le chapitre « Transitions de phase »  : […] Considérons en particulier un système diphasé, qui comporte par exemple une phase liquide et une phase gazeuse du même corps pur. Les deux phases forment évidemment deux sous-systèmes en équilibre mutuel à travers un contact totalement non restrictif : les échanges d'énergie, de volume et de molécules s'effectuent entre eux sans entrave, librement. En conséquence, température, pression et potentie […] Lire la suite