EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’efficacité du vaccin contre le virus Ebola

Devant l’urgence épidémique, les essais cliniques ont rapidement été étendus à l’homme. Les derniers avant commercialisation (essais dits de phase III) ont été menés en Guinée sur environ 7 500 personnes. La méthode utilisée a été celle de la vaccination dite en ceinture, inspirée de celle qui a servi pour éradiquer la variole. L’idée est de créer une protection autour d’un cas déclaré en vaccinant les personnes ayant été au contact du malade. Les essais, qui ont débuté le 23 mars 2015, ont consisté à vacciner, immédiatement après le diagnostic posé chez un malade, environ la moitié des personnes ayant été en contact avec ce dernier (groupe 1, soit 4 123 personnes), puis à vacciner les autres trois semaines plus tard (groupe 2, soit 3 528 personnes). La comparaison des résultats obtenus sur les deux cohortes (sujets soumis à une vaccination immédiate et sujets soumis à une vaccination différée après le moment où la fièvre aurait pu apparaître dans la plupart des cas, le délai d’incubation étant de l’ordre d’une dizaine de jours) est une alternative à l’usage d’un vaccin non lié à Ebola, tout en veillant à ce que toute personne exposée soit finalement vaccinée. L’essai a été interrompu délibérément en juillet 2015 pour permettre, d’une part, l’analyse des résultats et, d’autre part, la vaccination des personnels médicaux situés en première ligne dans la lutte contre la maladie.

Sur l’ensemble des personnes vaccinées, aucun cas de fièvre Ebola n’a été observé dans le groupe 1, et seize l’ont été dans le groupe 2 : la vaccination précoce protège donc dans 100 p. 100 des cas. Projetée sur l’ensemble du groupe, l’efficacité estimée serait au moins de 75 p. 100. Prudents dans leur rapport d’étape publié le 3 août 2015, les auteurs concluent que le vaccin semble être hautement efficace et sûr. En d’autres termes, on observe chez l’homme la même protection absolue ou quasi absolue que celle qui a été obtenue chez le macaque. Le vaccin n’a provoqu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Les derniers événements

2-3 juillet 2014 • Afrique de l'Ouest • Épidémie de fièvre Ebola.

quatre cent quarante-cinq sont décédées, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Il n'existe ni vaccin ni traitement contre ce virus très contagieux. L'épidémie, la plus forte enregistrée depuis la découverte du virus en 1976, continue de progresser: on compte près de sept cents morts à la fin du mois.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ebola-vaccin-contre-le-virus/