EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le principe du vaccin contre Ebola

Les résultats positifs concernent le vaccin produit par le laboratoire pharmaceutique américain Merck Sharp & Dohme (MSD). Le principe consiste à induire une réponse immunitaire spécifique (anticorps et cellules tueuses) dirigée contre une glycoprotéine de l’enveloppe externe du virus Ebola, dont on a montré qu’elle avait une capacité vaccinale. Pour ce faire, on insère le gène codant pour cette protéine dans le génome d’un virus que l’on a rendu inoffensif en supprimant les parties du génome qui causent sa pathogénicité, ce que l’on appelle un vecteur viral, d’usage courant en biotechnologie. Dans ce cas particulier, le vecteur est dérivé du virus de la stomatite vésiculaire (VSV), d’où le nom de rVSV-ZEBOV donné à ce vaccin, « r » pour « recombinant » et « Z » pour Zaïre. Dans d’autres cas en cours de mise au point, les vecteurs utilisés peuvent être un adénovirus, le virus de la rougeole, etc. Le virus inoffensif, ayant intégré le gène de la protéine vaccinale dans son génome (virus recombinant), pénètre dans les cellules du sujet. La protéine vaccinale y est alors produite. Son expression induit la réponse immunitaire spécifique que l’on souhaite protectrice. Les tests menés sur le macaque ont montré son innocuité et une protection totale vis-à-vis du virus Ebola virulent. Il en est de même pour un vaccin utilisant un vecteur adénovirus.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

Afrique de l'Ouest. Épidémie de fièvre Ebola. 2-3 juillet 2014

quatre cent quarante-cinq sont décédées, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Il n'existe ni vaccin ni traitement contre ce virus très contagieux. L'épidémie, la plus forte enregistrée depuis la découverte du virus en 1976, continue de progresser: on compte près de sept cents morts à la fin du mois. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ebola-vaccin-contre-le-virus/