EAU DE MER

ACIDIFICATION DES OCÉANS

  • Écrit par 
  • Paul TRÉGUER
  •  • 2 203 mots
  •  • 5 médias

Par sa capacité à dissoudre les gaz atmosphériques responsables de l'effet de serre, l'océan joue un rôle essentiel dans la régulation du climat. Toutefois, l'absorption de l'excès de dioxyde de carbone (CO 2 ) rejeté par les activités humaines (anthropiques) depuis 1850 perturbe la chimie de l'océan mondial. Elle se traduit par une diminution sensible du pH (potentiel hydrogène) de l'eau, c'est- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acidification-des-oceans/#i_37358

ADRIATIQUE MER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 690 mots

La mer Adriatique est un bras de la mer Méditerranée situé entre les péninsules italienne et balkanique. À son extrémité sud-est, le canal d'Otrante la relie à la mer Ionienne. Elle mesure environ 800 kilomètres de longueur, avec une largeur moyenne de 160 kilomètres, une profondeur maximale de 1 324 mètres et une surface de 131 050 kilomètres carrés. L'Adriatique a joué un grand rôle dans le dév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-adriatique/#i_37358

ARCTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 830 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Hydrologie »  : […] Les eaux superficielles sont très froides (— 1,5  0 C) et peu salées (parfois moins de 30 p. 1 000). Elles sont fournies d'une part par le détroit de Béring (entrée d'eaux pacifiques déjà refroidies en mer de Béring), d'autre part par le courant littoral eurasiatique (eaux d'origine atlantique, passées à l'est du Spitzberg et refroidies pendant leur traversée des mers épi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-arctique/#i_37358

AUSTRAL OCÉAN ou OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 3 791 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les eaux »  : […] Les eaux littorales antarctiques sont donc très froides et relativement peu salées. Leur basse température tend à les alourdir (le maximum de densité de l'eau de mer, à la différence de celui de l'eau douce, est en effet atteint au voisinage du point de congélation) mais leur faible salinité les allège. Selon la saison, l'un ou l'autre de ces facteurs antagonistes l'emporte. Pendant l'été austral, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/austral-ocean-glacial-antarctique/#i_37358

BATHYSONDE

  • Écrit par 
  • Pascale DELECLUSE
  •  • 276 mots

La bathysonde (ou sonde C.T.D.), outil de base de l'océanographie, mesure la température (T), la conductivité (C), qui informe sur la salinité ambiante, et parfois le taux d'oxygène dissous en fonction de la pression, que l'on interprète comme une profondeur (D pour depth ). Sa technologie a considérablement évolué avec les progrès de l'électronique. Ces derniers, en particul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bathysonde/#i_37358

CELTIQUE MER

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 154 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Hydrologie »  : […] La mer Celtique est si largement ouverte sur l'Atlantique que les caractères de ses eaux sont étroitement contrôlés par l'hydrologie de l'Océan. Au large de la mer Celtique, les eaux superficielles (jusque vers 300 à 500 m de profondeur) de l'océan Atlantique sont tièdes (9 ou 10  0 C) et moyennement salées (environ 35,5 p. 1 000) : c'est l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-celtique/#i_37358

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Le rôle de l'eau  »  : […] On ne saurait réduire le changement climatique par intensification de l'effet de serre à un simple réchauffement. Tout changement climatique, quelle que soit sa cause, implique nécessairement le cycle de l'eau, c'est-à-dire ce qui se passe dans l'atmosphère (évaporation, formation de nuages, précipitations), au sol (précipitations, infiltration, ruissellement, évaporation), et dans les océans (pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique/#i_37358

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La phase atmosphérique du cycle du soufre »  : […] Les processus biologiques sont responsables de la production d'une grande variété de composés gazeux. Les écosystèmes terrestres émettent H 2 S, CS 2 , COS (sulfure de carbonyle), CH 3 SH (méthyl mercaptan), CH 3 SCH 3 (DMS, sulfure de diméthyl), CH 3 SSCH 3 (disulfure de diméthyl). Le DMS est le principal responsable des émissions de sulfure en océan ouvert. Il s'oxyde essentiellement en très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_37358

CYCLONES TROPICAUX

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 085 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les conditions nécessaires au développement des cyclones »  : […] Un cyclone tropical ne peut se former que si certaines conditions thermiques et dynamiques sont réunies. La température de la mer, le taux d'humidité de l'air, l'instabilité atmosphérique jouent un rôle essentiel. Le mécanisme de formation des cyclones dépend en grande partie de la température de la mer. Elle doit être supérieure à 26  0 C dans les 60 premiers mètres. Il f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclones/#i_37358

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 414 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Les dépressions thermiques tropicales ou polaires »  : […] Les dépressions tropicales se développent à des latitudes qui s’étendent entre 40 0  nord et 35 0  sud. Lorsque la force du vent associé est comprise entre 63 et 118 km/h, on parle de « tempêtes tropicales ». Lorsqu’elle dépasse 118 km/h (force 12, échelle de Beaufort), on parle de « cyclones tropicaux ». D’un diamètre génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depression-meteorologie/#i_37358

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Circulation hydrothermale »  : […] La circulation hydrothermale au centre des dorsales transporte environ 30 p. 100 du flux de chaleur d'origine interne vers la surface du globe . Elle est à la base de flux importants d'éléments entre la croûte et l'océan. Pendant longtemps, l'écart entre le flux de chaleur par conduction mesuré dans les océans et les modèles théoriques de la structure thermique de la lithosphère océanique supposai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsales-oceaniques/#i_37358

EAU - Les défis de l'eau

  • Écrit par 
  • Ghislain de MARSILY
  •  • 7 679 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Autres ressources en eau »  : […] L'homme peut aussi vouloir utiliser les réserves du globe en eau douce (tabl. 4), au lieu de se contenter des apports annuels par la pluie. Mis à part les glaces, difficiles à utiliser et qui sont d'ailleurs actuellement consommées dans les zones où elles fondent par effet du réchauffement climatique (par exemple, les glaciers tropicaux Andins, qui sont en train de disparaître), les nappes souter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-les-defis-de-l-eau/#i_37358

EAU - Dessalement de l'eau de mer

  • Écrit par 
  • Cyrille GOMELLA, 
  • Bernard LEGUBE
  •  • 3 172 mots
  •  • 11 médias

Les premiers programmes de recherche-développement concernant le dessalement de l'eau de mer, incluant le stade semi-industriel d'exploitation pilote pour étudier la faisabilité d'un très grand nombre de processus théoriquement applicables, sont apparus au cours des années 1950 et 1960. La conjugaison de l'accroissement démographique et de l'élévation du niveau de vie laissait présager, globalem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-dessalement-de-l-eau-de-mer/#i_37358

GLACE

  • Écrit par 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 7 960 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Glace de mer »  : […] L' eau de mer gèle à − 1,8  0 C et n'a pas de maximum de densité vers 4  0 C permettant une stratification thermique comme dans les lacs. C'est pourquoi le gel de la mer commence dans les baies abritées où l'épaisseur d'eau est faible. En pleine mer on observe longtemps une couche riche en fraisil, le slush (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glace/#i_37358

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 929 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Inégale répartition de l'eau et des électrolytes »  : […] Pour se représenter l'inégalité de répartition de l'eau et des électrolytes dans un organisme, il est utile de distinguer plusieurs espaces, secteurs ou compartiments séparés les uns des autres par des systèmes de membranes et renfermant chacun des milieux ou des liquides de composition relativement bien caractérisée. Il s'agit essentiellement des liquides extracellulaires (L.E.C.) très riches en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-hydromineral/#i_37358

IODE

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Présence dans la nature »  : […] L'iode, composante de certains minéraux ou sols, se trouve surtout dissous dans l'eau de mer, à la concentration moyenne de 60 nanogrammes par litre. Il y accompagne le chlore et le brome dans les proportions approximatives 2 500 (iode), 10 (chlore) et 1 (brome). Le temps moyen de résidence océanique de l'iode est de 40 000 ans. Des organismes marins l'assimilent. Certaines algues le concentrent. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iode/#i_37358

MAGNÉSIUM

  • Écrit par 
  • Maurice HARDOUIN, 
  • Michel SCHEIDECKER
  •  • 4 262 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Électrolyse ignée »  : […] Le procédé I. G. Farbenindustrie a été employé jusqu'en 1945. Il consiste essentiellement à réduire le carbonate de magnésium à chaud par le chlore gazeux en présence de carbone. Le chlorure de magnésium fondu obtenu est introduit directement dans les cuves d'électrolyse. Celles-ci sont des caissons parallélépipédiques cloisonnés par des diaphragmes en céramique. Autour des anodes en graphite, o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnesium/#i_37358

MARÉES NOIRES

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 7 597 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Composition chimique des pétroles et choix des stratégies »  : […] Comme le montrent les exemples précédents, la composition des marées noires et leurs caractéristiques physico-chimiques interviennent de manière déterminante sur le choix des stratégies et des méthodes de lutte. Les centaines de molécules constituant les pétroles bruts, bien que composées essentiellement d'atomes de carbone et d'hydrogène, appartiennent à quatre grandes catégories : – les hydroca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees-noires/#i_37358

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Bilan »  : […] Les excédents d'entrée d' eau atlantique par le détroit de Gibraltar, et d'eau de la mer Noire, par la mer de Marmara, permettent de couvrir un déficit annuel d'une tranche d'eau d'environ 1 mètre. L'arrivée d'eau moins salée et plus froide en surface est supérieure à la sortie d'eau plus salée et plus chaude en profondeur. À Gibraltar, la valeur moyenne des entrées d'eau est estimée à 1 000 000  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/#i_37358

MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 3 947 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Animaux marins »  : […] On considère habituellement que la vie est née dans la mer. Plus certainement, l'essentiel de l'évolution des Métazoaires a eu lieu en milieu marin. L'un des arguments les plus convaincants en faveur de cette idée est le fait que tous les grands taxons du règne animal ont des représentants marins actuels et que les espèces présentes d'eau douce ou terrestres appartiennent à des phylums ayant des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interieur/#i_37358

MODÉLISATION ET PRÉVISION OCÉANOGRAPHIQUES

  • Écrit par 
  • Pascale DELECLUSE, 
  • Claire LÉVY
  •  • 7 846 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'instrumentation développée à partir d'un navire »  : […] Pour obtenir des profils rapides de température dans les couches superficielles de l'océan, un des premiers instruments a été la sonde largable, dite encore sonde bathythermographique. Celle-ci mesure la température lors de sa chute libre dans l'océan. La profondeur est déduite de la vitesse de descente, et la transmission des données se fait par l'intermédiaire d'un fil de cuivre (conducteur), r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modelisation-et-prevision-oceanographiques/#i_37358

NÉRITIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Jean DIDELOT
  •  • 229 mots

Relativement restreint puisqu'il est limité à l'isobathe 200 mètres, ou plus exactement à la rupture de pente du plateau continental, le milieu néritique appartient au domaine pélagique, dont il constitue la partie côtière. La province océanique (domaines bathyal, abyssal et nadal), relaie vers le large le milieu néritique. Celui-ci se caractérise par des eaux relativement peu transparentes chargé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-neritique/#i_37358

NORD MER DU

  • Écrit par 
  • Alain PERRODON, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 4 422 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Salinités et températures »  : […] Les eaux océaniques pénètrent en mer du Nord, toute l'année, par la région des Shetland ; il en entre aussi, en quantité dix fois moindre, et surtout en hiver, par le pas de Calais. Au printemps et en été, des eaux dessalées parviennent dans le Skagerrak et en baie Allemande. Les eaux océaniques forment deux langues salées dont chacune longe le littoral situé à sa droite, encerclant un tourbillon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-du-nord/#i_37358

OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Propriétés

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 3 033 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Composition »  : […] L' eau de mer est une solution complexe dans laquelle on retrouve, au moins à l'état de traces, tous les éléments chimiques connus. La teneur globale en sels est, en moyenne, de 35 grammes par litre ; elle est plus faible (de 30 à 33 g/l) dans les mers polaires et surtout dans celles des mers intérieures où débouchent de grands fleuves (mer Baltique, mer Noire) ; elle est plus forte dans les mers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-eaux-marines-proprietes/#i_37358

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie dans les grandes profondeurs

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 3 865 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Caractéristiques physico-chimiques des milieux profonds »  : […] La lumière solaire ne pénètre guère au-delà de 500 mètres. Plus profondément, l'obscurité serait totale s'il n'y avait pas la bioluminescence, production de lumière par des animaux ou des bactéries. Ces propriétés bioluminescentes sont utilisées par les poissons, les crustacés, les céphalopodes et d'autres organismes de profondeur comme des signaux de reconnaissance entre individus d'une même esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-dans-les-grandes-profondeurs/#i_37358

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 070 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Des océans froids et salés »  : […] Les océans sont froids : 3,8  0 C en moyenne. En surface, les températures dépendent de la position géographique de l’océan et de la saison. Elles varient de – 1,9  0 C à + 30  0 C. Leur répartition tend à être latitudinale mais elle est modifiée par le régime des courants. Aux faibles latitudes (zones équatoriales), l’eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanographie/#i_37358

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Osmorégulation en milieu salin »  : […] Par leur masse, les océans constituent le milieu d'habitat le plus vaste. La composition et les caractères physico-chimiques y sont remarquablement constants. La salinité est voisine de 34 g de chlorure de sodium pour 1000, ce qui correspond à une osmolarité de l'ordre de 1 osmole par litre. Assez curieusement, bien que les teneurs absolues en ions minéraux soient très variées dans les liquides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_37358

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La pollution des océans »  : […] Bien que les eaux marines soient exposées aux mêmes catégories de polluants que les écosystèmes dulçaquicoles, la pollution des océans comporte quelques particularités. Le rejet intempestif de métaux lourds en milieu marin pose des problèmes majeurs. L'affaire du Minamata au Japon, déclenchée dans les années 1950, a présenté des conséquences sanitaires d'une ampleur jusque-l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_37358

POTASSIUM

  • Écrit par 
  • André HATTERER, 
  • Henri KESSLER
  •  • 3 002 mots

Dans le chapitre « État naturel et extraction »  : […] Le potassium est relativement abondant dans l'écorce terrestre, dont la teneur (2,6 p. 100) est sensiblement égale à celle en sodium. Trop altérable pour exister à l'état natif, il se trouve combiné surtout dans des roches peu solubles, essentiellement des silicoaluminates tels que la leucite KAlSi 2 O 6 , le feldspath orthose KAlSi 3 O 8 et des micas, dont la muscovite KAl 2 Si 3 AlO 10 (OH) 2 . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/potassium/#i_37358

RÉCIFS CORALLIENS

  • Écrit par 
  • Pascale JOANNOT
  •  • 6 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Blanchissement et variations climatiques »  : […] Les coraux sont sensibles aux variations de température de l'eau provoquées aussi bien par le changement climatique que par le phénomène El Niño. Ce dernier se caractérise par une élévation de la température de l'eau, notamment à l'est du Pacifique sud, et s'accompagne de variations de la pression atmosphérique entre l'est et l'ouest du Pacifique sud, d'où le nom d'E.N.S.O. (El Niño-Southern Osci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recifs-coralliens/#i_37358

SALINES ROCHES

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN, 
  • Jean-Pierre PERTHUISOT
  •  • 3 136 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Précipitation des sels et séquences salines »  : […] La précipitation d'un sel s'effectue lorsque le produit des concentrations de ses composés ioniques atteint une valeur limite appelée produit de solubilité dépendant de la température et de la pression. Les processus sont variés, mais toujours plus ou moins associés : introduction d'ions nouveaux qui permettent la cristallisation de sels de faible solubilité ; addition de nouveaux ions semblables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-salines/#i_37358

SEL

  • Écrit par 
  • Jean Claude HOCQUET
  •  • 11 192 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La cristallisation fractionnée des chlorures »  : […] L' eau de mer, une des principales sources de matière première pour la fabrication du sel (sel marin), a une composition ionique très diverse (tabl. 1) . Ces ions se combinent entre eux (tabl. 2) . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sel/#i_37358

SONAR

  • Écrit par 
  • Xavier LURTON
  •  • 4 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Environnement acoustique sous-marin »  : […] Le milieu aquatique, bien que très favorable à la propagation d'ondes acoustiques, impose néanmoins de nombreuses limitations. L'amplitude des signaux sonores diminue au fil de leur propagation, en particulier du fait que l'eau de mer génère une absorption (d'origine visco-thermique et chimique) des ondes acoustiques, qui augmente très rapidement avec la fréquence utilisée et limite donc la porté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonar/#i_37358

SONS - Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 384 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Célérité du son dans les fluides »  : […] La célérité du son dans un fluide parfait de masse spécifique ρ est donnée par l'expression : Or le coefficient de compressibilité χ a pour expression : χ = ρ e /(ρ p e ). De là on déduit pour c  : Dans les liquides, la compressibilité est très faible et la densité reste pratiquement constante. On peut remplace […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-production-et-propagation-des-sons/#i_37358

TARA, goélette

  • Écrit par 
  • Anna DENIAUD, 
  • Christian SARDET
  •  • 3 739 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Des prélèvements dans tous les océans  »  : […] Si le parcours de Tara Oceans a été pensé en fonction des vents dominants, afin de limiter au maximum l'utilisation du moteur, son trajet a aussi été choisi par Éric Karsenti, le directeur scientifique de cette expédition avec une vingtaine de coordinateurs scientifiques, dans l'optique d'étudier des milieux et des phénomènes océaniques variés. De la mer Méditerranée à l'océa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tara-goelette/#i_37358


Affichage 

Baltique : températures moyennes de l'eau en surface

carte

Températures moyennes de l'eau en surface 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cellule d'électrodialyse

dessin

Cellule d'électrodialyse Le champ électrique continu a tendance à transférer les anions (ici Cl-) vers l'anode et les cations (ici Na+) vers la cathode Les membranes MA laissent passer les anions et constituent un obstacle infranchissable aux cations ; les membranes MC ont la priorité inverse... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Circulation profonde des océans

diaporama

Le Gulf Stream (courant marin de surface chaud), dans l'océan Atlantique, se rafraîchit au fur et à mesure qu'il remonte vers le nord Arrivé dans les mers de Norvège, du Groenland et du Labrador, il se refroidit encore sous l'effet des vents arctiques Ses eaux, devenues plus denses car elles... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Courants de compensation

diaporama

Courants de compensation au niveau des seuils 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cycle géochimique en milieu marin

dessin

Cycle géochimique du manganèse en milieu marin 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dessalement par osmose inverse

dessin

Principe d'une installation de dessalement par osmose inverse 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Distillateur à compression de vapeur

dessin

Distillateur à compression de vapeur Le compresseur aspiré la vapeur produite dans la chaudière et en élève la température par compression au-dessus de la température régnant dans celle-ci ; la chambre peut donc servir de condenseur à la vapeur comprimée, qui cède ainsi à l'eau la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Distillateur multiflash

dessin

Distillateur multiflash L'eau de mer (eau salée) traverse deux fois les étages successifs de distillation La première fois, à contre-courant, elle assure la condensation de la vapeur produite dans chaque étage tout en récupérant les calories de condensation La deuxième fois, après avoir... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Distillateur solaire

dessin

Distillateur solaire L'énergie solaire (visible et domaine ultraviolet) traverse le toit transparent et se trouve absorbée par le fond noir de l'appareil et par l'eau L'énergie réfléchie se trouve principalement dans le domaine infrarouge et ne peut retraverser la vitre (effet de serre)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Eau de mer

tableau

Les sels dans l'eau de mer (en kg/t) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Eau de mer : composition

tableau

Composition moyenne de l'eau de mer 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Eau en Méditerranée : composition

tableau

Composition de l'eau de mer en Méditerranée (en kg/t) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Énergie nécessaire au dessalement

tableau

Énergie minimale nécessaire au dessalement 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mer Celtique et Manche occidentale : températures et salinités de février

carte

Températures et salinités de février, dans la mer Celtique et la Manche occidentale 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mers fermées : salinité

tableau

Salinité globale de mers fermées 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Osmose inverse

dessin

Osmose inverse L'eau pure est extraite de l'eau salée par « filtration » à travers une membrane semi-perméable dont les pores, perméables aux molécules d'eau, offrent un obstacle infranchissable aux ions et aux molécules non ionisées dissoutes La pression appliquée doit être nettement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rosette de prélèvement

photographie

La rosette est un instrument océanographique qui est, entre autres, composée de bouteilles de prélèvement disposées en cercle (en rosette) sur une structure métallique Elle permet d'obtenir des échantillons d'eau de mer à différentes profondeurs (de 0 à 2 000 mètres) C'est un système... 

Crédits : Tara Expéditions

Afficher

Site hydrothermal d'Ischia (Sicile, Italie)

photographie

Sur ce site hydrothermal d’Ischia en Sicile (Italie), on observe un dégagement de dioxyde de carbone (CO2) matérialisé par des bulles Cette émission de CO2 diminue le pH de l’eau de mer (celle-ci devenant plus acide) Dans l’environnement marin immédiat, aucune algue calcaire n’est... 

Crédits : J. Hall-Spencer

Afficher

Structure d'un cyclone

dessin

Un cyclone ne se forme que sous certaines conditionsL'eau de mer des 60 premiers mètres doit avoir une température supérieure à 26 0C, ce qui explique la présence des cyclones dans les régions intertropicales (à la fin de l'été de chaque hémisphère) Les échanges de chaleur et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Techniques

tableau

Répartition des différentes techniques de dessalement 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Thermoclines

diaporama

Variation de la température (croissante de la gauche vers la droite) en fonction de la profondeur ; sur ces blocs-diagrammes, elle est indiquée par le trait épais En a existe une zone de convergence et l'on observe une thermocline nette (brusque diminution de la température) ; celle-ci existe... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Baltique : températures moyennes de l'eau en surface
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cellule d'électrodialyse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Circulation profonde des océans
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Courants de compensation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Cycle géochimique en milieu marin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Dessalement par osmose inverse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Distillateur à compression de vapeur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Distillateur multiflash
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Distillateur solaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Eau de mer
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Eau de mer : composition
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Eau en Méditerranée : composition
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Énergie nécessaire au dessalement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Mer Celtique et Manche occidentale : températures et salinités de février
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mers fermées : salinité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Osmose inverse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Rosette de prélèvement
Crédits : Tara Expéditions

photographie

Site hydrothermal d'Ischia (Sicile, Italie)
Crédits : J. Hall-Spencer

photographie

Structure d'un cyclone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Techniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Thermoclines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama