DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE

ANTICIPATIONS, économie

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 6 068 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nature et mesure des anticipations »  : […] La distinction suggérée par Gunnar Myrdal (1933) entre l' ex ante (a priori) et l' ex post (a posteriori) est au cœur de la dynamique économique : il n'y a aucune raison pour que les prévisions coïncident exactement avec les variations effectives ; de l'écart constaté par les agents entre les deux types de grandeurs découlent des adaptations des comportements et les mouvements économiques. Plus […] Lire la suite

CLARK JOHN MAURICE (1884-1963)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 387 mots

Professeur à Columbia, John Maurice Clark est le fils de l'économiste américain John Bates Clark. Sa pensée peut se caractériser par quatre traits, constitutifs de l'école dite de l'institutionnalisme dont il est un des représentants. En premier lieu, contre l'économie marginaliste abstraite et déductive de son père et de Seligman, il revendique avec Veblen les droits de la recherche inductive. En […] Lire la suite

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

Dans le chapitre « Globalisation et instabilité financières »  : […] Une seconde conception de l'endogénéité de l'instabilité financière fait appel au « déterminisme évolutionniste ». Selon cette approche, les périodes d'instabilité financière correspondent aux changements d'état du système financier. Le système financier est comparable au système industriel dans la mesure où son évolution dépend des innovations mises en œuvre et du mode d'organisation que celles- […] Lire la suite

CYCLES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 4 002 mots

Dans le chapitre « Cycles longs et « destruction créatrice » »  : […] Le grand apport de Schumpeter a donc été de rapprocher cycles économiques longs et l'innovation majeure, appelée « destruction créatrice » parce qu'elle bouleverse les conditions de la production, déclasse toute une série d'entreprises et ouvre le champ à celles qui, prêtes à prendre le risque, tentent de domestiquer l'innovation nouvelle et de lui trouver des applications originales. La dynamiqu […] Lire la suite

DÉPRESSION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 3 168 mots

Dans le chapitre « Analyse dynamique »  : […] Le phénomène de la dépression peut relever d'une analyse dynamique. Et cela, de deux façons. […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 091 mots
  •  • 4 médias

Le terme développement n'est employé dans son acception économique que depuis les années 1950. Mais l'idée est plus ancienne. Elle constitue le thème central du livre d'Adam Smith, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations (1776), qui marque les débuts de l'économie politique moderne. La révolution industrielle qui s'étend à cette époque en Angleterre pose deux questions : […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

  • Écrit par 
  • Henri GUITTON
  •  • 6 469 mots

Dans le chapitre « Statique et dynamique »  : […] Puisque la science économique se construit à l'image des sciences dites exactes (c'est-à-dire emploie la méthode mathématique), il n'est pas étonnant de voir mise en première place l'idée d'équilibre. La perfection d'un système est d'être en équilibre, de réaliser une égalité entre les prétentions opposées des participants au marché. S'introduisent alors les expressions mêmes de la mécanique ratio […] Lire la suite

ÉCONOMIE SOCIOLOGIE DE L'

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 4 580 mots

Dans le chapitre « Une théorie de la dynamique économique »  : […] La sociologie économique propose une interprétation des évolutions historiques centrée sur la dialectique entre agents et structures. Pour expliquer le changement (par exemple les cycles courts et longs, mais aussi certaines formes d'anomie), elle accorde un rôle important à des notions comme « anticipation », « confiance », «  attente  » , « ajustement »/« désajustement », ou encore « conversion  […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'institutionnalisme  »  : […] La théorie néoclassique n'a pas remplacé la théorie classique sans difficulté, notamment en dehors de l'Angleterre. En Allemagne, l'école historique souligne les dimensions institutionnelle, politique et sociale des phénomènes économiques. Plutôt que privilégier la notion d'équilibre, l'analyse s'attache à analyser les évolutions des comportements, dynamiques et structures économiques. Introduite […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

  • Écrit par 
  • Michel ROSIER
  •  • 6 832 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le débat sur la transformation des valeurs en prix de production »  : […] La péréquation du taux de profit, alias la transformation des valeurs en prix de production , est la thèse de Marx qui a été la plus controversée. Le débat commence dès 1885, lors de la publication par Engels du livre III du Capital . Mais il prend véritablement tournure en 1907 avec la contribution de Ladislaus von Bortkiewicz, qui dit rectifier une erreur commise par Marx dans l'exposé de la pé […] Lire la suite

HISTORIQUE ALLEMANDE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 016 mots

Dans le chapitre « La première école historique allemande »  : […] Trois noms l'illustrent : ceux de Wilhelm Roscher (1817-1894), Bruno Hildebrand (1812-1878) et Karl Gustav Knies (1821-1898). Trois principes peuvent résumer leur doctrine : le premier est que, par sa nature même, l'économie politique ne peut être la même dans le temps et dans l'espace. Les conclusions que l'on tire de l'étude d'une société rurale ne s'appliquent pas à une société industrielle. […] Lire la suite

PROPAGATION ET IMPULSION EN ÉCONOMIE DYNAMIQUE, Ragnar Frisch - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe LE GALL
  •  • 936 mots

Dans le chapitre « Chocs exogènes et structure économique »  : […] L'introduction présente la perspective retenue par l'auteur, une perspective à la fois macroéconomique et dynamique donc « macro-dynamique », le terme étant ici inauguré par Frisch. La section 2 décrit la structure d'une économie de marché simplifiée. La section suivante permet alors de raffiner ce travail : un modèle mathématique représentant cette économie simplifiée est construit ; son caractè […] Lire la suite

SCHUMPETER JOSEPH ALOYS (1883-1950)

  • Écrit par 
  • Claude JESSUA
  •  • 1 713 mots

Dans le chapitre « L'entrepreneur capitaliste et l'innovation »  : […] Cette dynamique, Schumpeter en voit le principe dans l'action de l'entrepreneur capitaliste. Il ne s'agit pas pour le théoricien de l'évolution de retracer la genèse du capitalisme mais d'introduire, dans un système d'économie pure et statique, l'élément qui lui permettra de rejoindre le monde observable. Cet élément, c'est l'entrepreneur : son apparition est liée à la volonté de réaliser un prof […] Lire la suite

THÉORIE DE L'ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE, Joseph Aloys Schumpeter - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie L. COT
  •  • 830 mots

Dans le chapitre « Circuit et évolution »  : […] Le cadre est posé d'emblée. Dès les premières pages de Théorie de l'évolution économique , Schumpeter distingue le circuit économique de l'évolution économique. Le circuit est un modèle stationnaire, qui décrit en termes walrasiens (équilibre général, raisonnement à la marge, cadre statique, analogie mécanique) une économie sans crédit ni profit. L'évolution naît d'une rupture endogène des routi […] Lire la suite

VALEUR ET CAPITAL, John Richard Hicks - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 362 mots

Dans le chapitre « Renaissance de la théorie de l'équilibre général »  : […] L'ouvrage comprend quatre parties et un appendice mathématique. La perspective d'équilibre général, dans laquelle il s'inscrit, se caractérise par la recherche de fondements microéconomiques précis et par une attention particulière aux interdépendances des marchés. Dans la première partie, « La Théorie de la valeur subjective », Hicks donne un exposé synthétique de la théorie du consommateur, qui […] Lire la suite

WICKSELL JOHN GUSTAV KNUT (1851-1926)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 378 mots
  •  • 1 média

Mathématicien de formation, le Suédois Knut Wicksell ne vient que tardivement à l'économie. Après divers séjours à l'étranger, en particulier à Vienne où il suit l'enseignement de Bohm-Bawerk, il enseigne à l'université de Lund. Radical de tempérament, il prend une part active aux affaires publiques de son pays. On peut distinguer dans son œuvre deux parties essentielles. Une partie de ses travau […] Lire la suite