DURKHEIM (ÉCOLE DE)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Défense et illustration de la sociologie

Sans doute, l'originalité majeure de l'école durkheimienne réside-t-elle dans son souci de conserver à la discipline son statut de science, même si un certain nombre de successeurs de Durkheim ne manqueront pas de se démarquer par rapport à une orthodoxie que le maître lui-même n'aurait sans doute pas encouragée. Qu'il s'agisse de Célestin Bouglé (1870-1940) traitant du régime des castes en Inde ou surtout de Maurice Halbwachs (1877-1945), célèbre par ses travaux sur les classes sociales et la mémoire collective, les disciples de Durkheim ont défendu une conception de la sociologie « à la française » reposant sur l'existence d'objets sociaux possédant une nature irréductible à toutes autres classes d'objets.

Cette conception, au demeurant, a franchi les frontières de la France, et si, peu de sociologues se disent aujourd'hui durkheimiens de stricte obédience, peu refuseraient de reconnaître ce qu'ils continuent à devoir, dans leur formation et leur problématisation des phénomènes sociaux, à l'auteur du Suicide (1897), essai majeur de sociologie descriptive remontant du fait individuel vers le contexte existentiel collectif qui l'encadre. Ce type de démarche reste encore bien implanté dans nombre de recherches sociologiques, à l'exemple de la célèbre Distinction (1979), de Pierre Bourdieu. On peut dire de Durkheim et de son école qu'ils ont nourri de manière insigne les débats sur les problèmes sociaux tels qu'ils se sont posés aux sociétés modernes tout au long du xxe siècle. La fécondité de cette pensée, qui n'est sans doute concurrencée dans le champ des recherches sociales que par celle de Karl Marx, peut à juste titre être considérée comme exceptionnelle, et ne cesse pas de mériter l'estime de tout esprit cultivé et ouvert aux controverses de notre temps.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claude JAVEAU, « DURKHEIM (ÉCOLE DE) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/durkheim-ecole-de/