DUEL, grammaire

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Joseph MOGENET, 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 8 250 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Grammaire »  : […] La phrase, en grec, n'est pas moins souple. Langue à flexion (car il décline et il conjugue), le grec s'assure, en contrepartie de ses formes rigoureusement différenciées, une liberté presque entière dans l'ordre des mots. Un mot peut être lancé en tête, ou longtemps attendu et rejeté au vers suivant ; il peut glisser dans un mouvement régulier, harmonieux, ou bien faire saillie à un endroit inatt […] Lire la suite

NOMBRE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 619 mots

À part de rares exceptions lexicalisées, tout substantif est susceptible d'être à volonté employé dans l'énoncé au singulier ou au pluriel. Dans certaines langues, on rencontre, en outre, la désignation d'une paire d'objets dénombrables, le « duel ». Mais la catégorie du nombre connaît rarement une partition plus fine, quoique, a priori, cela ne soit pas impossible. Catégorie grammaticale qui semb […] Lire la suite

SLAVES

  • Écrit par 
  • Denise EECKAUTE, 
  • Paul GARDE, 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 22 527 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le substantif »  : […] Il y a, comme en indo-européen, trois genres : masculin, féminin et neutre ; à l'intérieur du masculin, il existe une tendance à distinguer deux sous-genres : animé et inanimé. Les trois nombres indo-européens : singulier, pluriel, duel, sont bien conservés en vieux slave, mais le duel a disparu dans les langues modernes, sauf dans le slovène et le sorabe. La déclinaison comprend dans la plupart […] Lire la suite