DUALITÉ ONDE-CORPUSCULE

ATOME

  • Écrit par 
  • José LEITE LOPES
  •  • 9 238 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Atome et mécanique quantique »  : […] La période comprise entre 1913 et 1925 est caractérisée par des efforts que déployèrent les théoriciens pour perfectionner le modèle de Bohr. C'est ainsi qu'en 1916 Sommerfeld a pu quantifier le mouvement de Kepler de l'électron dans l'atome d'hydrogène, les orbites de l'électron étant des ellipses dont le noyau atomique est un des foyers. Ces travaux de Sommerfeld furent les premiers à introduir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atome/#i_96192

BROGLIE LOUIS DE (1892-1987)

  • Écrit par 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  •  • 2 214 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La matière et le dualisme onde-corpuscule »  : […] L'optique avait été, tout au long de son histoire, dominée par le dualisme fameux : la lumière a-t-elle une origine corpusculaire (se réduit-elle à un ensemble de particules spécifiques ?), ou bien requiert-elle une genèse ondulatoire (est-elle constituée d'une série de vibrations d'un milieu spécifique, l'éther ?). Après l'avènement des conceptions corpusculaires issues de la physique de Newton, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-broglie/#i_96192

DAVISSON CLINTON JOSEPH (1881-1958)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 412 mots

Clinton Joseph Davisson est né le 22 octobre 1881 à Bloomington, dans l'Illinois (États-Unis). Fils d'un artisan, il obtient une bourse pour poursuivre ses études à l'université de Chicago en 1902, mais, faute d'argent, doit retourner un an plus tard à Bloomington pour y travailler pour une compagnie de téléphone. Robert Millikan, qui l'avait remarqué à Chicago, lui obtient alors un poste d'assist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clinton-joseph-davisson/#i_96192

EINSTEIN ALBERT (1879-1955)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 6 510 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Contributions à la théorie quantique »  : […] Einstein se rendit compte, peu après son travail sur les quanta de lumière, que ces derniers impliquaient une modification fondamentale de la théorie classique du rayonnement et des propriétés atomiques de la matière, c'est-à-dire la mécanique et l'électromagnétisme. Développant l'idée qu'il existe un lien entre la chaleur spécifique d'un corps et son spectre d'absorption, il fut conduit, dès 190 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-einstein/#i_96192

LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 6 171 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Optique corpusculaire, le photon »  : […] Le xix e  siècle vit le triomphe de l'optique ondulatoire, qui permettait d'analyser bien des phénomènes liés à la lumière (diffraction, polarisation, etc.), mais certains opposaient encore une résistance. Le premier d'entre eux est l'effet photoélectrique observé par Hertz en 1887 (l'explication en 1905 vaudra à Einstein son prix Nobel de 1921). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere/#i_96192

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les effets ondulatoires de l'électron »  : […] On sait, depuis les travaux de Louis de Broglie (1892-1927), qu'à chaque objet physique est associée une onde. Cette dualité onde-corpuscule donne bien sûr naissance à un ensemble de propriétés très variées puisqu'elle associe à des manifestations particulaires – localisation, quantification... – des effets ondulatoires marqués – probabilité de présence répartie dans l'espace, interférences... Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_96192

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 715 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Principe, réalisation et fonctionnement du microscope »  : […] L' effet tunnel est une conséquence de la dualité onde-corpuscule. Il se manifeste lorsqu'une particule doit traverser une région de l'espace, appelée barrière de potentiel, où son énergie totale est inférieure à son énergie potentielle. La traversée par effet tunnel de cette région, interdite au sens de la mécanique classique, est possible si la fonction d'onde associée à la particule s'étend su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie/#i_96192

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Bosons

  • Écrit par 
  • Claude COHEN-TANNOUDJI, 
  • Jacques DUPONT-ROC, 
  • Gilbert GRYNBERG, 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 727 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractère quantique de la lumière et interférences »  : […] Il y a de multiples preuves de la nécessité de quantifier le rayonnement. Cependant, dans les expériences d'optique, le caractère corpusculaire de la lumière est souvent difficile à mettre en évidence. Nous présentons ci-dessous une situation expérimentale où la description de la lumière en termes de photons est indispensable. Considérons un paquet d'ondes incident sur une lame séparatrice et deu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-bosons/#i_96192

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes AUGUSTIN, 
  • Michel PATY, 
  • Bernard PIRE
  •  • 16 242 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'électron quantique »  : […] La théorie quantique de l'électron a commencé par l'hypothèse de Louis de Broglie en 1923, qui suggère que l'association onde-corpuscule observée pour le photon est universelle : il associe à l'électron en mouvement une longueur d'onde λ =  h / p , où p est l'impulsion et h la constante de Planck et il prédit q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-fermions/#i_96192

QUANTIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude de CALAN
  •  • 5 277 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La mécanique ondulatoire et la mécanique des matrices »  : […] L'expérience a imposé l'idée que la lumière se présente tantôt comme une onde, tantôt comme un faisceau de corpuscules (les photons). Louis de Broglie (cf.  broglie ) rêve d'une théorie unifiée de la matière et du rayonnement. En 1924, il fait une proposition révolutionnaire : associer aussi une onde aux particules de matière. La fréquence de l'onde associée à chaque par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-quantique/#i_96192

THOMSON GEORGE PAGET (1892-1975)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 256 mots

Né le 3 mai 1892 à Cambridge (Grande-Bretagne), George Paget Thomson était le fils de John Joseph Thomson, le découvreur de l'électron. Professeur à l'université de Cambridge de 1914 à 1922, il occupa ensuite la chaire de philosophie naturelle de l'université d'Aberdeen (Écosse). De 1930 à 1952, il fut professeur à l'Imperial College de Londres puis retourna à Cambridge pour y diriger le Corpus Ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-paget-thomson/#i_96192


Affichage 

Physique quantique

vidéo

La description de l'atome et de ses constituants a nécessité l'élaboration d'une nouvelle physique, appelée physique quantiqueEn décembre 1900, Max Planck propose de décrire la matière chauffée comme un ensemble d'oscillateurs vibrants dont les échanges d'énergie sont « composés d'un... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Physique quantique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo