DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) ou MANUEL DIAGNOSTIQUE ET STATISTIQUE DES TROUBLES MENTAUX

APATHIE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 690 mots

Pour les philosophes de la Grèce antique, l’apathie renvoyait à l’insensibilité ou à l’impassibilité devant les passions et, en ce sens, elle avait une connotation positive, puisque censée combattre l’influence néfaste des passions sur la raison. Dans son acception courante actuelle, elle a acquis une signification négative et est associée au manque d’énergie et d’initiative ou à l’indifférence. […] Lire la suite

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'autisme, une maladie ou un ensemble de signes ? »  : […] L 'autisme a été défini comme entité nosographique par le psychiatre américain Leo Kanner en 1943. Kanner sépare ainsi l'arriération mentale, qui se réfère aux troubles de l'intelligence, de l'autisme, qui concerne l'ensemble du développement psychique de l'enfant. L'autisme est, chez le jeune enfant, la première identification de troubles mentaux qui entravent son développement comportemental […] Lire la suite

DYSPRAXIE ou TROUBLES DE L'ACQUISITION DE LA COORDINATION

  • Écrit par 
  • Caroline HURON
  •  • 1 110 mots

Le terme « dyspraxie » a été abandonné par l’ensemble des experts internationaux à la fin d’une conférence de consensus, tenue à London (Canada) en 1994, au profit de l’appellation « trouble de l’acquisition de la coordination » (T.A.C.). Le T.A.C. se définit comme une diminution des performances dans les activités de tous les jours qui requièrent une coordination motrice, à un niveau inférieur à […] Lire la suite

MALADIES MENTALES (NOSOGRAPHIE DES)

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 872 mots

La nosographie des maladies mentales, c'est-à-dire l'identification des signes cliniques et leur regroupement au sein d'une maladie définie, a de tout temps posé de délicats problèmes d'interprétation, eux-mêmes souvent liés aux représentations des troubles mentaux dans la société. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le besoin de disposer d'un outil permettant de rationaliser les diagnostics […] Lire la suite

PARAPHILIES ET TROUBLES PARAPHILIQUES

  • Écrit par 
  • Florence THIBAUT
  •  • 6 433 mots

Dans le chapitre « Histoire du concept : de la notion de perversion à la paraphilie »  : […] Au cours de l'histoire, toute société humaine a toujours imposé ses propres limites aux comportements sexuels en définissant ceux considérés comme acceptables ou au contraire comme inacceptables (ou déviants), avec cependant des variations importantes selon les cultures. Ainsi, si toutes les sociétés définissent des comportements sexuels déviants, la notion même de déviance est sujette à des chan […] Lire la suite

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 262 mots

Dans le chapitre « Personnalité et santé »  : […] Dans les croyances populaires, il est courant de penser que certaines personnalités sont prédisposées à développer certains troubles somatiques ou mentaux. Les études scientifiques, dont plusieurs méta-analyses, ont démontré que la personnalité ne constitue pas un facteur de risque en soi pour la plupart des troubles somatiques, comme les tumeurs ; mais aussi que la personnalité augmente parfois […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DES TROUBLES OBSESSIONNELS COMPULSIFS

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 1 060 mots

Les obsessions et les rituels sont décrits depuis très longtemps : par exemple, la scrupulosité morbide – qui peut s’apparenter à la rumination obsessionnelle – rapportée par les moines, en médecine les « monomanies raisonnantes » d’Esquirol ou encore la folie du doute notée par Legrand du Saulle évoquent des caractéristiques du trouble obsessionnel compulsif. Cependant, il revient à Pierre Janet […] Lire la suite

TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Bernadette ROGÉ
  •  • 1 554 mots

Les troubles du développement constituent un ensemble hétérogène de désordres qui se manifestent précocement par des difficultés globales d’adaptation ou par des problèmes plus circonscrits d’apprentissage ou de comportement. Ces troubles perturbent l’évolution du jeune enfant et induisent des déficits et des anomalies qualitatives dans le fonctionnement intellectuel, sensoriel, moteur ou du lang […] Lire la suite