FINANCIER DROIT

AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (A.M.F.)

  • Écrit par 
  • Anne DEMARTINI
  •  • 796 mots

Créée par la loi de sécurité financière du 1 er  août 2003 afin de rationaliser et d'améliorer l'efficacité du système français de régulation des marchés financiers, l'Autorité des marchés financiers (A.M.F.) est issue de la fusion de la Commission des opérations de Bourse (C.O.B.), du Conseil des marchés financiers (C.M.F.) et du Conseil de discipline de la gestion fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-des-marches-financiers/#i_82891

BANQUE - Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 880 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les ratios de solvabilité »  : […] Nous avons déjà analysé la principale cause de la fragilité des banques, à savoir la transformation de dépôts liquides en prêts illiquides. Un premier volet de l'intervention publique vise donc à limiter a priori cette transformation et par là même le risque de faillite des banques. C'est le rôle de la réglementation prudentielle qui oblige les banques à détenir suffisamment de capital et à diver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-economie-de-la-banque/#i_82891

BANQUE - Histoire de l'institution bancaire

  • Écrit par 
  • Patrice BAUBEAU
  •  • 6 502 mots

Dans le chapitre « Terminologie »  : […] Le terme banque désigne quatre réalités distinctes : des opérations  : porter un chèque au crédit du compte du déposant est une opération bancaire ; une activité , par exemple le fait de recevoir des dépôts et d'accorder des crédits ; un lieu  : l'établissement bancaire, par exemple les « palais d'argent » étudiés par l'historien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-histoire-de-l-institution-bancaire/#i_82891

BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

  • Écrit par 
  • Paul LAGNEAU-YMONET, 
  • Angelo RIVA
  •  • 2 874 mots

Dans le chapitre « Renforcement de la coordination internationale »  : […] Le 15 novembre 2008, le G20 a réuni, dans la capitale américaine, les chefs d'État ou de gouvernement des dix-neuf principales économies dans le monde ainsi que le président de la Commission européenne. Considérant que la gravité de la crise financière s'expliquait aussi par le manque de coordination internationale, le G20 a développé un long catalogue de mesures visant à réformer certaines insti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-la-crise-des-subprimes-et-le-systeme-bancaire/#i_82891

BOURSE - Réglementation des marchés boursiers

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 6 662 mots
  •  • 3 médias

L'histoire de la réglementation des marchés boursiers est rythmée par les crises. La première autorité publique chargée de protéger l'épargne et d'assurer le bon fonctionnement des marchés est créée aux États-Unis, en 1935, à la suite de la crise de 1929 : la Securities and Exchange Commission (S.E.C.) doit suppléer à l'insuffisance de l'autorégulation du marché par les intermédiaires. En juille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-reglementation-des-marches-boursiers/#i_82891

CRISES FINANCIÈRES - Régulation financière internationale

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 4 704 mots

Dans le chapitre « La régulation des grands groupes financiers à caractère systémique »  : […] La finance mondiale est aujourd’hui dominée par un petit nombre de grands groupes financiers, qualifiés d’« entités systémiques » par le G20 de Londres (avril 2009), dont la crise a révélé qu’ils pouvaient constituer une menace pour la stabilité du système financier international. Ces acteurs de la finance globalisée posent deux types de problèmes. Le premier problème lié à ces grands groupes fina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-regulation-financiere-internationale/#i_82891

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 7 775 mots

Dans le chapitre « Les instances de supervision »  : […] Dans chaque pays, il existe des instances chargées de surveiller la santé des banques, de vérifier l'application par elles de l'ensemble des réglementations et de traiter, au cas par cas, les situations de détresse bancaire caractérisée. Les mêmes principes valent pour la surveillance des sociétés d'assurance, des marchés de capitaux, etc. Des faillites bancaires mal anticipées et mal gérées, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-marches-de-capitaux/#i_82891

LA GRANDE DÉSILLUSION, Joseph Stiglitz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anne DEMARTINI
  •  • 1 217 mots

Dans le chapitre « Une gestion inadaptée des crises financières »  : […] Au-delà de leur soutien à des politiques de développement contestables, les institutions internationales ont également failli, selon Stiglitz, dans la gestion des crises économiques et financières qui ont jalonné les années 1990. En Asie du Sud-Est, dans les économies en transition ou dans les pays d'Amérique latine, la lutte contre l'inflation, au prix de l'austérité budgétaire et du maintien de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-grande-desillusion/#i_82891

MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POLLIN
  •  • 6 875 mots

Dans le chapitre « Le système juridique »  : […] Il ne faut pas cependant exagérer l'importance du déterminisme technologique. Bien des observations montrent qu'il est possible de financer et de mettre en œuvre les mêmes techniques de production selon des modalités très différentes. Un même stade de développement peut s'accommoder de formes d'organisation industrielle hétérogènes. Les déterminants des modèles de gouvernance ne sont donc pas simp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-systemes-financiers/#i_82891

PARADIS FISCAUX

  • Écrit par 
  • Jean de MAILLARD
  •  • 4 471 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les utilisateurs des paradis fiscaux et bancaires »  : […] La recherche d'avantages fiscaux ou de législations plus souples que celles des autres pays est l'intérêt le plus volontiers reconnu par les opérateurs, car il n'est pas connoté péjorativement. Parfois, ces pratiques sont encouragées par les États eux-mêmes. Ainsi, l'Organisation mondiale du commerce (O.M.C.) a condamné les États-Unis le 30 août 2002 pour leur système légal de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paradis-fiscaux/#i_82891