DRAME LYRIQUE

AIR, musique

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 3 282 mots

Dans le chapitre « L'air dans l'opéra, la cantate et l'oratorio »  : […] Dans ces formes d'expression musicale, l'air est une partie destinée à mettre le chanteur en valeur ; la priorité y est donc accordée à la mélodie. On peut donc distinguer les ensembles (chœurs, duos, trios, etc.), les récitatifs et les airs. Par opposition au récitatif, l'air représente un arrêt momentané du déroulement dramatique, propre à permettre un épanchement lyrique. Mais, dès la seconde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/air-musique/#i_34718

CHAUSSON ERNEST (1855-1899)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 530 mots

Compositeur français né à Paris, un des principaux disciples de César Franck, Ernest Chausson fit dans une certaine mesure le lien entre celui-ci et Debussy, son ami et protégé. Après des études de droit, il n'entre au Conservatoire qu'à l'âge de vingt-cinq ans, dans les classes de Massenet et de Franck (dont il suivra aussi l'enseignement à titre privé, et qu'il soutiendra ensuite autant qu'il le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-chausson/#i_34718

LE CRÉPUSCULE DES DIEUX (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 560 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un opéra ambivalent »  : […] Le Crépuscule des dieux fait preuve d'une double ambivalence. Sur le plan formel tout d'abord, l'œuvre semble tiraillée entre la structure archaïque d'un livret qui, avec ses chœurs, ses duos et trios, semble encore incarner ce grand opéra romantique dont Wagner a déclaré la caducité, et une écriture musicale qui, au contraire, a poussé au maximum de sa sophistication novatrice le procédé de com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-crepuscule-des-dieux/#i_34718

DEBUSSY CLAUDE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 762 mots
  •  • 21 médias

22 août 1862 Achille-Claude Debussy naît à Saint-Germain-en-Laye. 1884 Debussy remporte le prix de Rome avec sa cantate L'Enfant prodigue , « scène lyrique pour soprano, baryton et ténor avec orchestre » (L 57) . 29 décembre 1893 Le Quatuor à cordes en sol mineur (opus 10, L 85) est créé à Paris, à la Société nationale de musique, par le Quatuor Ysäye . 22 décembre 1894 Prélude à l'après-m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debussy-reperes-chronologiques/#i_34718

DUKAS PAUL (1865-1935)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 674 mots

Paul Dukas relève de cette rare catégorie de compositeurs qui « ne se résignèrent qu'au chef-d'œuvre » : bien qu'ayant vécu soixante-dix ans, il se limita à sept œuvres principales et à cinq partitions plus réduites, dont Prélude élégiaque sur le nom de Haydn (1909), pour le centenaire de la mort de ce maître, et La Plainte au loin du faune (1920), en mémoire de Debussy. Durant les deux dernière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-dukas/#i_34718

INDY VINCENT D' (1851-1931)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 847 mots
  •  • 1 média

Du compositeur ou du pédagogue, on ne sait auquel il faut accorder la première place : l'un et l'autre sont d'importance considérable ; l'un et l'autre se mêlent d'ailleurs ; d'Indy n'a jamais cessé d'être professeur en composant, comme il n'a jamais cessé, en enseignant, d'être un homme de principes, intransigeant encore que généreux et bienveillant. Originaire du midi de la France (bien que né […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-d-indy/#i_34718

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les années 1980-2000 »  : […] Le foisonnement du théâtre italien, impressionnant jusqu'à la moitié des années 1980, a subi d'importants contrecoups par la suite, d'abord à cause de la domination croissante de la télévision qui, à travers le réseau des chaînes privées, a marqué le début de la spectacularisation qui caractérise l'ère berlusconienne. Par ailleurs, la carence dans la gestion des instances de tutelle, aboutissant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_34718

LALO ÉDOUARD (1823-1892)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 703 mots

Compositeur français dont l'un des buts fut de favoriser la création d'une école française de symphonistes, à l'instar de ce qui, dans le monde germanique, permit, un siècle auparavant, l'éclosion de Beethoven, de Schubert, de Schumann. « Musicien de transition, il suit la ligne de sa génération avec les idées de ses successeurs » (Alain Pâris, « Édouard Lalo... un coup de soleil dans la musique f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-lalo/#i_34718

LEITMOTIV

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 308 mots

Terme allemand signifiant « motif conducteur », mais passé dans la langue française, parmi d'autres, en raison notamment de ses résonances wagnériennes. Inventé par Hans von Wolzogen (1848-1938), leitmotiv désigne un court motif mélodique, harmonique ou rythmique, très caractérisé, servant à illustrer ou à individualiser, au cours d'un drame lyrique, un personnage, une idée ou un sentiment. On en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leitmotiv/#i_34718

MÉLODRAME, musique

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 473 mots

Dans la tragédie grecque, le mélodrame (de mélos , chant, et drama , acte) désigne le dialogue chanté entre le coryphée et un personnage. Le mot reparaît à la fin du xviii e  siècle pour désigner un genre musical nouveau, non plus un dialogue chanté mais « un genre de drame dans lequel les paroles et la musique, au lieu de marcher ensemble, se font entendre successivement, et où la phrase parlée e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melodrame-musique/#i_34718

OPÉRA - Histoire, de Peri à Puccini

  • Écrit par 
  • Jean-Vincent RICHARD
  •  • 9 136 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « Monteverdi et le premier âge d'or italien »  : […] La présence de Vincenzo Gonzague, duc de Mantoue, à Florence lors du fameux mariage royal a conduit, peut-être un peu vite, certains historiens à conclure que Claudio Monteverdi (1567-1643) avait assisté à l' Euridice . Rien n'est venu confirmer cette hypothèse, mais il reste certain que Monteverdi, qui menait lui-même des recherches parallèles à celles des Florentins – les Livres III, IV et V des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-histoire-de-peri-a-puccini/#i_34718

OPÉRA - Les techniques d'écriture

  • Écrit par 
  • Yves GÉRARD
  •  • 3 850 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ouverture »  : […] D'abord simple fanfare annonciatrice du début de la pièce, confiée aux instruments à vent, l'ouverture deviendra un morceau orchestral élaboré, indépendant puis progressivement relié au contenu même de l'opéra. Deux modèles furent adoptés par les compositeurs : celui de la « sinfonia » en trois mouvements (allegro-andante-allegro), prélude quelque peu léger mais brillant qui introduisait l'opéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-les-techniques-d-ecriture/#i_34718

L'OR DU RHIN (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 2 119 mots
  •  • 1 média

Das Rheingold ( L'Or du Rhin ) de Richard Wagner, prologue de la tétralogie Der Ring des Nibelungen ( L'Anneau du Nibelung ), sur un livret du compositeur, a été créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich le 22 septembre 1869, sous la direction de Franz Wüllner, avec Sophie Stehle (Fricka), Henriette Müller (Freia), Emma Seehofer (Erda), Anna Kaufmann (Woglinde), Therese Vogl (Wellgu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-or-du-rhin/#i_34718

ORATORIO PROFANE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 471 mots

Dénomination utilisée pour la première fois par Schumann, et servant parmi d'autres à caractériser de grands ouvrages épiques ou lyriques avec solistes et chœurs, destinés au concert. Jusqu'au xviii e  siècle, le nom d'oratorio est en principe réservé aux ouvrages d'inspiration religieuse, et les compositions profanes sont dotées des appellations les plus diverses. C'est ainsi qu'à côté de ses ora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oratorio-profane/#i_34718

OUVERTURE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 782 mots

Sous son acception la plus générale, l'ouverture désigne le morceau d'orchestre joué à rideau fermé avant une représentation d'opéra, voire avant tout spectacle (ouverture écrite par Beethoven pour son ballet Prométhée ). Le premier exemple connu en est sans doute la petite fanfare intitulée toccata précédant l' Orfeo de Monteverdi (1607) : pendant plus d'un demi-siècle, on trouvera ainsi au déb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouverture-musique/#i_34718

PARSIFAL (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 635 mots
  •  • 1 média

Parsifal de Richard Wagner , festival scénique sacré (« Bühnenweihfestspiel ») sur un texte du compositeur d'après des sources médiévales (au premier chef desquelles le Parzival de Wolfram d'Eschenbach), envisagé dès 1857, a été composé entre 1877 et 1882, et créé à Bayreuth le 26 juillet 1882, sous la direction de Hermann Levi, avec Amalia Materna (Kundry), Hermann Winkelmann (Parsifal), Theodo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parsifal-r-wagner/#i_34718

PEDRELL FELIPE (1841-1922)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 728 mots

L'influence de Felipe Pedrell, compositeur, historien, musicologue, critique espagnol, d'origine catalane, fut et demeure considérable — à côté de celle de son contemporain Francisco Asenjo-Barbieri (1823-1894) — sur l'entrée de la musique espagnole dans le mouvement esthétique moderne. Son élève, Manuel de Falla, a écrit à son sujet : « Pedrell fut un maître dans toute l'acception du mot : par s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felipe-pedrell/#i_34718

PELLÉAS ET MÉLISANDE (C. Debussy)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 468 mots
  •  • 1 média

Publié en mai 1892, le drame en cinq actes de Maurice Maeterlinck Pelléas et Mélisande est créé à Paris, au théâtre des Bouffes-Parisiens, le 17 mai 1893. Claude Debussy (1862-1918) assiste à une des premières représentations mais il a déjà lu l'œuvre et, fasciné par celle-ci, décidé d'en tirer un opéra. En août 1893, il obtient de Maeterlinck les autorisations nécessaires. En deux ans (septembre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelleas-et-melisande/#i_34718

SCARLATTI DOMENICO (1685-1757) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 633 mots
  •  • 4 médias

26 octobre 1685 Sixième des dix enfants du compositeur Alessandro Scarlatti, Giuseppe Domenico Scarlatti naît à Naples ; il est contemporain de Georg Friedrich Haendel (né le 23 février 1685) et de Jean-Sébastien Bach (né le 21 mars 1685), et de deux ans le cadet de Jean-Philippe Rameau (baptisé le 25 septembre 1683). Ayant accompli une grande partie de sa carrière dans la péninsule Ibérique, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scarlatti-reperes-chronologiques/#i_34718

SERIA OPERA

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 789 mots

Par opposition à l'opera buffa, mais en coexistence avec lui, l'opera seria est un terme désignant en Italie, dès le début du xviii e  siècle, un type d'opéra fondé essentiellement, selon des règles musicales et dramatiques bien précises avant de devenir tyranniques, sur une succession de situations nobles ou tragiques plus ou moins comparables (toute question de valeur mise à part) à celles des t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-seria/#i_34718

SIEGFRIED (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 572 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'ombre à la lumière »  : […] Siegfried , qui s'achève sur un solaire duo d'amour, constitue un intermède heureux dans la marche inexorable qui mène implacablement des doubles fautes originelles de Wotan et d'Alberich au crépuscule des dieux. Des sombres grottes de Mime et de Fafner, au rocher de Brünnhilde, le drame musical est d'ailleurs tout entier sous-tendu par l'image sonore et visuelle d'une accession à la lumière : en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siegfried-r-wagner/#i_34718

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PIGNARRE
  •  • 8 346 mots

Dans le chapitre « Du siècle des Lumières à l'ère industrielle »  : […] Dans toute l'Europe, le théâtre compte désormais parmi les lieux d'élection où se célèbrent les rites de l'esprit de société. Néanmoins, en ce temps où le mouvement des idées commande l'évolution conjuguée des mœurs et des formes littéraires, la création dramatique reste en retrait par rapport, en particulier, à l'essor du roman. En France, le fait caractéristique est la décomposition de la tragéd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-histoire/#i_34718

VERDI GIUSEPPE

  • Écrit par 
  • Gilles de VAN
  •  • 2 658 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « « Du bref et du sublime... » »  : […] Contrairement à Wagner, auquel on le compare souvent, Verdi n'est nullement un théoricien, et c'est dans sa correspondance que l'on peut glaner ça et là ses idées sur l'opéra : classique par l'importance qu'il accorde au « métier », romantique par la primauté absolue donnée au cœur et par l'intolérance vis-à-vis de toute entrave opposée au créateur, Verdi se fait une idée assez peu mystique et plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-verdi/#i_34718

WAGNÉRISME

  • Écrit par 
  • Jean PAVANS
  •  • 1 860 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’œuvre d’art totale »  : […] Le wagnérisme en tant que doctrine de Wagner est avant tout une esthétique du drame musical, exposée dans ses traités Das Kunstwerk der Zukunft ( L'Œuvre d'art de l'avenir , 1849) et Oper und Drama ( Opéra et drame, 1851) , et résumée par le terme allemand de Gesamtkunstwerk , ou « œuvre d'art totale », dont la tragédie antique grecque est le modèle perdu, devant être retrouvé par d'autres moyens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wagnerisme/#i_34718

WAGNER RICHARD

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 4 193 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L’exil à Zurich »  : […] Le projet de création de Lohengrin à Dresde échoue pour des raisons autres qu’artistiques. Car les sympathies de Wagner pour les mouvements révolutionnaires, et même anarchistes, en cohérence avec ses idées sur la rénovation de l’art et du théâtre l’amènent à fréquenter August Röckel, chef d’orchestre et compositeur très politisé, et, en 1848, Mikhaïl Bakounine. Il prend une part active aux émeut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-wagner/#i_34718

LA WALKYRIE (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 2 049 mots
  •  • 1 média

Die Walküre ( La Walkyrie ) de Richard Wagner, première journée de la tétralogie Der Ring des Nibelungen ( L'Anneau du Nibelung ), sur un livret du compositeur, a été créée au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich le 26 juin 1870, sous la direction de Franz Wüllner, avec Therese Vogl (Sieglinde), Sophie Stehle (Brünnhilde), Anna Kaufmann (Fricka), August Kindermann (Wotan), Heinrich Vogl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-walkyrie/#i_34718

ZARZUELA

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 954 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La zarzuela aux XIXe et XXe siècles »  : […] La première moitié du xix e  siècle est sombre pour l'Espagne, appauvrie par les conflits et les luttes politiques : guerre d'indépendance, règnes ou régence remis en cause par des guerres civiles, république éphémère, soulèvement des colonies d'Amérique, qui coûtent très cher... Durant les premières années du siècle, Joseph Bonaparte tente, sans succès, d'implanter l'opéra-comique français en Esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zarzuela/#i_34718


Affichage 

Caricature de Wagner

photographie

Caricature viennoise de Richard Wagner (1813-1883) à l'époque de la création de Parsifal 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Traviata

photographie

La soprano italienne Marietta Piccolomini dans le rôle-titre de La Traviata (1853), opéra de l'Italien Verdi (1853), au Her Majesty's Theatre de Londres, en 1856 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Vincent d'Indy

photographie

Le Français Vincent d'Indy (1851-1931), compositeur et pédagogue 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Caricature de Wagner
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Traviata
Crédits : Hulton Getty

photographie

Vincent d'Indy
Crédits : Hulton Getty

photographie