DRACULA

BROWNING TOD (1882-1962)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 044 mots
  •  • 2 médias

Le premier et le plus célèbre des cinéastes fantastiques américains était un homme qui se méfiait du surnaturel, le déjouant souvent ou s'en moquant dans ses films, pour insister sur la vraie nature de l'étrange : celle qui habite l'âme humaine. Il était plus proche d'un auteur réaliste tel que Eric von Stroheim que de ses nombreux épigones plus soucieux d'effets chocs que de recherches psychologi […] Lire la suite

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 074 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'âge d'or du film fantastique américain (1931-1939) »  : […] De 1931 à 1939, aux États-Unis, c'est véritablement l'âge d'or du cinéma fantastique. On y assiste à l'avènement des grands mythes inspirés des classiques de la littérature de l'étrange et de l'effroi. Dracula , réalisé par Tod Browning et présenté le 14 février 1931 aux États-Unis, est le premier film sonore d'épouvante. Adapté de l'œuvre de Bram Stoker qui avait inspiré Nosferatu , le Dracula […] Lire la suite

GOTHIQUE LITTÉRATURE & CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 6 387 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le mythe transformé : le néogothique »  : […] À la fin des années 1960, Angela Carter commence à publier des récits très originaux, fondés en partie sur une réinterprétation ironique de motifs comme la maison gothique, espace domestique carcéral et aliénant pour la femme. Dans The Bloody Chamber and Other Stories (1979), elle réécrit des contes de fées canoniques comme « Le Petit Chaperon rouge » ou « Barbe-Bleue », symbole du pouvoir patr […] Lire la suite

LEE CHRISTOPHER (1922-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 507 mots
  •  • 1 média

L’acteur britannique Christopher Lee excella à inspirer la peur par sa seule présence dans des rôles de méchant emblématique allant du vampire – comme le comte Dracula, dans Le Cauchemar de Dracula ( Horror of Dracula , 1958) et ses suites – au sorcier Saroumane dans les adaptations cinématographiques des romans de fantasy de J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des anneaux ( The Lord of the Rings) […] Lire la suite

LUGOSI BELA (1882-1956)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 740 mots

De son vrai nom Blasko Béla Ferenc Dezco, Bela Lugosi est né le 20 octobre 1882 à Lugos en Hongrie (aujourd'hui Lugoj, en Roumanie). À onze ans, Lugosi s'enfuit de chez lui et vit de petits boulots, notamment au théâtre. Il s'inscrit à l'Académie d'art dramatique de Budapest et débute sur les planches en 1901. De 1913 à 1919, il fait partie de la troupe du Théâtre national. Toujours à Budapest, il […] Lire la suite

MURNAU FRIEDRICH WILHELM

  • Écrit par 
  • Denis MARION
  •  • 1 507 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'horreur à l'Éden »  : […] De son vrai nom Friedrich Wilhelm Plumpe, né à Bielefeld (Westphalie), mort à Hollywood par suite d'un accident d'auto, Murnau, en vingt-deux ans, dirige vingt-deux films, dont une dizaine seulement sont conservés et quatre sont considérés comme des classiques : Nosferatu (1921-1922) , Le Dernier des hommes (1924), L'Aurore (1927) et Tabou (1931). Nosferatu est un démarquage de Dracula , roman de […] Lire la suite

NOSFERATU LE VAMPIRE (F. W. Murnau), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 189 mots
  •  • 1 média

Si l'expressionnisme cinématographique est né en 1919 avec Le Cabinet du docteur Caligari , de Robert Wiene, il trouve une manière d'accomplissement avec Nosferatu . F. W. Murnau (1888-1931) le fait passer du simple « jeu » esthétique, à une dimension métaphysique, où se déploie la lutte de la Lumière et des Ténèbres. Alors que Le Cabinet du docteur Caligari se donnait comme un pur théâtre mental […] Lire la suite

STOKER ABRAHAM dit BRAM (1847-1912)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Auteur britannique, né le 8 novembre 1847 à Dublin, mort le 20 avril 1912 à Londres. Abraham Stoker, dit Bram, est un enfant maladif qui ne peut se tenir debout ou marcher avant l'âge de sept ans. Il surmonte sa faiblesse et devient un athlète exceptionnel et un joueur de football à l'université de Dublin. Devenu fonctionnaire au château de Dublin, il travaille parallèlement comme critique de thé […] Lire la suite

VAMPIRE, cinéma

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 890 mots
  •  • 1 média

Le thème du vampire doit sa célébrité au cinéma. Dès le xviii e  siècle, Dom Calmet avait réuni tous les éléments du mythe (monstre buveur du sang des vivants, qui ne peut mourir que d'un pieu enfoncé dans le cœur), éléments repris, au xix e  siècle, par Collin de Plancy dans son Dictionnaire infernal et par de nombreux écrivains russes (Gogol, Alexis Tolstoï), anglo-saxons (Polidori, Montaigue R […] Lire la suite