DOPA (dihydroxyphénylalanine)

ADRÉNALINE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 3 562 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Biosynthèse »  : […] La voie de synthèse des catécholamines à partir de la tyrosine, et accessoirement de la phénylalanine, est simple . Elle implique quatre étapes : hydroxylation du noyau phénolique ; décarboxylation de la chaîne latérale ; hydroxylation de la chaîne latérale ; N-méthylation. Les différentes enzymes impliquées ont été caractérisées et isolées. Toutes sont solubles et présentes dans le cytosol des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrenaline/#i_31987

AMINOACIDES ou ACIDES AMINÉS

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 4 605 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Décarboxylation »  : […] C'est un processus général des tissus animaux et végétaux et des micro-organismes. Elle s'effectue suivant la réaction . Plusieurs des enzymes responsables ont été cristallisés ; ils admettent le pyridoxal-5 phosphate pour coenzyme . L' aromatique  L  aminoacide-décarboxylase permet la décarboxylation de la 3,4-dihydroxy-phénylalanine (DOPA) en dopamine, de l'hydroxy-5 tryptophane en hydroxy- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amino-acides-acides-amines/#i_31987

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Excitabilité corticale, sous-corticale et noyaux gris centraux »  : […] Les substances pharmacologiques, phénobarbital, phénytoïne par exemple, diminuent l'excitabilité du cortex, ce qui justifie leur emploi dans le traitement de l'épilepsie. Au niveau des noyaux gris centraux (thalamus, corps strié), certaines substances permettent d'améliorer les troubles de la maladie de Parkinson, causés par des lésions du locus niger (fig. 5) . La constatation que les substanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_31987

PSYCHOPHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre DENIKER
  •  • 4 806 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Psychopharmacologie et biochimie cérébrale »  : […] Des progrès considérables ont été réalisés, à partir des années 1960, grâce aux connaissances acquises sur les mécanismes d'action des médicaments au niveau des cellules nerveuses et de leurs connexions ou synapses. En particulier, on a découvert leur rôle à l'égard des substances chimiques, dites « neurotransmetteurs », qui permettent le passage de l'influx nerveux. De même, on a pu préciser qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopharmacologie/#i_31987

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 153 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Biosynthèse »  : […] La biosynthèse des catécholamines se fait à partir de la L- tyrosine fournie soit par l'alimentation, soit par hydroxylation de la phénylalanine dans le foie . L'hydroxylation de la tyrosine conduit à la 3,4-dihydroxyphénylalanine ou DOPA. C'est l'étape limitante de la biosynthèse, car toute inhibition de l'hydroxylase retentit sur la quantité d'adrénaline produite et sur son stockage. La DOPA e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrenales/#i_31987


Affichage 

Décarboxylation des amino-acides aromatiques

dessin

tabl 3 - Décarboxylation des amino-acides aromatiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Décarboxylation des amino-acides aromatiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin