DON JUAN (G. G. Byron)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un don Juan burlesque

Le don Juan de Byron survit à une invraisemblable suite de péripéties et de tribulations qui lui font parcourir toute l'Europe du xviiie siècle, de Séville à Londres, en passant par une île de la mer Ionienne (théâtre de la rencontre avec la belle Haidée et son farouche pirate de père), la Turquie (où il séjourne dans le harem du sultan), Saint-Pétersbourg (où il devient l'amant de la Grande Catherine). De surcroît, il ne manque pas de courage et parvient à conserver un semblant de dignité au milieu de situations bouffonnes ou compromettantes.

La subversion du genre épique à laquelle se livre Byron est des plus féroces, et se double d'une insolente maîtrise des ressorts aventureux de la littérature picaresque. L'aléa, l'arbitraire se taillent la part du lion dans un récit qui voit l'antihéros subir passivement la loi d'un destin capricieux et indifférent au sort des hommes. La conduite du récit y est totalement désinvolte, donnant même l'apparence d'être bâclée, quand le narrateur abandonne son personnage au beau milieu d'une bataille, pour le transporter à l'autre bout du continent, ou le délaisse le temps de longues digressions, sur le modèle de celles ménagées dans le Tristram Shandy (1760-1767) de Laurence Sterne : « Que voulez-vous ? il faut bien que le monde tourne sur son axe, emportant avec lui le genre humain, têtes et queues : il nous faut tous vivre et mourir, faire l'amour et payer l'impôt, et tourner notre voile au vent, de quelque côté qu'il souffle. » Du reste, les multiples interventions de l'auteur, ainsi que les développements métaphysiques auxquels elles donnent lieu, finissent par donner un tour « conversationnel » au poème, qui enfle à mesure que croît ce spirituel bavardage. Ainsi Byron, qui se plaît à vagabonder en toute liberté, joue-t-il à plein des effets de contraste entre sa veine romanesque et ses penchants au raisonnement. Mais l'originalité de l'œuvre réside surtout dans le choix de l'ottava rima, strophe de huit vers en vigueur chez les poètes comiques italiens, en raison [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Les derniers événements

Espagne. Renoncement de Felipe VI à l’héritage de son père Juan Carlos. 4-15 mars 2020

Le 4, le quotidien suisse la Tribune de Genève révèle que la justice genevoise a engagé une enquête pour soupçon de blanchiment d’argent aggravé en 2018, à la suite de la découverte d’un don de 65 millions de dollars effectué en 2012 par l’ancien monarque […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc PORÉE, « DON JUAN (G. G. Byron) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/don-juan-livre-de-g-g-byron/