DON CARLOS (G. VERDI)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une tragédie du pouvoir

Avec Don Carlos, Verdi joue pleinement le jeu du grand opéra, un genre dans lequel il souhaite s'imposer au même titre que Giacomo Meyerbeer. Ce dernier en avait fixé les règles : un ouvrage sérieux, souvent en cinq actes, qui contient des airs virtuoses, laisse une grande place au chœur et à l'orchestre, comporte un ballet et offre des scènes spectaculaires.

Contrairement aux autres opéras de Verdi qui s'appuient sur trois ou quatre personnages principaux, Don Carlos repose sur six protagonistes, également importants et bien traités vocalement : le Grand Inquisiteur n'a pas d'air qui lui soit propre, mais quelle sombre majesté dans son dialogue avec le roi et comme il mate la révolte populaire ; il représente la politique de l'Église et force le roi à se plier à ses volontés. Le marquis de Posa, personnage ici parfaitement anachronique car favorable à la liberté des peuples, rejette le pouvoir répressif du roi : quand celui-ci lui affirme que son action a établi la paix (« J'ai de ce prix sanglant payé la paix du monde », acte II, deuxième tableau – les citations font référence à la version de 1867), Posa demande la liberté pour les Flandres) ; avec ses deux grands airs, c'est un rôle idéal pour un baryton. Eboli est un peu comme Posa, bizarrement accrochée à l'intrigue, mais avec deux airs superbes, la chanson du voile (acte II, deuxième tableau) et « Ô don fatal » (acte IV, premier tableau), elle campe une ambitieuse séduisante. Philippe II est très attachant : dur, cruel, cet autocrate se révèle un homme solitaire et malheureux, et son grand air « Elle ne m'aime pas ! » (acte IV, premier tableau) est un des plus beaux portraits de tyran chez Verdi. Élisabeth est pathétique : amoureuse et juvénile, elle doit sacrifier son amour à son devoir et se préparer à une vie de souffrance ; sa ligne mélodique, sans cesse mélancolique après le premier acte, est toujours émouvante. Don Carlos, enfin, représente l'aboutissement du héros verdien : tenté par une vie héroïque [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gilles de VAN, « DON CARLOS (G. VERDI) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/don-carlos-livre-de-g-verdi/