BAUDIS DOMINIQUE (1947-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le journaliste et le politique

Dominique Baudis est né le 14 avril 1947 à Paris. Son père, Pierre Baudis, était une figure politique du centre droit, cinq fois député de Haute-Garonne entre 1958 et 1988, parlementaire européen de 1979 et 1984 et maire de Toulouse de 1971 à 1983. Autant de mandats que Dominique Baudis conquerra à son tour, après avoir poursuivi une brillante carrière dans le journalisme audiovisuel.

Dominique Baudis

Dominique Baudis

Photographie

Après une carrière de journaliste et une brillante carrière politique au centre droit, Dominique Baudis a su affirmer son indépendance à la tête du Conseil supérieur de l'audiovisuel, puis en assumant le premier la fonction constitutionnelle de Défenseur des droits. 

Crédits : H. Villalobos/ Corbis

Afficher

Dès ses études à l’Institut d’études politiques de Paris, Dominique Baudis manifeste un fort intérêt pour la politique. En 1965, âgé de dix-huit ans, il s’engage au sein l'Association nationale des jeunes du Centre démocrate, puis en devient le secrétaire général en 1969. Élu au conseil municipal de Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine en 1971, il n’exerce ce premier mandat que brièvement, puisqu’il est appelé sous les drapeaux et choisit d’effectuer son service militaire dans le cadre de la coopération, à Beyrouth, en tant que journaliste pour Radio Liban. Il apprécie le pays et, une fois sa mission de coopérant achevée, reste sur place en tant que correspondant de l'O.R.T.F. puis de T.F.1. Il est blessé quelques mois après le déclenchement de la guerre civile en 1975, et quitte finalement le pays en 1976. Il devient alors grand reporter pour T.F.1, puis présente le journal télévisé de 20 heures de cette chaîne de 1978 à 1980. Il rejoint alors FR3 pour présenter le Soir-3.

À la fin de 1982, Dominique Baudis quitte l’audiovisuel public pour se porter candidat à la succession de son père à la mairie de Toulouse. Se présentant sous l’étiquette du Centre des démocrates sociaux, l’une des composantes de l’Union pour la démocratie française (U.D.F.), et profitant de la notoriété acquise en tant que présentateur du journal télévisé, Dominique Baudis l’emporte [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

25 mars 2005 • FranceNon-lieu général dans le volet toulousain de l'affaire Alègre.

en février 2002, d'avoir été l'organisateur, dans les années 1990, à Toulouse, de soirées sadomasochistes auxquelles participaient des personnalités de la ville. L'affaire était rendue publique en avril. En mai, Dominique Baudis, ancien maire de Toulouse et président du Conseil supérieur [...] Lire la suite

17 septembre 2003 • FranceMise hors de cause de Dominique Baudis dans l'affaire Alègre.

Confrontée à Dominique Baudis, ancien maire de Toulouse, dans le cadre de l'enquête sur l'existence d'un réseau de prostitution dans cette ville, l'ex-prostituée « Fanny » revient sur les accusations de viol qu'elle avait portées en juillet contre lui, et le met hors de cause. L'instruction avait déjà permis de démonter des accusations identiques portées dès février contre Dominique Baudis par une autre prostituée, « Patricia ».  [...] Lire la suite

1er-19 juin 2003 • FranceDéveloppements dans l'affaire Alègre.

, ainsi que les accusations portées à l'encontre de personnalités de la ville parmi lesquelles l'ancien maire Dominique Baudis. Le 14, dans un entretien avec la presse, Dominique Baudis dénonce, une nouvelle fois, une « machination ». Il met en cause, maintenant, d'anciens syndicalistes F.O [...] Lire la suite

18-30 mai 2003 • FranceDébut de l'affaire Alègre.

Le 18, Dominique Baudis, ancien maire de Toulouse et président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (C.S.A.), choisit de « faire face à la rumeur » en démentant, à la télévision, toute implication dans la nouvelle « affaire Alègre ». Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en février 2002 [...] Lire la suite

17 janvier 2001 • FranceNomination de Dominique Baudis à la présidence du C.S.A.

Le président Chirac nomme Dominique Baudis à la présidence du Conseil supérieur de l'audiovisuel (C.S.A.), poste auquel il succède à Hervé Bourges. Ancien journaliste, député-maire (U.D.F.) de Toulouse et président du comité éditorial du Figaro, Dominique Baudis a l'obligation [...] Lire la suite

12 juin 1994 • FranceAffaiblissement des grandes listes aux élections européennes en raison du vote protestataire.

des Bouches-du-Rhône (République et Liberté) Bernard Tapie, qui obtient 12,03 p. 100 des voix et 13 élus. Incarnant une droite hostile à l'Europe de Maastricht, Philippe de Villiers, qui présentait une liste dissidente de la liste U.D.F.-R.P.R. de Dominique Baudis, avait été finalement reconnu [...] Lire la suite

21 mars - 2 avril 1993 • FranceVictoire de l'opposition aux législatives, Édouard Balladur Premier ministre, Philippe Séguin président de l'Assemblée nationale.

Labarrère et vingt-six au candidat communiste Georges Hage. Au premier tour, il avait devancé Dominique Baudis (U.D.F.), par deux cent soixante-six voix contre cent quatre-vingts.  [...] Lire la suite

6-23 avril 1989 • FranceDivisions de l'opposition avant les européennes.

, maire (R.P.R.) de Lyon, et Dominique Baudis, maire (apparenté U.D.C.) de Toulouse, cette initiative reçoit le soir même l'appui de Simone Veil. Le 8, au conseil national du R.P.R., convoqué d'urgence, le courant rénovateur de Michel Noir ne recueille que 12,66 p. 100 des voix contre 87,34 p. 100 [...] Lire la suite

28 septembre 1986 • FranceÉlection législative partielle en Haute-Garonne

de Paris, a accepté de conduire la liste socialiste opposée à celle, unique pour la majorité, qui est conduite par Dominique Baudis, maire (U.D.F.) de Toulouse, qui ne manque pas, tout au long de la campagne électorale, de dénoncer ce « parachutage ». Au terme d'une campagne électorale largement [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Blaise MAGNIN, « BAUDIS DOMINIQUE - (1947-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-baudis/