DOMAINE ROYAL

ALBIGEOIS (CROISADE CONTRE LES)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 146 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La croisade « royale » (1224-1229) »  : […] Philippe Auguste, luttant contre l'Angleterre et contre l'Empire, et le plus souvent en mauvais termes avec la papauté, n'avait pas voulu intervenir directement en Languedoc, se contentant d'y sauvegarder la suzeraineté française. Son fils, Louis VIII (roi de 1223 à 1226), après avoir repris le Poitou aux Anglais (1224), se tourna vers le Midi, auquel il s'était vivement intéressé dès le règne de […] Lire la suite

APANAGE

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 3 161 mots

Dans le chapitre « Naissance des apanages (XIe-XIIIe siècle) »  : […] Pendant le xi e et le xii e siècle, le problème de la dotation des enfants puînés du roi ne reçut pas de solution institutionnelle. La succession au trône évoluait de façon empirique : jusqu'à Philippe Auguste (associé au trône par son père Louis VII quelques mois avant sa mort en 1180), les rois faisaient couronner leur successeur. Le droit d' aînesse, qui s'établissait fermement dans la féodal […] Lire la suite

BAILLIAGES & SÉNÉCHAUSSÉES

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 296 mots

Ils apparaissent vers la fin du xii e  siècle lorsque les baillis, d'abord itinérants, sont fixés par Philippe Auguste, roi de France, sur la portion du domaine royal où ils doivent le représenter. Cette circonscription, réunissant plusieurs prévôtés, ne prendra le nom de bailliage que quelques années après sa création de fait. Lorsque la couronne rattache successivement au domaine les seigneuries […] Lire la suite

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les domaines royaux »  : […] Une fois les Vikings hors d'état de nuire, la société se mit à revivre. Dès avant l'an 1000 apparurent les signes de l'expansion démographique qui devait durer jusqu'en 1350. Dans les régions belges, ce phénomène se manifesta par l'augmentation du nombre de hameaux autour des villages et autour des dépendances des monastères, par l'extension des enceintes fortifiées et par la présence d'églises to […] Lire la suite

CAPÉTIENS (987-1498)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 058 mots

Dans le chapitre « Le domaine royal »  : […] La base territoriale et économique de la puissance des premiers Capétiens, c'est le domaine royal. Au sens strict, le domaine royal est composé d'un ensemble de biens matériels (châteaux, terres, moulins), de droits et de redevances, de vassaux directs et de rapports privilégiés avec certains évêchés, monastères et églises ; mais, comme ces ressources sont surtout concentrées dans certaines régio […] Lire la suite

CHARTES DE FRANCE TRÉSOR DES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 221 mots

Le Trésor des chartes remonte au roi de France Philippe Auguste, qui fait refaire les registres du domaine et les chartes scellées, disparus au cours de la bataille de Fréteval, pendant laquelle il a perdu ses bagages (1194). Pour éviter le renouvellement d'une telle aventure, il fait garder ces documents par le service de la Chambre et son petit-fils Louis IX les installe dans la Sainte-Chapelle […] Lire la suite

ENQUÊTEURS ROYAUX

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 409 mots

Commissaires établis pour la première fois par Saint Louis en 1247, à la veille de son départ pour la Terre sainte, afin de recevoir et d'examiner les plaintes des administrés et justiciables du roi de France, à l'encontre des officiers locaux, baillis, sénéchaux, prévôts, sergents... Les premiers enquêteurs furent des franciscains et des dominicains, dont l'œuvre fut animée davantage par la piété […] Lire la suite

FINANCES ORDINAIRES & FINANCES EXTRAORDINAIRES

  • Écrit par 
  • Michel FRANÇOIS
  •  • 337 mots

La distinction classique entre finances ordinaires et finances extraordinaires remonte au milieu du xiv e siècle où, pour faire face aux dépenses subitement accrues de la guerre, le roi de France dut se procurer temporairement en recourant à l'impôt (finances extraordinaires) les ressources que les revenus qu'il tirait de son domaine (finances ordinaires) ne lui assuraient plus suffisamment. Les […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Apanages et alleux »  : […] La maison d'Alençon s'éteignit en avril 1525 avec la mort du duc Charles VIII d'Alençon, comte du Perche, époux de Marguerite d'Angoulême. Ses domaines, grossis de l'héritage de la maison d'Armagnac, allaient passer à la maison d' Albret par le mariage, en 1527, de Marguerite avec Henri d'Albret. Les Albret constituaient à cette date la seule maison féodale subsistante depuis la confiscation des b […] Lire la suite

LIBERTÉS URBAINES

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 655 mots

Ensemble de franchises et de droits civils et politiques obtenus par les villes d'Occident à partir de la renaissance des fonctions économiques urbaines vers le x e  siècle. C'est au xii e  siècle que, de plus en plus peuplées et riches, les villes s'organisent, traitent avec leur seigneur — le comte, l'évêque, le roi — et jouent souvent de la rivalité de ceux qui exercent le pouvoir politique (le […] Lire la suite

LOUIS VI LE GROS (1081 env.-1137) roi de France (1108-1137)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 459 mots

Fils de Berthe de Hollande et de Philippe I er , associé au trône en 1098 par son père qui lui avait confié les opérations militaires face aux Anglo-Normands, il doit se faire sacrer précipitamment le 3 août 1108 pour ne pas risquer la concurrence d'un fils de la seconde femme de son père, Bertrade de Montfort. Il épouse en 1115 Adélaïde de Savoie, nièce du pape Calixte II. Sous son règne, le pouv […] Lire la suite

LOUIS VII LE JEUNE (1120-1180) roi de France (1137-1180)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 482 mots

Fils de Louis VI et d'Adélaïde de Savoie, Louis VII le Jeune a épousé, juste avant son accession au trône, l'héritière d'Aquitaine, Aliénor. Il a alors seize ans. Il commence par écarter sa mère de la cour et gouverne avec l'excellent conseiller de son père, l'abbé de Saint-Denis, Suger. Résidant le plus souvent à Paris, il poursuit la politique paternelle de soumission et de mise en valeur du dom […] Lire la suite

ORLÉANAIS

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 335 mots

L'ancien pagus Aurelianensis fit partie du domaine royal dès l'avènement de la dynastie capétienne, et fut le noyau autour duquel les rois de France assirent leur pouvoir au sud de Paris, en y rattachant les territoires dont ils pouvaient s'assurer la domination. L'Orléanais n'est donc pas une entité provinciale, forgée et incarnée dans une principauté territoriale. Aussi, au xvi e  siècle, le go […] Lire la suite

PHILIPPE Ier (1052-1108) roi de France (1060-1108)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 344 mots

Couronné à Reims en 1059 en présence de son père, Philippe I er , fils d'Henri I er (mort en 1060) et d'Anne de Kiev, ne règne seul qu'à partir de 1066, car sa mère, assistée de son oncle, le comte de Flandre Baudouin V, et de l'archevêque de Reims, Gervais, exerce la régence de 1060 à 1066. Sous son règne se dessinent les grandes lignes de la politique des souverains capétiens du xii e siècle : […] Lire la suite

PHILIPPE II AUGUSTE (1165-1223) roi de France (1180-1223)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 996 mots
  •  • 1 média

Fils de Louis VII et d'Adèle de Champagne, Philippe II Auguste trouve à son avènement un domaine florissant mais restreint, comprenant l'Île-de-France, l'Orléanais et une partie du Berry. Le reste du royaume est partagé en une dizaine de fiefs sur lesquels le roi n'a qu'un droit théorique de suzeraineté, surtout quand il s'agit des provinces de l'Ouest réunies dans la dépendance du roi d'Angleterr […] Lire la suite

PRÉVÔT

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 370 mots

Agent du pouvoir seigneurial dans la France féodale, le prévôt (ou praepositus ) est une sorte d'intendant doté de pouvoirs étendus : il administre, juge, perçoit les multiples taxes et amendes au nom du seigneur. Il représente aussi les premiers Capétiens sur le domaine royal, mais ses abus de pouvoir et les plaintes des populations qui s'ensuivent décident le roi à le placer sous le contrôle et […] Lire la suite

SÉNÉCHAL

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 244 mots

Doyen des serviteurs du palais sous les deux premières dynasties et le plus important des grands officiers de la Couronne sous le règne des premiers Capétiens (avec le titre de dapifer ), le sénéchal dirige l'hôtel du roi et l'administration du domaine ; c'est le chef effectif de l'armée et il a la haute main sur les prévôts. En réalité, le sénéchal a des pouvoirs comparables à ceux de l'ancien ma […] Lire la suite

SHERIFF

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 479 mots

Fonctionnaire royal en Angleterre, dans les territoires dépendants et en Écosse. La fonction existe dès l'époque anglo-saxonne et a été étendue, après la conquête, dans toute l'Angleterre ; elle est ensuite créée en Irlande et au Pays de Galles et imitée à la fin du xii e  siècle en Écosse, où elle prend un caractère héréditaire. Le mot dérive de reeve (fonctionnaire royal saxon) et de shire , ci […] Lire la suite

VÉNALITÉ DES OFFICES

  • Écrit par 
  • Frédéric BLUCHE
  •  • 768 mots

L'office est primitivement une fonction confiée par le roi à l'un de ses serviteurs pour la gestion du domaine. Lorsque s'affirme le pouvoir monarchique, l'office se transforme en délégation partielle de l'autorité du souverain. Au xv e  siècle, une part importante de ces fonctions sont devenues viagères sans que le roi ait pu leur conserver leur caractère temporaire. Conservant seul le droit de c […] Lire la suite


Affichage 

France : formation territoriale, de 1180 à 1328

carte : France : formation territoriale, de 1180 à 1328

carte

L'extension du domaine royal de Philippe Auguste à Charles IV Le Bel, dernier roi capétien (1180-1328) Il n'est tenu compte que des acquisitions territoriales à l'intérieur des frontières actuelles de la France métropolitaine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

France : formation territoriale, de 1461 à 1610

carte : France : formation territoriale, de 1461 à 1610

carte

Naissance de la France moderne, de l'avènement de Louis XI à la mort d'Henri IV (1461-1610) Il n'est tenu compte que des acquisitions territoriales à l'intérieur des frontières actuelles de la France métropolitaine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

France : formation territoriale, de 987 à 1180

carte : France : formation territoriale, de 987 à 1180

carte

La France à l'époque des premiers Capétiens, de Hugues Capet à la fin du règne de Louis VII (987-1180) Il n'est tenu compte que des acquisitions territoriales à l'intérieur des frontières actuelles de la France métropolitaine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guerre de Cent Ans, 1460

carte : Guerre de Cent Ans, 1460

carte

Le royaume de France après les reconquêtes de Charles VII (1422-1461) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

France : formation territoriale, de 1180 à 1328

France : formation territoriale, de 1180 à 1328
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

France : formation territoriale, de 1461 à 1610

France : formation territoriale, de 1461 à 1610
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

France : formation territoriale, de 987 à 1180

France : formation territoriale, de 987 à 1180
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Guerre de Cent Ans, 1460

Guerre de Cent Ans, 1460
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte