DOLOMIES

CARBONATES

  • Écrit par 
  • Marc DARDENNE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 5 064 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Dolomitisation »  : […] Les dolomies sont des roches sédimentaires formées qui contiennent plus de 50 p. 100 de carbonates avec un rapport pondéral dolomite/calcite supérieur à l'unité. Toutes les combinaisons entre calcaires et dolomies plus ou moins chargés en éléments détritiques sont connues. Dans la nature actuelle, la dolomie paraît presque toujours résulter d'un remplacement (dolomie « secondaire »), mais ce remp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbonates/#i_3171

CÉLESTITE ou CÉLESTINE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 445 mots

Souvent de teinte bleu ciel, d'où son nom (du latin caelestis ), la célestite (ou célestine) est un sulfate de strontium, de formule : SrSO 4 . Ce minéral constitue l'un des pôles d'une série isomorphe allant du strontium au baryum (sous sa forme sulfatée : BaSO 4 , barytine ), et présentant toutes les combinaisons intermédiaires. Le calcium se substitue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celestite-celestine/#i_3171

KARST

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 552 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Lapiés »  : […] Les géographes ont adopté le toponyme savoyard de lapié (du latin lapis , pierre) pour dénommer des cavités de tailles limitées et de formes diverses, ouvertes dans les calcaires par la karstification. Leur profondeur varie de quelques millimètres à plus d'une dizaine de mètres dans le cas de formes géantes. On appelle lapiaz les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karst/#i_3171

MAGNÉSIUM

  • Écrit par 
  • Maurice HARDOUIN, 
  • Michel SCHEIDECKER
  •  • 4 262 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Procédé Magnétherm »  : […] En France, une usine pilote située à Beaudéan (Hautes-Pyrénées) a poursuivi pendant plus de dix ans l'étude et le perfectionnement du procédé de réduction de la dolomie par le ferrosilicium. Ces efforts ont abouti à la mise au point du procédé Magnétherm , exploité à l'usine de Marignac (Haute-Garonne) depuis 1964. À la différence du procédé Pidgeon original, dans lequel la réduction a lieu entiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnesium/#i_3171

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les gisements situés dans une couverture sédimentaire carbonatée sans lien avec un magmatisme ou un volcanisme »  : […] Ces gisements sont eux-mêmes subdivisés en plusieurs sous-types, qui peuvent d'ailleurs coexister dans la même région, voire dans le même site. Ces gisements de types divers sont soit contemporains entre eux, soit d'âges différents et superposés stratigraphiquement. Les publications géologiques anglo-saxonnes les regroupent sous le nom de Mississippi Valley Type . En simplifi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plomb/#i_3171

ROCHES (Classification) - Roches sédimentaires

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 4 542 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les roches sédimentaires d'origine physico-chimique »  : […] L'altération des roches continentales fournit des matériaux résiduels et des solutions . Ces dernières représentent en poids 20 à 25 p. 100 des éléments mobilisés et sont à l'origine de composés précipités dans divers milieux sous l'influence de facteurs physico-chimiques parmi lesquels les plus importants sont le pH, la température, la pression, la solubilité et le potentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-classification-roches-sedimentaires/#i_3171

SIDÉRURGIE

  • Écrit par 
  • Jean DUFLOT
  •  • 18 153 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Dolomie »  : […] La dolomie naturelle est un carbonate de chaux et de magnésie (CO 3 Ca, CO 3 Mg) renfermant comme impuretés 0,3 à 1,3 p. 100 de silice (SiO 2 ) et 0,5 à 1,5 p. 100 d'oxyde de fer (Fe 2 O 3 ) et d'alumine (Al 2 O 3 ). La dolomie frittée est obtenue par chauffage : le carbonate de magnésie se dissocie entre 500 et 600  0 C et le carbonate de chaux vers 900  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siderurgie/#i_3171


Affichage 

Dolomite

photographie

La dolomite, minéral incolore à blanc jaunâtre, est un carbonate de calcium et de magnésium C'est l'élément essentiel de la dolomie, roche typique des Dolomites (Italie), ainsi nommé en l'honneur du minéralogiste Dieudonné de Dolomieu (1750-1801) qui l'identifia et la différencia de la... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Isopaques et lithofaciès du Silurien du bassin du Michigan

dessin

Carte des isopaques (en pieds) et des lithofaciès du Silurien de la région du bassin du Michigan (d'après PG Sutterlin in LL Sloss, Ve Congrès mondial du pétrole, 1959) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dolomite
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Isopaques et lithofaciès du Silurien du bassin du Michigan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin