DOGON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Village dogon (Mali)

Village dogon (Mali)
Crédits : Glen Allison/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Village dogon au Mali

Village dogon au Mali
Crédits : Steven Rothfeld, Getty Images

photographie

Masque dogon

Masque dogon
Crédits : Bridgeman Images

photographie


Mythe, pensée et rituel

Selon une des versions, simplifiée, de la cosmogonie, Amma, dieu suprême, créa la terre et en fit son épouse. Une termitière, clitoris de la terre, se dressa en rivale du sexe mâle, et Amma dut l'abattre. Un fils unique naquit, Yurugu ou le Renard pâle. La terre excisée fut plus docile à son époux et mit au monde le Nommo, à la fois mâle et femelle, couple idéal, maître de l'eau et de la parole.

Le Renard pâle, unique et donc imparfait, principe de désordre, commit l'inceste avec sa mère parce qu'il ne trouvait pas de compagne, et c'est alors qu'apparut le sang menstruel, impur parce que signe de stérilité. Errant sans cesse à la recherche d'une épouse, il ne connaît que la première parole, celle qu'il révèle aux devins.

Amma façonna avec de l'argile un couple humain, qui devait donner naissance aux huit ancêtres. Nommo leur enseigna la parole, liée à l'humidité , ainsi qu'au tissage car elle est faite de questions et de réponses entrelacées.

La mythologie explique donc, outre l'origine du monde, le fondement des coutumes, comme l'excision des filles et la réclusion des femmes réglées. Mais il apparaît que le mythe est, lui-même, symbole de convictions plus profondes. Ainsi la dualité mâle-femelle, nécessaire à la vie, est source de conflit jusqu'au cœur même de chaque individu. C'est pourquoi un garçon ne devient pleinement homme qu'à la circoncision, qui le débarrasse de son principe féminin. L'opposition, celle du Nommo idéal et du Renard maudit, est elle aussi complémentaire, puisque le Renard est l'inspirateur des devins que chacun consulte dans les moments difficiles. Il n'y a donc pas de mal absolu, mais rupture d'un équilibre, ou violation, volontaire ou non, d'un interdit, qu'un rituel approprié compensera.

La parole est support et véhicule de la force vitale, qui doit être entretenue par le culte ; de même, les principes spirituels des défunts, libérés au moment de la mort, sont recueillis et redistribués par le moyen des cérémonies funéraires, exécutées par les masques.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DOGON  » est également traité dans :

HÉRITAGE DES DOGON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 596 mots

1907 Le lieutenant Louis Desplagnes publie dans le Plateau central nigérien, une collection d'objets « dogon ». 1931 Marcel Griaule (étudiant de Marcel Mauss) et Michel Leiris s'émerveillent, lors de l'expédition Dakar-Djibouti, de l'étonnante richesse de la culture des Dogon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heritage-des-dogon-reperes-chronologiques/#i_12238

STATUAIRE DOGON (Mali)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Les Dogon habitent depuis le xve siècle une des régions les plus spectaculaires d'Afrique, les falaises de Bandiagara (Mali), et la complexité de leur cosmogonie a nourri l'ethnologie française pendant de longues décennies. Mais le pays dogon n'a pas une occupation ethniquement homogène : il y a eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statuaire-dogon/#i_12238

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Religions

  • Écrit par 
  • Marc PIAULT
  •  • 9 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prêtres et rois sacrés »  : […] et ne sont plus de simples officiants. Ainsi le hogon est chez les Dogon un personnage sacré, sa salive est source d'humidité en même temps qu'il est soleil ; en conséquence, son pied ne doit pas toucher le sol qu'il dessécherait, et chaque nuit le serpent Lébé, l'ancêtre, vient alimenter sa force en le léchant. De tels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-religions/#i_12238

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Un foisonnement artistique

  • Écrit par 
  • Louis PERROIS
  •  • 6 827 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les agriculteurs du Soudan »  : […] Les Dogon de la falaise de Bandiagara au Mali, connus initialement grâce aux travaux de Marcel Griaule et de ses collaborateurs, ont conservé un héritage culturel complexe, où la mythologie joue un rôle essentiel. La sculpture est toute d'inspiration religieuse et tend à neutraliser les forces de la vie et de la mort. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-un-foisonnement-artistique/#i_12238

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 142 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'art dogon »  : […] Le site grandiose des falaises de Bandiagara au Mali abrite la vieille civilisation des Dogon, qui a depuis longtemps frappé les visiteurs par la hardiesse de son architecture, la vitalité de ses rites, la beauté de son art et de ses manifestations culturelles. Leur « découverte » scientifique en 1931 par la mission Dakar-Djibouti dirigée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_12238

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'écologie culturelle à l'anthropologie française »  : […] G. Dieterlien, D. Paulme, D. Zahan) découvraient les populations de la zone sahélienne et les célèbres Dogons, qui, par leurs mythes, rendent explicites toutes les formes du monde, de la vie et de la société. Griaule, dans son analyse de leurs rites et de leurs sacrifices, mit en évidence la notion de nyama que l'on retrouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_12238

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 805 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Religion et pouvoir »  : […] que le sorcier peut manifester. Ce dualisme explique que toutes les sociétés, même celles qui paraissent les plus « figées », soient obsédées par le sentiment de leur vulnérabilité. À propos des Dogon du Mali, G. Calame-Griaule (Ethnologie et langage. La parole chez les Dogon, 1966) montre comment cette société assure, avec force, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-politique/#i_12238

CALAME-GRIAULE GENEVIÈVE (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE
  •  • 813 mots
  •  • 1 média

d’arabisante, sanctionnée par deux diplômes, de 1947 à 1949. Dès 1946, elle s’initie à la recherche de terrain en accompagnant Marcel Griaule chez les Dogon du Mali pour un premier séjour de quatre mois. C’est l’occasion pour elle d’une initiation à la langue et à la parole dogon, dans le sillage de son père qui avait déjà placé les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genevieve-calame-griaule/#i_12238

CORPS - Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 251 mots

Dans le chapitre « Les représentations anatomiques »  : […] est immédiatement reliée aux conceptions de la personne, de la mort, de la sorcellerie, etc. Ainsi, les Dogon du Mali considèrent que la formation de l'enfant dans la matrice commence par celle du crâne et des clavicules, celles-ci constituant le système de suspension de l'ensemble du squelette. De telles images ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-donnees-anthropologiques/#i_12238

DIETERLEN GERMAINE (1903-1999)

  • Écrit par 
  • Michel IZARD
  •  • 872 mots

la dernière main à la préparation de la Mission Dakar-Djibouti (mai 1931-février 1933). Membre de la quatrième (Sahara-Cameroun, 1936-1937), puis de la cinquième (Niger-Lac Iro, 1938-1939) mission Griaule, Germaine Dieterlen conduit ses premières enquêtes sur les Dogon lors de son deuxième séjour en Afrique. De retour en France, elle entreprend l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-dieterlen/#i_12238

DIEU D'EAU (M. Griaule)

  • Écrit par 
  • Eric JOLLY
  •  • 973 mots

Publié fin 1948, Dieu d’eau se présente comme une chronique des entretiens quotidiens entre un vieil aveugle dogon, Ogotemmêli, et l’ethnologue français Marcel Griaule, lors de la mission ethnographique Niger de 1946. L’ouvrage marque un tournant dans l’œuvre de ce célèbre spécialiste des Dogon du Soudan français (actuel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-d-eau/#i_12238

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

Dans le chapitre « La recherche des informateurs »  : […] Griaule avait pressenti, dès ses premières recherches, la spécificité de la religion dogon ; pour pouvoir recomposer ce système de pensée dans son unité et sa cohérence, il lui a fallu cependant découvrir un « sage » des falaises de Bandiagara (Mali), Ogotemmêli, qui avait parcouru tous les stades de l'initiation. C'est que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-religieuse/#i_12238

GRIAULE MARCEL (1898-1956)

  • Écrit par 
  • Eric JOLLY
  •  • 1 316 mots

Si Marcel Griaule est surtout connu pour ses travaux sur la mythologie des Dogon du Mali, il est aussi un personnage clé de la professionnalisation de l’ethnologie française. Élève de l’Institut d’ethnologie dès sa création en 1925, ce pionnier des recherches de terrain dirige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-griaule/#i_12238

INITIATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 7 139 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'interprétation sociologique »  : […] et agir sur lui sans le ramener au chaos ou au désordre. C'est à partir des travaux de Griaule chez les Dogon que cette constatation s'est avérée indiscutablement pour l'Afrique, et même des ethnographes qui ne sont en aucune façon des disciples de Griaule sont aujourd'hui amenés à faire des découvertes similaires, dans d'autres régions du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/initiation/#i_12238

JUMEAUX (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 3 343 mots

Dans le chapitre « La gémellité valorisée »  : […] étant exclusivement bénéfique. L'androgynie originelle a son expression la plus fameuse dans la cosmogonie dogon, où l'union mythique d'un couple de jumeaux est présentée comme la forme d'union première et idéale, en même temps qu'elle rend compte de l'organisation actuelle de la société dogon : deux couples de jumeaux, les Nommo, furent les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jumeaux-anthropologie/#i_12238

LANGUE ORIGINELLE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 748 mots

De prime abord, une distinction s'impose entre langue originelle et premiers langages. L'une ressortit au mythe de la matrice originelle d'où serait issue toute créature ; elle se réfère à l'idée d'une puissance divine engendrant un couple initial dont l'humanité tout entière formerait la descendance. Les autres impliquent, dans la perspective du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-originelle/#i_12238

LEIRIS & CO (exposition)

  • Écrit par 
  •  • 1 136 mots

Dans le chapitre « Langues secrètes »  : […] il est aussi et concurremment un ethnographe des contacts de civilisations, de la remise en cause des préjugés raciaux, des langues secrètes dogon ou des rites théâtralisés de possession, un écrivain d’art singulièrement éclairé, un prosateur surréaliste d’une intensité sans pareille. L’un de ses premiers commentateurs, Édouard Glissant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leiris-et-co/#i_12238

MASQUES - Le masque en Afrique

  • Écrit par 
  • Annie DUPUIS
  •  • 4 317 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Agriculteurs du bassin du Niger »  : […] ou colorées, certains à palette ; ils ont aussi des masques de feuilles, à fonction purificatrice, aussi spectaculaires qu'éphémères. Les plus connus de ces peuples cultivateurs sont les Dogon (Mali), producteurs de nombreux masques d'un style géométrique et dépouillé. Les masques-cloches kponyugo développés dans un plan horizontal, portés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masques-le-masque-en-afrique/#i_12238

MYTHE - Approche ethnosociologique

  • Écrit par 
  • Pierre SMITH
  •  • 3 708 mots

Dans le chapitre « L'école française »  : […] du monde. Les peuples soudanais, tels les Bambara et surtout les Dogon chez qui cette école mena et continue de mener ses recherches, semblent avoir eux-mêmes développé de façon particulièrement réfléchie et systématique des modes de pensée fondés sur le mythe, l'analogie, les signes symboliques, les systèmes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-approche-ethnosociologique/#i_12238

NAISSANCE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 652 mots

Dans le chapitre « Les conceptions de l'hérédité »  : […] manifeste dans les rituels qui suivent l'accouchement, apparaît de même dans de nombreux mythes et récits cosmogoniques africains : chez les Dogon (Mali), c'est toute la création qui procède du placenta primordial, chaque naissance particulière constituant en quelque sorte une répétition, sous le double registre réel et symbolique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-anthropologie/#i_12238

PAULME DENISE (1909-1998)

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 867 mots

elle est membre de la mission Sahara-Soudan dont Marcel Griaule assure la direction, puis elle séjourne neuf mois chez les Dogon du Mali en compagnie de l'anthropologue et linguiste Deborah Lifchitz. Elle y recueille les matériaux de sa thèse de droit, soutenue en 1940 – sur l'Organisation sociale des Dogon de Sanga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denise-paulme/#i_12238

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 550 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les composantes de la personne dans les sociétés soudanaises »  : […] », « spirituels » et sociaux. D'une manière schématique, on peut dire que la personne dogon comprend le corps périssable, huit principes spirituels individuels et non transmissibles (dont l'« âme » et le « double »), la force vitale et le contenu des clavicules – composé des symboles des graines des huit céréales fondant l'alimentation dogon et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personne/#i_12238

SACRIFICE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 521 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La nature du sacrifice »  : […] Ainsi fit, par exemple, M. Griaule pour les Dogon (Mali), en recueillant les propos de son informateur, Ogotemmêlé. Par celui-ci, il apprit qu'en immolant la victime on libère la force vitale contenue dans son sang ; ce sang, versé sur l'autel, nourrit la divinité ; mais le sang a été aussi répandu sur le sacrificateur et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacrifice/#i_12238

THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre en Afrique noire

  • Écrit par 
  • Pierre ICHAC
  •  • 4 150 mots

Dans le chapitre « Le théâtre des ethnologues »  : […] le type, et son comportement mêle symbolique, sacré et éventuellement pitrerie. Lors des sorties qui terminent ce que les Dogon des falaises de la boucle du Niger appellent les « secondes funérailles » (le dama), on voit danser ensemble le premier des masques, le long sirigué, auquel son porteur fait toucher le sol alternativement en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-le-theatre-en-afrique-noire/#i_12238

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques MAQUET, « DOGON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dogon/