ÉMANATION DOCTRINE DE L'

CORDOVERO MOÏSE (1522-1570)

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 408 mots

Il fut l'élève de Joseph Karo et de Salomon Alkabetz, et le maître d'Isaac Luria. Cordovero est, avec ce dernier, la plus grande figure du centre kabbalistique de Safed (en Galilée) au xvi e siècle. Les deux œuvres principales de Moïse Cordovero sont le Pardess Rimmonim ( Jardin des grenades ), qu'il acheva à l'âge de vingt ans, et le Elimah Rabbati , terminé dix ans plus tard. Il rédigea aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moise-cordovero/#i_86408

CRÉATION - La création dans les synthèses philosophico-religieuses

  • Écrit par 
  • Stanislas BRETON
  •  • 4 051 mots

Dans le chapitre « Néant et Création ex nihilo »  : […] L'idée de néant se prête à des critiques relativement faciles qui dénoncent, en son emploi, un néant de pensée ou d'idée, un pseudo-problème : Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? dont l'illusion s'imposerait en vertu d'une habitude psychologique, qui nous condamne à aller du vide au plein et à méconnaître la nouveauté radicale. Si nous nous référons aux théories philosophiques ou thé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-la-creation-dans-les-syntheses-philosophico-religieuses/#i_86408

IHWĀN AL-ṢAFĀ' (Frères de la pureté)

  • Écrit par 
  • Yves MARQUET
  •  • 1 383 mots

Dans le chapitre « La création des êtres spirituels. La chute »  : […] Il y eut d'abord une création purement spirituelle, hors temps et espace. Émanent successivement l'un de l'autre à partir de Dieu : l' Intellect universel (contenant comme en un point les archétypes de tous les êtres et événements de la future création matérielle), l'Âme universelle, la Matière première (en elle-même inerte et comme inexistante). La chute dans le monde matériel et la pénible remon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ihwan-al-safa/#i_86408

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 274 mots

Dans le chapitre « Le « cercle de ‘Iyyun » »  : […] Un cercle contemporain des cénacles de Provence, non encore localisé, appelé « cercle de ‘Iyyun », d'après son texte fondamental ( Sefer ha-‘Iyyun ), élabore un nouveau genre de littérature pseudépigraphique, qui est diffusé sous la caution d'autorités rabbiniques de la période talmudique. Ces textes, en grande partie encore inédits (« La Source de la sagesse », « Prière de Nehunya ben Haqana », « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_86408

LURIA ISAAC (1534-1572)

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 906 mots

Surnommé « Ha Ari » (le Lion sacré), Isaac ben Salomon Luria fut, avec Cordovero, la personnalité la plus impressionnante du centre kabbalistique de Safed. Il descendait d'une famille ashkénaze originaire de Pologne et d'Allemagne, venue s'installer à Jérusalem. Après la mort de son père, il fut conduit en Égypte, où il étudia sous la direction de Bezalel Askenazi et de David ben Salomon ibn Zimra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-luria/#i_86408

PANTHÉISME

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 7 630 mots

Dans le chapitre « Plotin »  : […] Cette affirmation est évidemment le point d'arrivée et non pas le point de départ du plotinisme ; conclusion éthique et existentielle et non pas commencement philosophique. Le commencement, chez Plotin, est une réflexion sur l'être qui est avant toute chose, c'est-à-dire, à la lettre, sur le Premier (τ̀ο Πρ̃ωτ̀ον). On sait l'importance du néo-platonisme de Plotin dans la formation des grands cou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pantheisme/#i_86408

SEFIROT

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 385 mots

Terme technique de la kabbale, qui apparaît la première fois dans le texte anonyme du Sefer Yesira , où sefirot désigne les dix nombres primordiaux ou idéaux (à partir du sens littéral de la racine SFR : dénombrer). Dès les premiers écrits kabbalistiques, au xii e siècle, il est employé avec le sens, à la fois plus large et plus précis, des dix niveaux de l'émanation à partir d' En-sof (Infini). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefirot/#i_86408