DOCODONTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Castorocauda lutrasimilis

Castorocauda lutrasimilis
Crédits : Dr. Zhe-Xi Luo, University of Chicago

photographie

Docodontes du Jurassique dans leur milieu

Docodontes du Jurassique dans leur milieu
Crédits : April Isch Neander

photographie

Docofossor brachydactylus

Docofossor brachydactylus
Crédits : Dr. Zhe-Xi Luo, University of Chicago

photographie

Agilodocodon scansorius

Agilodocodon scansorius
Crédits : Dr. Zhe-Xi Luo, University of Chicago

photographie


Des animaux longtemps représentés par des dents et des mâchoires

La formation Morrison, qui a livré ces premiers restes de docodontes, est constituée de dépôts de rivières riches en fossiles de vertébrés de tous types : des dinosaures parmi les plus célèbres (l’herbivore Diplodocus et de nombreux carnosaures du genre Allosaurus), des tortues, lézards, poissons et une quinzaine d’espèces de mammifères.

Le dessin des crêtes des dents des docodontes est remarquable parce qu’il est le plus ancien exemple de molaires broyeuses chez un mammifère. D’évidence, les crêtes (cuspides) et les bassins des molaires supérieures et inférieures s’engrènent (à la manière des roues d’un engrenage) et permettent d’écraser et broyer les aliments lors de la mastication. Aussi, très tôt, il a été envisagé que ces petits animaux, pesant environ trente grammes, avaient un régime alimentaire omnivore. Cependant, bien que l’on ait découvert plusieurs autres genres et espèces de docodontes sur tous les continents, les seuls restes connus se réduisaient à des dents isolées et quelques mâchoires. Ce n’est qu’à partir des années 2000 que les gisements du Jurassique de Chine ont révélé plusieurs squelettes complets de ces animaux, ce qui a permis de mesurer la grande diversité des adaptations de ce groupe aujourd’hui disparu.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DOCODONTES  » est également traité dans :

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Problèmes définitionnels »  : […] L'apparition progressive du « patron structural » des Mammifères au sein de la lignée reptilienne Synapside rend difficile l'estimation d'une « frontière » entre animaux de grade reptilien et Mammifères. Ce problème est lié au caractère paraphylétique du taxon Reptiles (cf. reptiles ). D'où les diverses tentatives de définition du clade « Mammifères », tentatives qui donn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_7572

Pour citer l’article

Jean-Louis HARTENBERGER, « DOCODONTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/docodontes/