sound system de la Jamaïque"/ >

DJ (disc-jockey)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Clement « Coxsone » Dodd

Clement « Coxsone » Dodd
Crédits : The Gleaner Co. Ldt., 2001

photographie

Grandmaster Flash

Grandmaster Flash
Crédits : Retna Ltd./ Corbis

photographie

Jeff Mills

Jeff Mills
Crédits : N. Spasenoski/ Shutterstock

photographie

Le groupe de DJ C2C

Le groupe de DJ C2C
Crédits : Stephane Cardinale/ Corbis Entertainment/ Getty Images

photographie


Le DJ à l’origine du rap

Le Jamaïcain DJ Kool Herc déménage en 1967 à New York et n’est encore qu’un adolescent lorsqu’il organise son premier sound system. Au début, il diffuse principalement du reggae et d’autres musiques de son île natale, puis enrichit sa sélection de funk ou d’autres musiques appréciées de son public. Il importe de Jamaïque les interventions parlées sur les morceaux, un goût prononcé pour les basses puissantes et l'utilisation d'une chambre d'écho pour créer des effets. Comme d’autres DJ de l’époque, il remarque que les danseurs affectionnent particulièrement certains passages des morceaux, généralement les parties instrumentales pendant lesquelles la rythmique est plus marquée. Lors d'une soirée d'août 1973, DJ Kool Herc tente d'enchaîner ces extraits, appelés breaks, plutôt que de jouer les disques les uns après les autres. Il puise notamment dans des morceaux de James Brown, des Isley Brothers ou de Incredible Bongo Band. La technique d’enchaînement est encore rudimentaire, le DJ glissant simplement quelques mots à l'assistance lors des transitions. DJ Kool Herc réserve dès lors chaque soir une séquence pour se concentrer sur ces extraits très rythmés. De plus, il commence à acheter ses disques en double pour pouvoir répéter ces passages en passant d'une platine à l'autre. Ce procédé, qui consiste à mettre en boucle un extrait d’un morceau, constitue la base du rap. Un an plus tard, le Jamaïcain joue dans tous les clubs du Bronx et organise surtout des fêtes en plein air, les Block Party. Il s'adjoint le service de plusieurs animateurs au micro pour pouvoir se concentrer sur le mixage.

La technique de DJ Kool Herc est perfectionnée par un autre habitant du Bronx, Grandmaster Flash, qui choisit de porter le plus grand soin à l'enchaînement entre les breaks. Il combine le concept de répétition avec la qualité de mixage que lui inspire un des meilleurs DJ disco de l'époque et so [...]

Grandmaster Flash

Grandmaster Flash

Photographie

Il donne ici un concert à Las Vegas en janvier 2013. Considéré comme un pionnier du hip-hop, le DJ new-yorkais Grandmaster Flash a développé dans les années 1970 des techniques de mixage innovantes. 

Crédits : Retna Ltd./ Corbis

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DJ (disc-jockey)  » est également traité dans :

Assassin, ORB (THE)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 541 mots

Sous le nom de The Orb se cache Dr. Alex Paterson et son groupe à géométrie variable. Ce DJ londonien est à l'origine d'un genre nouveau, l'ambient house, une musique purement électronique caractérisée par un ralentissement des rythmes de la house de Chicago, l'abondance des effets de synthétiseurs puisés dans l'esthétique des années 1970 et l'inclusion de fragments de sons «concrets» (bruits prov […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assassin-orb-the/#i_25948

DANCE MUSIC

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 693 mots

Musique destinée aux night-clubs, la dance est issue du disco et de la house. Le DJ et le producteur-arrangeur y exercent une part prédominante, au détriment de l'artiste, cantonné au rôle d'interprète. En France, la dance music est souvent considérée comme un dérivé commercial de la house music, dont elle emprunte quelques traits. Ses artistes et/ou producteurs précurseurs sont surtout issus du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dance-music/#i_25948

HOUSE MUSIC

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 888 mots

Dans le chapitre « Naissance de la house »  : […] Dans les années 1980, la house apparaît dans deux night-clubs, le Warehouse de Chicago et le Paradise Garage de New York, où les barrières sociales et raciales tendent à s'estomper. À Chicago, des DJ comme Ron Hardy recyclent certains éléments du disco et commencent à créer une musique qui va vite rencontrer son public initial – les gays et les Noirs – et trouver ses outils de création : la norme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/house-music/#i_25948

KNUCKLES FRANKIE (1955-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Le DJ et producteur de disques américain Frankie Knuckles a joué un rôle majeur dans l’émergence des musiques électroniques, et particulièrement dans la naissance de la house music , style qu’il a diffusé dès la fin des années 1970 dans les clubs underground de Chicago. Frankie Knuckles, de son vrai nom Francis Nicholls, naît le 18 janvier 1955 dans le quartier du Bronx, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frankie-knuckles/#i_25948

Paid in full, ERIC B AND RAKIM

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 329 mots

Le DJ Eric B et le rappeur Rakim forment aux États-Unis, en 1985, un duo qui va influencer de façon majeure le hip-hop des années 1980 et du début des années 1990. Leur matériau musical de base est constitué des disques de James Brown, qu'ils samplent abondamment : après les années old school et leurs boîtes à rythmes un peu «raides», l'usage du sampler se répand et James Brown, le Godfather of So […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paid-in-full-eric-b-and-rakim/#i_25948

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les producteurs de disco »  : […] Plus que n’importe quel autre courant musical, le disco est bel et bien une musique de producteurs, et les musiciens ne sont généralement que les exécutants d’un tempo dansant conçu par ces professionnels. L’émergence du disco est favorisée par l’invention du remix – par le producteur Tom Moulton, à qui l’on doit les premiers succès de Grace Jones. Des producteurs comme Giorgio Moroder (Donna Summ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/producteur-de-musique/#i_25948

TECHNO

  • Écrit par 
  • Walter SCASSOLINI
  •  • 862 mots

Musique de danse principalement instrumentale, la techno a pour caractéristique d'être exclusivement créée avec des machines électroniques. Ce courant musical urbain, qui s'exprime depuis le début à travers la culture DJ*, est plus dur et plus froid que la house. Le terme techno recouvre une grande variété de styles électroniques : acid house, Detroit techno, trance, hardcore, ambient, hardtech, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/techno/#i_25948

Voir aussi

Pour citer l’article

Raphaël RICHARD, « DJ (disc-jockey) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dj/