Dixit Dominus, HAENDEL (Georg Friedrich)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Esthétique

Avant tout homme de théâtre, Haendel met son art au service des grandes célébrations nationales et devient le chantre officiel de l'Église anglicane. Mais, si la musique sacrée de Jean-Sébastien Bach, son exact contemporain, est emplie d'une spiritualité considérant Dieu comme un esprit rédempteur qui pardonne au pêcheur, celle de Haendel exprime l'homme maître de son destin. Son message est amour, appel à la concorde et à la joie. Et il utilise les vastes ensembles instrumentaux et vocaux mis à sa disposition pour produire des effets grandioses.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Dixit Dominus, HAENDEL (Georg Friedrich) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dixit-dominus-haendel-georg-friedrich/