Dixit Dominus, HAENDEL (Georg Friedrich)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Forme

Au XVIIe siècle, le motet change de sens et son utilisation se restreint à l'office du salut (ou bénédiction) du Saint-Sacrement. Il se divise alors en petit motet (pour un à trois solistes et orgue) et grand motet (ou motet à grand chœur), généralement sur des textes tirés des psaumes ou des cantiques et dont chaque verset est traité séparément en fonction de l'alternance entre solos, ensemble et chœur, avec accompagnement d'orgue ou d'orchestre.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Dixit Dominus, HAENDEL (Georg Friedrich) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dixit-dominus-haendel-georg-friedrich/