DIVISION SEXUELLE DU TRAVAIL

DIVISION DU TRAVAIL SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 286 mots

Les pionniers de la sociologie scientifique se sont généralement peu intéressés à la dimension sexuelle de la division du travail. Et pourtant, le patriarcat peut raisonnablement passer pour l'exemple le plus ancien d'une division forcée du travail. La plupart des sociétés opèrent une forte différenciation entre les hommes et les femmes, en termes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/division-du-travail-social/#i_7904

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « Groupements par âge et par sexe »  : […] démunies de tout pouvoir réel ou sont symboliquement considérées comme des hommes. La division du travail entre les sexes est très variable : ici la culture de la terre revient aux hommes ; ailleurs elle est dévolue aux femmes. Violer les règles locales peut provoquer l'hilarité ou le scandale ; souvent les tâches d'un sexe sont rituellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-generale/#i_7904

FAMILLE - Les sociétés humaines et la famille

  • Écrit par 
  • Françoise HÉRITIER
  •  • 7 468 mots

Dans le chapitre « De la nature à la culture »  : […] combattre lorsqu'elles ne sont pas en charge d'enfants. Dans les sociétés humaines, la répartition sexuelle des tâches relève d'un ordre arbitraire dont la seule explication est qu'il a pour effet de rendre les deux sexes dépendants l'un de l'autre, et donc de pousser leurs représentants, pour qu'ils puissent survivre sans avoir à se livrer aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-les-societes-humaines-et-la-famille/#i_7904

FAMILLE - Économie de la famille

  • Écrit par 
  • Catherine SOFER
  •  • 5 321 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les raisons économiques du mariage »  : […] La division du travail, qui permet de bénéficier d'économies d'échelle et d'exploiter des avantages comparatifs. C'était l'un des principaux avantages de la famille mis en avant par Becker (1981), qui se fonde sur la répartition des tâches de la famille traditionnelle dans laquelle seul le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-economie-de-la-famille/#i_7904

INÉGALITÉS HOMMES-FEMMES, France

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 5 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Dégradation des relations conjugales »  : […] au moins, actrices de leur propre destin comme de celui de la société entière. Sur cette voie, le principal obstacle demeure la perpétuation de la division inégalitaire des tâches et des fonctions au sein du couple et de la famille, qui assigne encore en priorité les femmes à l'univers domestique. De quelque côté que l'on se tourne, c'est toujours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-hommes-femmes-france/#i_7904

POLYGAMIE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 9 888 mots

Dans le chapitre « L'existence de « primitifs » monogames »  : […] conditions économiques de vie ; c'est elle en effet qui se prête le mieux à une équitable répartition du travail, la chasse pour l'homme, la cueillette des plantes sauvages, la cuisine et le soin des enfants en bas âge pour la femme. Ce n'est pas cependant une pure association utilitaire ; car cette famille correspond, dans la mythologie, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygamie/#i_7904

SEXE ET GENRE

  • Écrit par 
  • Christine GUIONNET
  •  • 2 118 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le genre comme construit social »  : […] souligner le caractère contingent, historiquement construit – et donc relatif – de la répartition des tâches entre sexes dans les différentes sociétés. Pour souligner combien les « rôles sexuels » analysés par l'anthropologue Margaret Mead dès 1928 n'ont rien de naturel ni d'immuable mais constituent dans chaque société l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexe-et-genre/#i_7904