DISSIDENTS, U.R.S.S. et Europe de l'Est

AMALRIK ANDREI (1938-1980)

  • Écrit par 
  • Hélène CARRERE D'ENCAUSSE
  •  • 1 225 mots

Andrei Alexeïevitch Amalrik est né à Moscou en 1938 dans une famille d'intellectuels d'origine française. Fils d'historien, il se tourne aussi vers l'histoire et, à travers elle, découvre ce qui, dans le système soviétique, lui est intolérable. À des études secondaires moyennes ont succédé de brillantes études à l'université de Moscou, qui s'achèvent par la présentation d'un mémoire sur les origin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-amalrik/#i_84602

BONNER ELENA GEORGIEVNA (1923-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 460 mots

Dissidente soviétique et militante des droits de l'homme, Elena Bonner était une figure respectée de la lutte pour le respect des droits humains en Union soviétique et en Russie. Cofondatrice, en 1976, du groupe Helsinki de Moscou, le plus ancien mouvement de défense des droits de l'homme de Russie, elle était l'épouse du physicien dissident Andreï Sakharov, Prix Nobel de la paix en 1975. Elena Ge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elena-georgievna-bonner/#i_84602

BRODSKY JOSEPH (1940-1996)

  • Écrit par 
  • Hélène HENRY
  •  • 1 825 mots

L'œuvre de Iossif Brodski a désormais pris sa dimension définitive. Le poète russe exilé aux États-Unis, qui fut en 1987 couronné par le prix Nobel de littérature, apparaît comme un des plus grands poètes de la seconde moitié du xx e  siècle. À son œuvre poétique en russe est venu s'ajouter un important travail d'essayiste en anglais. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-brodsky/#i_84602

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les méandres d'une fidélité inconditionnelle »  : […] La politique extérieure de la république populaire de Bulgarie a toujours été très liée à celle de l'URSS Cet alignement se retrouve dans les Constitutions bulgares de 1946 et de 1971. Durant la rupture Tito-Staline, l'invasion de la Hongrie, la rupture sino-albanaise, la fin du Printemps de Prague, la Bulgarie suit fidèlement les directives de Moscou. Il en est de même en ce qui concerne les rela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_84602

LE CHAPITEAU VERT (L. Oulitskaïa) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 1 010 mots

Paru en 2010, Le Chapiteau vert (trad. franç. S. Benech, Gallimard, 2014) s’inscrit dans la lignée des œuvres de Ludmila Oulitskaïa telles que Sonetchka et L e C as du docteur Koukotski , qui décrivent l’évolution de destins individuels ancrés dans le contexte socio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-chapiteau-vert/#i_84602

CHOSTAKOVITCH DMITRI (1906-1975)

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 2 821 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Après Staline »  : […] L'année 1953 voit la disparition simultanée de Prokofiev et de Staline, morts tous deux le 5 mars. Elle est également marquée par une des symphonies les plus importantes de Chostakovitch, la Symphonie  n o   10 op. 93 ; son violent second mouvement Allegro serait une évocation de Sta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dmitri-chostakovitch/#i_84602

DIENSTBIER JIRI (1937-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 256 mots

Jiri Dienstbier était un journaliste et un homme politique tchèque, dissident du Parti communiste tchécoslovaque. Jiri Dienstbier naît le 20 avril 1937 à Cladno, en Tchécoslovaquie (aujourd'hui en République tchèque). En 1958, il adhère au Parti communiste tchécoslovaque et travaille comme journaliste et correspondant étranger pour la radio d'État jusqu'au Printemps de Prague en 1968. En représail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jiri-dienstbier/#i_84602

DIMITROVA BLAGA (1922-2003)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 528 mots

Poétesse et romancière bulgare, Blaga Dimitrova aura cherché, tout au long de sa vie, à conquérir, contre tous les conformismes, une difficile liberté. Née le 2 janvier 1922 à Biala Slatina, elle grandit dans la ville de Veliko Tirnovo. Elle commence des études de littérature slave à l'université de Sofia en 1945, alors que le communisme bulgare, totalement aligné sur Moscou, met en place une di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blaga-dimitrova/#i_84602

DJILAS MILOVAN (1911-1995)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 666 mots

Surnommé « l'enfant terrible du communisme yougoslave », Milovan Djilas a traversé toutes les étapes de la Yougoslavie contemporaine : les royaumes du Monténégro puis de Yougoslavie, la Yougoslavie titiste et l'éclatement de la Yougoslavie. Milovan Djilas est né en 1911 dans une famille aisée de sept enfants du village monténégrin de Podbisce. Son père, officier, finance ses études de lettres et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milovan-djilas/#i_84602

ENGAGEMENT

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE, 
  • Jacques LECARME, 
  • Christiane MOATTI
  •  • 11 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La politisation de l'artiste »  : […] Les guerres qui se sont succédé au cours du siècle – les guerres coloniales (Maroc, Indochine, Algérie...), la Seconde Guerre mondiale, l'Occupation, la Résistance, les camps de concentration, la guerre nucléaire, la guerre froide – ont tour à tour fourni aux écrivains non seulement un matériau dramatique, et le plus souvent tragique, à profusion, mais les ont transformés en acteurs. Beaucoup y on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engagement/#i_84602

EST-OUEST RELATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques HUNTZINGER, 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'ère de la guerre fraîche (1973-1980) »  : […] La guerre du Kippour d'octobre 1973 révèle, quelques mois après la signature de l'accord de Washington sur la prévention des conflits et le contrôle commun des crises, toute la fragilité des nouvelles relations américano-soviétiques. Le conflit est, certes, l'occasion d'une concertation des deux puissances pour limiter ou stopper les hostilités, mais il crée un choc dans l'administration américai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-est-ouest/#i_84602

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'incorporation à l'U.R.S.S. »  : […] En janvier 1921, la république de Géorgie est reconnue de jure par les Alliés. Cela n'empêche pas l'Armée rouge d'installer un régime soviétique à Tbilissi un mois plus tard. Le 12 mars 1922, la Géorgie est donc officiellement annexée à l'U.R.S.S. au sein de la république fédérative socialiste soviétique de Transcaucasie. Staline et Ordjonikidzé, tous deux géorgiens, vont soviétiser le pays sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/#i_84602

GUINZBOURG ALEXANDRE ILITCH (1936-2002)

  • Écrit par 
  • Cécile VAISSIÉ
  •  • 781 mots

Alexandre Guinzbourg fut l'un des plus célèbres dissidents soviétiques et joua un rôle majeur dans la définition des principes et des méthodes de cette dissidence. Né le 21 novembre 1936 à Moscou, il affirma très tôt son refus du conformisme : à treize ans, dans un pays qui prônait l'athéisme, il se fit baptiser ; à seize ans, alors que l'antisémitisme se déchaînait en U.R.S.S., il choisit d'être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ilitch-guinzbourg/#i_84602

HAVEL VÁCLAV (1936-2011)

  • Écrit par 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 1 163 mots

Homme de lettres devenu homme d'État, Václav Havel restera pour ses concitoyens l'incarnation du philosophe-roi. Comme son illustre prédécesseur Tomas Masaryk, premier président de la République tchécoslovaque de 1918 à 1935, il représente l'intellectuel engagé que des circonstances exceptionnelles propulsent sur le devant de la scène politique. Václav Havel est né le 5 octobre 1936 dans une famil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/havel-v/#i_84602

HAVEMANN ROBERT (1910-1982)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 1 073 mots

Résistant antifasciste, Robert Havemann, savant de réputation internationale, connut tous les honneurs en République démocratique allemande avant de devenir son dissident le plus célèbre. Né le 11 mars 1910 à Munich, il fit des études de chimie aux universités de Munich et de Berlin et entra dès 1932 à l'Institut Kaiser Wilhelm de chimie physique et d'électrochimie à Berlin. Bien que renvoyé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-havemann/#i_84602

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le temps des réformes »  : […] Mais au début des années soixante l'atmosphère commence à se détendre. Constatant les succès de la pacification, le gouvernement prend d'abord quelques mesures individuelles de clémence, puis, en 1963, décrète une large amnistie pour les peines prononcées en rapport avec les événements de 1956. Sur le plan économique, le régime cherche à remédier aux conséquences néfastes de la collectivisation fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_84602

JELEV JELIOU (1935-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 347 mots

Homme politique bulgare, président de la République de 1990 à 1997. Jeliou Mitev Jelev est né le 3 mars 1935 à Veselinovo, dans la région de Choumen (nord-est de la Bulgarie). En 1958, il obtient un diplôme de philosophie de l’université Saint-Clément d’Ohrid à Sofia. Il est expulsé en 1965 de l’université et du Parti communiste bulgare (P.C.B.), après avoir refusé d’expurger sa thèse de doctorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeliou-jelev/#i_84602

NEKRASSOV VIKTOR PLATONOVITCH (1911-1987)

  • Écrit par 
  • Efim ETKIND
  •  • 1 182 mots

Le futur auteur du roman Dans les tranchées de Stalingrad , alors jeune officier de l'Armée rouge, a été blessé en juillet 1944 ; il s'est mis à écrire ses souvenirs militaires pour exercer sa main droite paralysée. C'est dans la grande revue moscovite Znamia ( Le Drapeau ) que le roman sera publié sous le titre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-platonovitch-nekrassov/#i_84602

NON-VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Jacques SEMELIN
  •  • 5 877 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Violence immorale »  : […] Divers philosophes ont argumenté contre la violence au nom d'une éthique du politique, soulignant que la visée même du politique est de réduire la violence. Il s'agit notamment d'Emmanuel Mounier, Simone Weil, Paul Ricœur, Hannah Arendt, Emmanuel Lévinas. Karl Popper développe l'idée que le principe même de la démocratie doit être celui de la non-violence. Et pour Eric Weil, « le progrès vers la n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/non-violence/#i_84602

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le dévoilement des faiblesses »  : […] La Roumanie s'est lancée dans l'industrialisation sans disposer des ressources énergétiques suffisantes et avec une faible productivité du travail. Elle subit de plein fouet les deux chocs pétroliers des années 1970. Le régime, qui s'obstine, pense trouver une parade dans la fuite en avant : les formes et les moyens de contrôle de la population sont renforcés, puis un revirement nationaliste allan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/#i_84602

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La stagnation (1964-1985) »  : […] Au cours de cette période, l’État commande essentiellement des œuvres monumentales de rues pour commémorer la révolution d’Octobre 1917 et la « grande guerre patriotique » (1941-1945). Dans les années 1960 ont été notamment érigés de grands monuments dédiés aux héros de la bataille de Stalingrad sur la colline Mamaïev à Volgograd (Evgueni Voutchetitch, 1967) et le mémorial du cimetière Piskariovsk […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_84602

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du dégel à la dissidence »  : […] L'étouffement de toute création authentique entraîne une désaffection du public à laquelle le pouvoir lui-même est sensible. Seule la revue Novy Mir ( Nouveau Monde ), dirigée depuis 1950 par Tvardovski, parvient à offrir une image reconnaissable de la réalité soviétique, notamment dans les Rajonnye budni ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_84602

SINIAVSKI ANDREÏ (1925-1997)

  • Écrit par 
  • Georges NIVAT
  •  • 894 mots

Andreï Siniavski est né à Moscou en 1925. Chercheur à l'Institut de littérature mondiale de Moscou de 1951 à 1965, il aurait pu être un brillant critique littéraire soviétique, mais il préféra narguer le pouvoir, et ses Récits fantastiques , écrits à partir de 1955 et parus dès 1958 en France sous le pseudonyme d'Abram Tertz, ainsi que son article ironique sur « Le Réalisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-siniavski/#i_84602

SŁONIMSKI ANTONI (1895-1976)

  • Écrit par 
  • Krzysztof POMIAN
  •  • 1 342 mots

Né à Varsovie, Antoni Słonimski était le fils d'un médecin connu, le petit-fils d'un écrivain qui avait fondé un journal en hébreu et l'arrière-petit-fils d'un mathématicien et astronome fameux qui fut le premier juif à être admis dans la Société des amis des sciences, l'institution scientifique la plus prestigieuse de Pologne au cours de la première moitié du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoni-slonimski/#i_84602

SOLJÉNITSYNE ALEXANDRE ISSAÏEVITCH (1918-2008)

  • Écrit par 
  • Georges NIVAT
  •  • 3 365 mots
  •  • 2 médias

Proscrit d'U.R.S.S. en février 1974, Alexandre Soljénitsyne est rentré en Russie en juillet 1994. Vingt ans d'exil, vingt ans d'écriture forcenée en sa retraite américaine du Vermont n'avaient pas entamé l'énergie du dissident, ni la force du prophète. Il choisit de rentrer lentement, étape par étape, d'est en ouest. Son avion fit escale à Magadan, cette porte de l'enfer concentrationnaire de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-issaievitch-soljenitsyne/#i_84602

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 872 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La politique culturelle »  : […] Ayant joué pendant le Printemps de Prague un rôle politique important comme porte-parole des aspirations populaires, les intellectuels devinrent au cours des années 1970 la cible principale de la « normalisation ». Plusieurs centaines de livres furent mis à l'index, les pièces de Václav Havel et de Pavel Kohout retirées de l'affiche (ce dernier ayant été déchu de la nationalité tchécoslovaque à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/#i_84602

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Entre l'Occident et l'Est »  : […] La prise du pouvoir par les communistes en février 1948 réduit une littérature pluraliste à un instrument d'éducation du peuple pour une société « socialiste », coupée d'un Occident « condamné par l'histoire ». Ce cours dogmatique brutal (1948-1953) laisse place à un relatif dégel (1953-1958) qui, insuffisamment jugulé, débouche sur la libéralisation et le Printemps de Prague (1963-1968). L'occupa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_84602

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 635 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Un lent dégel »  : […] La déstalinisation a été plus tardive en Ukraine qu’à Moscou et, si elle a permis aux auteurs tels que M. Rylsky ou M. Bajan de connaître une renaissance, P. Tytchyna n’a pu relever la tête. Les écrivains qui avaient connu la guerre, même si leurs textes restaient proches du réalisme socialiste, étaient marqués par l’autocensure ou s’attachaient à des sujets historiques selon le canon autorisé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_84602

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « Les transformations sociales »  : […] Derrière l'immobilisme de la vie politique, la société soviétique se transforme rapidement, modifiant à la fois les données du fonctionnement économique et celles des rapports entre la société et le pouvoir. Focalisant toute son attention sur la frange ultra-minoritaire de dissidents et sur les « diversions idéologiques de l'étranger », le régime ne voit pas l'émergence d'une société civile. Une d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/#i_84602

ZINOVIEV ALEXANDRE (1922-2006)

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 867 mots

Peu d'œuvres sont aussi paradoxales et inclassables que celle d'Alexandre Zinoviev. Enfant de paysan devenu philosophe, faisant dissidence parmi les dissidents, rentrant après vingt et un ans d'émigration dans le pays qui l'avait expulsé et renié, ardent pourfendeur du communisme soviétique encourageant à voter pour le candidat communiste de la Russie postsoviétique : l'homme s'est montré pour le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-zinoviev/#i_84602


Affichage 

Alexandre Soljénitsyne à Zurich

photographie

Février 1974 : expulsé d'URSS pour son livre L'Archipel du Goulag, Alexandre Soljénitsyne arrive à Zurich Il retrouvera sa patrie russe après vingt ans d'exil, en un retour qui fait penser en France à celui de Victor Hugo 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Heinrich Böll et Soljénitsyne

photographie

L'Allemand Heinrich Böll (à droite), Prix Nobel de littérature en 1972, accueille l'écrivain russe Alexandre Soljénitsyne, après son expulsion d'URSS, en février 1974 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Alexandre Soljénitsyne à Zurich
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Heinrich Böll et Soljénitsyne
Crédits : Hulton Getty

photographie