DIPTYQUE

FROMENT NICOLAS (connu de 1461 à 1486)

  • Écrit par 
  • Nicole REYNAUD
  •  • 186 mots

Né à Uzès, puis fixé en Provence, peintre en titre du roi René, Nicolas Froment a dû se former en Flandre vers 1460, car il restera toute sa carrière fidèle à la manière et aux formules de l'art flamand dont son mécène était fervent amateur, mais qu'il réinterprète selon son tempérament méridional et dans une technique moins raffinée. Trois œuvres d'attribution certaine sont conservées de lui, deu […] Lire la suite

HOKUSAI (1760-1849) (exposition)

  • Écrit par 
  • Christophe MARQUET
  •  • 931 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un maître de l’estampe et du livret illustré »  : […] La production illustrée de l’artiste est particulièrement mise en valeur : plus d’un quart des objets exposés sont en effet des livres. Elle suggère combien son œuvre s’est forgée au contact du monde de l’édition. À cette occasion, la Bibliothèque nationale de France et les éditions du Seuil ont d’ailleurs publié la toute première traduction mondiale du cinquième volume de la Manga (1816) et cell […] Lire la suite

IVOIRES PARISIENS, art gothique

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 695 mots

Depuis les travaux de R. Koechlin, la plupart des reliefs et des statuettes d'ivoire à sujets religieux et profanes des xiii e et xiv e siècles sont attribués aux ateliers parisiens. Sans que leurs conclusions soient toujours très convaincantes, des chercheurs ont essayé de détacher de cette production des séries d'œuvres qui pourraient provenir de centres provinciaux ou étrangers. On sait que l […] Lire la suite

MEMLING HANS (1435 env.-1494)

  • Écrit par 
  • Jacqueline FOLIE
  •  • 1 806 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les étapes d'une floraison »  : […] Les premières années, les plus décisives, de Memling à Bruges demeurent obscures malgré les tentatives des critiques d'y reléguer les compositions encore trop symétriques ou anguleuses ( Crucifixion , Vicence ; Vierge trônant , Kansas City ; Martyre de saint Sébastien , Bruxelles, où perce une influence passagère de Thierry Bouts) ou trop denses ( Diptyque , Munich). Et cependant, lorsque son œuvr […] Lire la suite

PIERO DELLA FRANCESCA (entre 1415 et 1420-1492)

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 3 302 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Du cycle arétin aux dernières activités »  : […] Durant l'exécution de La Légende de la vraie croix , Piero peignit à fresque, dans la cathédrale d'Arezzo, une Sainte Marie-Madeleine  ; dans la chapelle du cimetière de Monterchi, près de Borgo, il peignit La Sainte Vierge et, dans le palais des Conservateurs de Borgo San Sepolcro, ce grand chef-d'œuvre qu'est La Résurrection du Christ. Il poursuivit en outre le Polyptyque de saint Augustin (d […] Lire la suite

LES PRIMITIFS FLAMANDS. LES PLUS BEAUX DIPTYQUES (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 998 mots

La première justification des expositions temporaires, dans les musées, est la réunion d'œuvres que l'histoire a séparées, alors qu'elles expriment une origine ou une thématique commune. En ce sens, l'exposition de diptyques flamands des xv e et xvi e  siècles, à la charnière du Moyen Âge et de la Renaissance dans l'Europe du Nord, qui s'est tenue à la National Gallery of Art de Washington et au […] Lire la suite

RETABLE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 110 mots
  •  • 3 médias

À l'origine, le retable était un simple rebord situé à l'arrière de l'autel où l'on posait les objets liturgiques. Puis l'habitude se développa d'y placer des reliques et des images vénérables. Le retable devient, au Moyen Âge, un véritable écran de pierre, de bois sculpté ou de matières précieuses — or, argent, émail — dont le plus somptueux exemple est la Pala d'Oro à Saint-Marc de Venise ( x e […] Lire la suite

VAN DER WEYDEN ROGIER (1399 ou 1400-1464)

  • Écrit par 
  • Dominique VANWIJNSBERGHE
  •  • 2 002 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Portraits et images de dévotion »  : […] Après 1450, Van der Weyden produit une série assez impressionnante de portraits, formant souvent diptyque avec une représentation de la Vierge à l'Enfant . La conception de ce nouveau type de « portrait de dévotion » doit sans doute lui être attribuée. La qualité de ces diptyques reste très inégale et l'on peut supposer dans bien des cas l'intervention de l'atelier. Pourtant, plusieurs purs chefs- […] Lire la suite

VAN EYCK (H. et J.)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CUZIN
  •  • 2 950 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La thématique de Jan van Eyck »  : […] L'œuvre de Jan van Eyck, en dehors du chef-d'œuvre de Gand, est composée surtout de portraits et de représentations mariales, les deux thèmes étant parfois regroupés dans celui de la « Vierge au donateur ». Une admirable série de portraits fait de l'artiste le génial fondateur du portrait occidental. Il s'agit presque toujours d'effigies isolées en buste, avec ou sans les mains ; le visage, vu de […] Lire la suite


Affichage 

Diptyque Carondelet, Mabuse

photographie : Diptyque Carondelet, Mabuse

photographie

Jan GOSSAERT dit MABUSE, Diptyque Carondelet À gauche: Jean Carondelet, doyen de l'Église de Besançon et Conseiller de Charles V; à droite : Vierge à l'Enfant 1517, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Diptyque consulaire, art romain

photographie : Diptyque consulaire, art romain

photographie

Diptyque consulaire représentant une venatio, combat entre des chasseurs et des fauves, ici des ours Vers 400 Art romain Ivoire teint Hauteur : 18 cm, largeur : 10 cm, profondeur : 0,5 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Diptyque, H. Van der Goes

photographie : Diptyque, H. Van der Goes

photographie

Hugo Van der Goes (1440 env-1482), La Tentation d'Adam et Ève et La Déploration du Christ, panneaux d'un diptyque Vers 1470 Chaque panneau : 35 cm X 23 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Saintes Femmes et saint Jean-Baptiste, H. Memling

photographie : Les Saintes Femmes et saint Jean-Baptiste, H. Memling

photographie

Hans Memling, «Les Saintes Femmes et saint Jean-Baptiste», panneau de droite du diptyque «La Descente de Croix», vers 1475 Huile sur bois, 53,8 cm × 38,3 cm Capilla Real, Grenade 

Crédits : J. Martin/ AKG

Afficher

Sans titre, Marc Desgrandchamps

photographie : Sans titre, Marc Desgrandchamps

photographie

Marc Desgrandchamps, Sans titre, 2011 Diptyque 200 cm × 300 cm Fondation Salomon, Alex Le peintre construit une œuvre entre figuration et abstraction : superposition de formes diaphanes, fluidification de la matière picturale, citations et effets photographiques et cinématographiques 

Crédits : A. Wetter/ Fondation Salomon, Alex

Afficher

Diptyque Carondelet, Mabuse

Diptyque Carondelet, Mabuse
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Diptyque consulaire, art romain

Diptyque consulaire, art romain
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Diptyque, H. Van der Goes

Diptyque, H. Van der Goes
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Saintes Femmes et saint Jean-Baptiste, H. Memling

Les Saintes Femmes et saint Jean-Baptiste, H. Memling
Crédits : J. Martin/ AKG

photographie

Sans titre, Marc Desgrandchamps

Sans titre, Marc Desgrandchamps
Crédits : A. Wetter/ Fondation Salomon, Alex

photographie