DIPNEUSTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Dipneustes

Dipneustes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neoceratodus (nageoire pectorale)

Neoceratodus (nageoire pectorale)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neoceratodus (cavité buccale)

Neoceratodus (cavité buccale)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Protopterus (larve)

Protopterus (larve)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Caractéristiques des dipneustes

Le corps des dipneustes, très allongé, est recouvert par des écailles arrondies dérivées de celles, losangiques, des sarcoptérygiens ; il se termine par une nageoire caudale symétrique. Les nageoires pectorales et pelviennes, allongées ou formant une palette, soutenues par un squelette entièrement cartilagineux, comportent un axe médian articulé sur lequel s'insèrent symétriquement des rayons eux aussi composés de plusieurs articles.

Neoceratodus (nageoire pectorale)

Neoceratodus (nageoire pectorale)

Dessin

Squelette de la nageoire pectorale de « Neoceratodus ». 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

D'une façon générale, le squelette des dipneustes actuels est en grande partie cartilagineux (phénomène de régression). En particulier, toute la boîte crânienne (endocrâne) est cartilagineuse, alors qu'elle était totalement ossifiée chez les formes fossiles les plus anciennes (notamment celles du Dévonien). Le toit crânien est composé d'un nombre d'os dermiques réduit par rapport à celui qui existait chez les fossiles. La disposition des os crâniens des dipneustes actuels résulte de la disparition de certains territoires osseux.

En plus des narines externes, antérieures, qui font communiquer les sacs olfactifs avec l'extérieur, il existe des narines internes, postérieures, qui s'ouvrent dans le plafond de la cavité buccale. Ce plafond porte des plaques dentaires suppléant à l'absence de véritables dents péribuccales (arcade dentaire externe), absence corrélative de celle des os maxillaires.

Neoceratodus (cavité buccale)

Neoceratodus (cavité buccale)

Dessin

Le plafond de la cavité buccale de Neoceratodus 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'ensemble de la mâchoire supérieure (palais) est complètement soudé à la boîte crânienne, comme chez les vertébrés tétrapodes (suspension autostylique).

Les deux poumons, dont l'intérieur est tapissé par une mince couche tissulaire assurant facilement les échanges gazeux entre l'air et le sang, possèdent de nombreux alvéoles qui augmentent la surface respiratoire. Deux artères pulmonaires amènent le sang réduit aux poumons, et deux veines pulmonaires conduisent le sang oxygéné au cœur. Ce dernier est assez différent du cœur des poissons en général. En effet, le ventri [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DIPNEUSTES  » est également traité dans :

CROSSOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 541 mots

Le nom « crossoptérygidés » ( Crossopterygidae ) a été créé par le paléontologue britannique Thomas Henry Huxley (1825-1895) en 1861, pour désigner un ensemble de poissons comprenant les polyptères actuels ( Polypterus ) et divers poissons fossiles du Paléozoïque (ère primaire), dont des actinoptérygiens primitifs, des actinistiens, des dipneustes primi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crossopterygiens/#i_16514

SARCOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 3 887 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Phylogénie »  : […] Les relations de parenté entre les divers groupes de sarcoptérygiens actuels et fossiles sont toujours l'objet d'importantes recherches, car elles conditionnent l'étude de l'émergence des tétrapodes et de l'adaptation des vertébrés à la vie en milieu terrestre. Au début du xix e  siècle, les premières hypothèses scientifiques sur l'homologie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcopterygiens/#i_16514

Pour citer l’article

Pierre CLAIRAMBAULT, Philippe JANVIER, « DIPNEUSTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dipneustes/