DIOPHANTE D'ALEXANDRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une œuvre dispersée

De l'œuvre mathématique attribuée à Diophante, la tradition manuscrite grecque nous a transmis six livres d'un ouvrage sur les Problèmes arithmétiques, et, d'autre part, un chapitre d'un livre sur les Nombres polygones. Les Arithmétiques, qui ont assuré à Diophante son grand destin historique, devaient comprendre treize livres, selon les termes mêmes de l'auteur au préambule du premier livre. Mais, comme seuls six livres avaient été conservés en grec, les historiens, depuis le xixe siècle – G. H. F. Nesselmann, Henry Thomas Colebrooke, Hermann Hankel, Paul Tannery, Charles Henry, Thomas Heath et d'autres – ont avancé plusieurs hypothèses pour tenter d'expliquer la perte des sept autres livres, voire parfois pour essayer de définir leur contenu.

Or, on savait, par les bio-bibliographes arabes du xe siècle, qu'il existait une traduction arabe des Arithmétiques, par Qusṭā ibn Lūqā de Baalbek, et datant de la seconde moitié du ixe siècle. Au xixe siècle, l'historien des sciences Franz Woepcke a remarqué que al-Karajī, mathématicien arabe de la fin du xe siècle, a résumé les trois premiers livres de cette traduction qui, globalement, correspondent aux trois premiers livres du texte grec tel qu'il nous est parvenu. En 1971, Roshdi Rashed a pu retrouver à Meshed, en Iran, quatre livres de la traduction arabe, tous perdus en grec, et il a établi qu'ils suivent, dans l'ordre, les trois premiers livres du texte grec. Cette découverte a ruiné toutes les interprétations évoquées plus haut.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DIOPHANTE D'ALEXANDRIE  » est également traité dans :

ARITHMÉTIQUES (Diophante)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 192 mots

Diophante d'Alexandrie, parfois appelé le « père de l'algèbre », est connu par son ouvrage les Arithmétiques, qui traite des solutions des équations algébriques . On ne sait pratiquement rien de sa vie et ses dates de naissance et de mort sont très controversées. Les Arithmétiques sont une collection de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arithmetiques/#i_26368

ALEXANDRIE ÉCOLE MATHÉMATIQUE D'

  • Écrit par 
  • Jean ITARD
  •  • 1 764 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mathématique alexandrine »  : […] doit un autre aspect de l'analyse représenté par les Arithmétiques de Diophante d'Alexandrie. Il s'agit de l'analyse indéterminée, dite de nos jours encore « analyse diophantienne ». Ses procédés sont identiques à ceux de notre algèbre élémentaire quant aux fondements. Elle ne s'applique qu'aux nombres rationnels. Bien que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-mathematique-d-alexandrie/#i_26368

ÉQUATIONS ALGÉBRIQUES

  • Écrit par 
  • Jean ITARD
  •  • 5 787 mots

Dans le chapitre « Simple et double fausses positions »  : […] Indiquons enfin que les systèmes d'équations affines se rencontrent dans la littérature grecque, principalement chez Diophante d'Alexandrie (iiie siècle env.). Ce n'est d'ailleurs qu'un aspect mineur de l'œuvre du grand algébriste. Diophante ne procède pas par fausses positions. Il utilise une inconnue, pour laquelle il dispose d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equations-algebriques/#i_26368

FERMAT PIERRE DE (1601-1665)

  • Écrit par 
  • Catherine GOLDSTEIN, 
  • Jean ITARD
  • , Universalis
  •  • 4 157 mots

Dans le chapitre « Théories des nombres »  : […] Mais le domaine où il triomphe est celui de l'analyse indéterminée. Les mathématiciens du xvie siècle avaient retrouvé les livres arithmétiques de Diophante. Xylander les avait traduits en latin et S. Stevin en français. R. Bombelli, Gosselin, Viète s'en étaient inspirés dans leurs travaux. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-fermat/#i_26368

ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

  • Écrit par 
  • Georges C. ANAWATI, 
  • Roshdi RASHED
  • , Universalis
  •  • 22 471 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'analyse indéterminée »  : […] Cet intérêt porté à l'analyse indéterminée, qui a abouti à la contribution d'Abū Kāmil, a suscité un autre événement : la traduction des Arithmétiques de Diophante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-les-mathematiques-et-les-autres-sciences/#i_26368

NOTATION MATHÉMATIQUE

  • Écrit par 
  • Hans FREUDENTHAL
  •  • 10 386 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les opérations arithmétiques »  : […] dès l'Antiquité des abréviations ou des signes spéciaux, tels que le ψ retourné de Diophante d'Alexandrie pour la soustraction ; souvent l'addition s'exprimait par juxtaposition. Les signes « moins » et « plus » apparaissent dans des manuscrits allemands de 1481 et 1486 ; le premier qui les imprima (mais sans prétendre à une nouveauté) fut J. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-mathematique/#i_26368

PRIX ABEL 2016

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 206 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le théorème de Fermat  »  : […] les cubes ne sont pas la somme d’un cube… Certes, Fermat avait écrit en latin en marge d’un exemplaire des Arithmétiques de Diophante, qui donne la description de tous les cas possibles, sa célèbre citation : « J’ai une démonstration extraordinaire de cette proposition, mais la marge est trop étroite pour la contenir. » Mais Fermat ne laissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-abel-2016/#i_26368

RÉELS NOMBRES

  • Écrit par 
  • Jean DHOMBRES
  •  • 15 294 mots

Dans le chapitre « Numérisation des raisons »  : […] Chez Diophante, ce langage est porté par un symbolisme notationnel qui est le rudiment des futures notations algébriques. Diophante insiste sur la résolution d'équations indéterminées du type :y est un entier, voire un nombre rationnel, et examine les solutions entières ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nombres-reels/#i_26368

Pour citer l’article

Roshdi RASHED, « DIOPHANTE D'ALEXANDRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/diophante-d-alexandrie/